Néolibéralisme et conséquences

Après le CETA, puis le JEFTA c’est au tour du MERCOSUR !


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 9 Septembre 2018 - 03:10 La frivolité de la Valeur, ce cochon de Picasso

Jeudi 6 Septembre 2018 - 01:00 La situation financière Us...



JBL1960
Samedi 24 Février 2018

Après le CETA, puis le JEFTA c’est au tour du MERCOSUR !

Mais on vous prévient !

On n'ira pas plus loin !

NON !

https://www.youtube.com/watch?v=tVKWiseNGUU

D'ailleurs on a horreur d'être pris pour des cons ;

Surtout c'est le moment de se lever et de dire NON...

Le CETA c'est ça, depuis le 24/02/2016, et c'est assez je crois, non ?

« Après le CETA et le Tafta, vous allez adorer le Jefta ! »

Dans sa chronique, Cécile Ducourtieux, correspondante du « Monde » à Bruxelles, explique comment la commission européenne espère annoncer un accord « politique » concernant le traité de libre-échange entre l’UE et le Japon le 6 juillet, juste avant le G20 de Hambourg. Lire l'intégralité de l'article ► http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/07/05/apres-le-ceta-et-le-tafta-vous-allez-adorer-le-jefta_5156077_3232.html

Enfin, pas si sûr, quand même ;

JEFTA : l’incroyable silence médiatique autour de l’accord de libre-échange UE-Japon

Le 6 Juillet au soir a été signé à Bruxelles un accord politique en vue d’un traité de libre-échange entre l’Union Européenne et le Japon. Les conséquences sociales, politiques et écologiques de cet accord sont considérables ; il concernera 37% des échanges commerciaux mondiaux. Il s’inscrit dans la lignée du TAFTA, dont les négociations ont été interrompues, et du CETA, signé en octobre dernier. La presse n’a mentionné son existence que quelques jours avant la signature, mettant le citoyen devant le fait accompli. Pourtant, cela fait plus de cinq ans que le Japon et l’Union Européenne négocient la mise en place d’un tel accord. Pourquoi les éditorialistes n’ont-ils pas jugé bon d’en informer l’opinion publique ? Lire l'intégralité de l'article ► http://lvsl.fr/jefta-lincroyable-silence-mediatique-autour-de-laccord-de-libre-echange-ue-japon

Et donc maintenant au tour du MERCOSUR !

Après le CETA signé le 21 septembre 2017, après le JEFTA signé le 8 décembre 2017, voilà le MERCOSUR, que l’UE veut signer le 2 mars 2018 On est étonné de voir qu’il n’y a aucune mobilisation contre le Mercosur qui est en cours. C’est un nouveau traité de libre échange qui est en train d’avoir lieu entre l’Union Européenne et le quatuor d’États d’Amérique Latine Brésil, Paraguay, Uruguay, Argentine ► Lire l'intégralité de l'article de source anonyme sur Résistance71 ► https://resistance71.wordpress.com/2018/02/23/neo-liberalisme-et-nouvel-ordre-mondial-petit-coup-doeil-sur-le-dernier-projet-en-date-le-traite-mercosur/ Dans cet article il est écrit : il serait temps qu’Emmanuel Macron habille sa politique d’une vision claire sur l’avenir de l’agriculture.

Sauf qu'il est pas là pour ça, car depuis qu'il est tout petit il s'habille en TAFTA, lui !

Mercosur : les agriculteurs attendent d'Emmanuel Macron "des garanties" ; Des discussions sont en cours entre l'Union européenne et le Mercosur (Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay) en vue d'un traité de libre-échange, que redoutent les agriculteurs. Au lendemain d'un mouvement de manifestation dans 90 départements, les agriculteurs veulent maintenir la pression. Mille d'entre eux sont reçus jeudi par Emmanuel Macron à l'Élysée. Au cœur de leurs préoccupations : les négociations en vue d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Mercosur (Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay). "On veut des explications". Pour l'heure, la France - par la voix du ministre de l'Agriculture notamment - a fait savoir que les conditions n'étaient pas remplies pour la signature de l'accord. "Le compte n'y est pas", a prévenu Stéphane Travert. Si Samuel Vandaele a entendu le message, il refuse de se contenter de belles paroles. "On veut connaître réellement la position de la France sur cet accord. (…) On va demander des garanties. On veut des explications", insiste-t-il. Et d'ajouter : "Ces dernières années, on a eu beaucoup de promesses, beaucoup d'engagements, et les agriculteurs n'y croient plus. On veut des actes". Pour lire l'article dans son intégralité + vidéo ► http://www.europe1.fr/societe/mercosur-les-agriculteurs-attendent-demmanuel-macron-des-garanties-3581171

Bah ! Macron de Rothschild vous donnera aucune garantie, vu qu'il a été mis en place à l'Élysée directement par Rothschild himself !

Qui peut dans les yeux me dire que le Mercosur est la cause de son problème ? Demande le Président Macron aux 1000 agriculteurs (Sur Orange Vidéo)

Il rajoute même à l'adresse des jeunes agriculteurs ; Il n'y aura jamais de bœuf aux hormones en France...

Ben voyons !

Croyez-le, croyez en ses paroles, en ses promesses, mais venez pas chouiner après...

Nous on vous prévient, on n'ira pas plus loin !

Cette étude scientifique publiée en 2011 nous fait mieux comprendre pourquoi il est absolument vital pour l’oligarchie de garder les peuples divisés. La moindre erreur, le moindre relâchement permettant à une idée de dépasser les 10% de gens motivés et convaincus (donc non influençables…) est synonyme d’arrêt de mort. [NdJBL ; pour ma part au vue de la catatonie française, j'estime qu'il faudra atteindre 15% ► 10 à 15% de la population mondiale convaincue, opiniâtre et motivée suffit…] Prenons l’exemple de l’autogestion. Si la population comptait 10% minimum de personnes convaincues du bien fondé de cette solution pour la société, d’après cette étude, en très peu de temps, une vaste majorité de l’opinion publique serait gagnée à la cause. Ceci répond aux personnes attentistes et quelque peu défaitistes pensant qu’il faudrait 80% d’anarchistes pour bâtir la société anarchiste. Cette étude leur montre que non. 10% suffit. S’il y a 45 millions d’adulte en France (c’est un chiffre non vérifié que nous avançons à titre d’exemple), il suffirait qu’il y ait 4,5 millions d’adultes, répartis aléatoirement sur le territoire, pensant que l’autogestion dans une confédération de communes libres, est la solution à nos problèmes, pour qu’en très peu de temps cette idée devienne l’idée consensuelle de la société. Au fond de chacun de nous dort un anarchiste, car vivre en société libre, non -coercitive, sans institutions, sans chef autoritaire, est dans la nature humaine, nos ancêtres ont vécu de la sorte pendant des millénaires, la vaste majorité des nations natives des Amériques vivaient encore de cette manière juste avant l’arrivée de l’homme blanc… L’État est une anomalie de l’Histoire, un passage peut-être obligé pour retrouver le chemin autogestionnaire originel. Une ruse de la Raison que Hegel soi-même n’a pu voir, mais le pouvait-il ?… La solution à 10% ? On prend… P.S : Cette étude nous a été envoyée par une prof d’université, lectrice assidue, que nous remercions au passageRésistance71

~~~~▼~~~~

Convaincus, opiniâtres et motivés pour limiter les effets grégaires de l’inévitable révolution qui ne manquera pas d’arriver. Soyons acteurs et non spectateurs de l’inévitable anarchie et soyons le changement que nous voulons voir dans ce monde…

N'attendez rien de Macron, ni de Trump, ni de Trudeau, ni de Vlad, ni de Xi, ni même de la Constituante de Maduro...

La solution c'est Nous !

Démontrons que nous sommes capables de remplacer l’antagonisme (et tous les antagonismes) à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960



Samedi 24 Février 2018


Commentaires

1.Posté par joszik le 25/02/2018 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce que beaucoup de gens n'ont pas compris : C'est que, c'est une bataille de pot-de-vin, la perception qu'en ont les politiques s'arrête là....gagner pour soit et ses proches, le reste.....

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires