Diplomatie et relation internationale

Après les sanctions, les Six proposent à l'Iran de négocier


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Jeudi 23 Septembre 2010

Après les sanctions, les Six proposent à l'Iran de négocier
Trois mois après avoir imposé des sanctions sévères contre l’Iran, pour le soi-disant manque de transparence de son programme nucléaire, les grandes puissances ont proposé mercredi à l'Iran de négocier.
  
Les Six veulent obtenir "rapidement une solution négociée" avec Téhéran, selon le communiqué lu à l'issue d'une réunion à l'ONU par Catherine Ashton, la représentante diplomatique de l'Union européenne.
 
Le groupe des Six est composé des cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie) et de l'Allemagne.
 
"Nous avons réaffirmé notre détermination et notre engagement à trouver rapidement une solution négociée à la question du nucléaire iranien, et avons consacré notre discussion à de nouvelles étapes pratiques pour y parvenir rapidement", écrivent les ministres des Affaires étrangères.
 
"Notre objectif demeure une solution négociée complète et de long terme, qui puisse rétablir la confiance internationale dans la nature exclusivement pacifique du programme nucléaire de l'Iran", poursuit le communiqué.
 
"Nous espérons cette fois (non seulement) commencer le processus, mais aussi le maintenir", a déclaré un haut responsable américain après la réunion. Cela pourrait être à l'automne.
 
L'objectif principal actuel des Six est en tous cas "un dialogue direct avec l'Iran", qui passerait par Catherine Ashton, a insisté cette source parlant sous couvert de l'anonymat.
 
Pour sa part, le chef de la diplomatie britannique, William Hague, devait rencontrer à New York son homologue iranien Manouchehr Mottaki. Il a déjà exhorté l'Iran à "ne pas sous-estimer notre désir de dialoguer".

Notons que cette proposition intervient trois mois après le vote de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'ONU, qui impose une nouvelle série de sanctions économiques contre la République Islamique d’Iran.
 
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, également présent à l'ONU pour l'Assemblée générale de l'institution, a répété que les sanctions économiques sont sans effet sur son pays, sans pour autant réjeté la reprise rapide des négociations.
 
Mardi, le porte-parole de la diplomatie iranienne, Ramin Mehmanparast, a déclaré que son pays espère «qu'avec une approche juste reconnaissant le droit de la République islamique à avoir des activités pacifiques nucléaires, nous pourrons avoir dans un proche avenir des négociations » avec les Six.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Jeudi 23 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par joszik le 23/09/2010 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des solutions négociées qui mènent droit à la guerre, maintenant que la Russie est dans le sac à patates. On vas pouvoir négocier sérieusement avec l'Iran.

2.Posté par Moha le 23/09/2010 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'iran est deja sous attaque, ses savants sont assasinés et des terrorists sont financés pour tuer des innocents, les vrais commanditaires du terrorisme mondiale se devoilent, en plus etonnant que alterinfo ne parle pas de STUXNET, un virus fabriqué par le mossad et qui vient d'etre relaché sur le net en IRAN, ce virus vise particulierement les processus industrielle, a savoir il peut servir a detruir des centrales nucleaires ou des pipeline

3.Posté par Leila le 23/09/2010 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les sanctions contre l'Iran ne fonctionnent pas. Les oppresseurs viennent de comprendre ceci. Alors ils essaient de négocier pour sauver la face.
Quoi qu'il arrive, l'Iran grâce à Allah et son courage a déjà gagné la guerre dans toute sa dimention face à ses ennemis.

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires