Croyances et société

Approfondissement de la théologie judéo-chrétienne: Oui, on peut être prêtre catholique et travailler secrètement pour le Mossad!


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)



Mercredi 5 Août 2009

Approfondissement de la théologie judéo-chrétienne: Oui, on peut être prêtre catholique et travailler secrètement pour le Mossad!
Incroyable que cet article du journal espagnol El Mundo qui nous envoie à la figure un certain nombre de clichés antisémites (au sens d’hostilité envers les juifs).
On y apprend par exemple qu’on peut être juif de religion (certes ça va de soi) mais aussi de race. Une idée qui ressemble à s’y méprendre à celle défendue par le sionisme (ah oui, et aussi par le nazisme).

On y apprend aussi que juif, ça se voit sur la figure !
Complètement dingues ces journalistes Espagnols !

Et ce n’est pas fini, puisqu’on apprend aussi qu’on peut être prêtre catholique, agent des services secrets du Vatican mais quand même travailler encore plus pour le… Mossad. Oui, les services secrets sionistes parce que même si on est catholique de religion, après tout n’est-on pas juif de race ? (non, le mot sayanim ne figure pas dans l’article).

Et puis, par ailleurs, Jésus-Christ n’était-il pas juif et n’est-il pas resté juif jusqu’au bout ?
Et peut-on être véritablement catholique si on n’est pas juif ?
Oh que nenni ! Et comme juif, c'est aussi une race, la conclusion est que seuls des juifs peuvent être authentiquement catholiques.
s
Une véritable leçon de théologie judéo-chrétienne.

Toutes ces inventions antisémites et même le dernière plutôt philosémite, vous les découvrirez dans la traduction que je vous propose. Il faut juste savoir que cet article n’est qu’un extrait d’un compte rendu d’entretien bien plus long qui n’est pas accessible gratuitement.

Un livre autobiographique devrait prochainement paraître en espagnol (sera jamais publié en français à mon avis)

Les confessions du prêtre-espion du Vatican

Il a travaillé comme espion pour les grands services de renseignements
Les médecins ont diagnostiqué qu’il avait un cancer du poumon en phase terminale

Par José Manuel Vidal, El Mundo (Esp), 2 août 2008 traduit de l’espagnol par Djazaïri

«Je suis un espion et je ne le nie pas,» reconnait-il sans rougir à 90 ans. Et ce qui est certain, selon ses révélations à Cronica, c'est qu'il a appartenu aux services secrets du Vatican, a été membre du Mossad, que la CIA a voulu le recruter et qu'il fut arrêté par le KGB. Un portrait digne d’un 007, mais Antonio Hortelano est un religieux rédemptoriste, un spécialiste de la Morale sur les épaules duquel repose un extraordinaire parcours évangélique. Et une histoire de cinéma.
Parce que ce prêtre-espion a vécu de près, directement ou indirectement, tous les grands événements contemporains et a côtoyé les grands personnages qui sont passés ou passeront dans l’Histoire. De Golda Meir ou Moshe Dayan à Salvador Allende ou Monseigneur Romero. Et évidemment, les Papes des dernières décennies.

Cheveux blancs, nez aquilin («de juif,» dit-il avec fierté), courbé par le poids des ans, le père Hortelano garde un esprit tout à fait lucide, une grande capacité dialectique et pédagogique et des yeux bleus qui en ont vu de toutes les couleurs. Jusqu’à la radiographie de sa propre mort, diagnostiquée par hasard il y a quelques mois. « J’arrivais du Mexique, on m’a emmené à l’hôpital Carlos III et on m’a fait toutes sortes d’analyses pour voir si j’avais la grippe A. Quand il en a eu terminé, le médecin m’a dit : «J’ai deux nouvelles à vous donner. Une bonne et une mauvaise. La bonne est que vous n’avez pas la grippe A. La mauvaise est que vous avez un cancer du poumon en phase terminale.» Mais pour l’heure, il l’assume avec beaucoup de dignité. «Je me meurs. Il me reste quelques mois à vivre. Mais je n’ai pas voulu de chimiothérapie ou de radiothérapie. Seulement des soins palliatifs.»

- Vous n’avez pas peur de la mort ?
- Pas du tout.- Pourquoi ?
- Parce que j’ai la foi et que je crois en l’au-delà.
- Comment aimeriez-vous mourir ?
- Avec un sourire aux lèvres.
- Et votre épitaphe ?
- La phrase de Zubiri: «Je pense donc je suis et j’existe, pas suspendu dans le néant mais à Dieu.».

Il est 10h du matin ce mercredi 29 juillet. Le père Hortelano nous reçoit dans sa chambre du couvent rédemptoriste de la rue Félix Boix à Madrid. Une petite chambre d’une humilité monastique ; deux rayonnages de livres et une porte qui donne sur une petite salle d’eau. On sent le détachement et l’austérité. Il s’assoit sur sa chaise, couvre ses genoux avec un plaid et se prépare à nous livrer une partie du livre de souvenirs qu’il a presque terminé. Son titre sera Le grand-père.

- Un titre peu commercial
- Oui, mais comme je raconte des choses éprouvantes, j’ai préféré l’enrober d’un halo de tendresse. Quelque chose de cordial et familier.
- Votre testament.
- Ma vérité et un regard sur beaucoup de choses que j’ai vécues.

De manière générale, le père Hortelano dit avoir à se repentir de peu de choses « Mon expérience de la vie n’a pas toujours été suffisamment religieuse et, en certaines occasions j’ai été très égoïste et entêté.» En tout cas, il ne craint absolument pas le jugement de Dieu. «Je m’en remets à Dieu. Bientôt je me présenterai devant lui et je lui dirai : ‘C’est Antonio qui vient te rendre compte.‘» De plus, il y a eu une infinité de bonnes choses dans sa vie. « Parmi celles dont je me sens le plus fier, figurent celles dans lesquelles j’ai travaillé pour mes prochains.»
Une vie fascinante et pleine de peines et de tristesses, comme il le laisse entendre. Revenant loin en arrière, il rappelle qu’il est né au 80 du passage de Colon de Irun. « A 500 mètres de là où nous habitions se trouvait la France. » Dans une famille aisée. Des forces vives du peuple. « Mon grand-père maternel, Antonio, mort à 96 ans, a été le pharmacien le plus âgé d’Espagne. A l’âge de 7 ans, la famille d’Antonio déménagea à Madrid. « Mon père était leucémique et ma mère pensait qu’il serait plus facile de le soigner à Madrid. On lui donna un traitement aux rayons X qui fut une réussite pour l’époque puisqu’il survécu jusqu’au début de 1931.»

Et c’est à Madrid que l’enfant orphelin a vécu l’époque républicaine. « A l’institut où j’ai été le camarade de Fernando Fernan Gomez, nous, jeunes catholiques, arborions une croix sur le revers et les rouges, un diable avec une queue et des cornes.» Ensuite vint la guerre civile et chez lui, on célébrait des «eucharisties clandestines avec le père Ibarrola.»
Le père Hortelano vitupère contre
Rafael Alberti : « Il mettait les prisonniers dans des cabines téléphoniques aux parois électrifiées avec du courant haute tension.» Et contre Santiago Carrillo qui a fait fusiller son oncle. En revanche, il loue «le génie stratégique de Franco.»
Excellent étudiant, Antonio Hortelano professe chez les rédemptoristes à partir du 24 août 1939. Et avec ses extraordinaires talents humains et religieux, il devient vite une des étoiles de la congrégation. Grand, mince et de belle allure, avec ses lunettes métalliques, il fait intellectuel. Et il l’a été. Brillant, on dit qu’il parlait très bien, qu’il prêchait encore mieux et que c’était un enchantement quand il faisait cours. « J’ai toujours été très populaire parmi les élèves, parce que dans mes cours, je ne lisais jamais. Ils étaient toujours schématiques, brefs et créatifs.» Et, pour couronner le tout, il savait six langues. Parmi elles, l’allemand à la perfection.

Espion du Vatican

A la curie romaine, on s’intéressa à lui et il commença à faire partie des services secrets du Vatican. « Avec des missions spéciales et un statut précaire, » dit-il. Mais la vérité est que le cardinal Montini, alors secrétaire d’Etat du Vatican et futur Pape Paul VI, lui confia de nombreuses missions spéciales. Un jour, il l’appela au Vatican et lui dit :
«Nous soupçonnons que le cardinal Mindszenty de Budapest a été drogué et que c’est pour cette raison qu’il a parlé à la population à la radio en faveur du communisme. Nous voulons fixer des orientations aux responsables de l’Eglise. Nous savons que vous êtes courageux et audacieux, et je veux savoir si nous pouvons compter sur vous pour cette mission.»
J’ai accepté de tout mon cœur malgré les risques que j’encourais. Je me suis rendu en Hongrie communiste avec un passeport italien et j’ai rempli ma mission. Mais au moment où il allait prendre le train de retour pour Vienne, des espions du KGB l’ont repéré, arrêté et soumis à un interrogatoire pendant des heures, l’accusant d’espionnage. Mais après 45 heures et « après avoir actionné les leviers adéquats, ils m’ont relâché et j’ai pu rentrer.» Ces leviers sont le Vatican et Israël, les deux Etats pour lesquels il travaillait.

- J’ai même plus travaillé avec Israël qu’avec le Vatican.
- Pourquoi avec les Juifs ?
- Ca se voit sur ma figure : j’ai une ascendance juive.
- Etre un espion juif va bien avec le sacerdoce catholique ?
- Parfaitement. Jésus était juif de race et de religion. Et il n’est jamais sorti du judaïsme. On ne peut être chrétien sans être juif.

Via Rome et le Mossad, il a été un destinataire privilégié d’informations. Nombreuses et abondantes. Il raconte par exemple que l’amiral Canaris, chef de l’espionnage sous Hitler, « descendait de juifs séfarades expulsés d’Espagne en 1492 qui se réfugièrent à Salonique. Il s’infiltra dans les services secrets allemands et dicta à Franco la stratégie à suivre lors de la fameuse rencontre avec Hitler à Hendaye.


Mardi 4 Août 2009


Commentaires

1.Posté par DURANDUPONT le 05/08/2009 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA FELONNERIE ETLA PERVERSION NE SONT PAS LE MONOPOLE D'UNE ESPECE PARTICULIERE..

2.Posté par Virgile le 05/08/2009 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien d'étonnant puisque le catholicisme n'enseigne pas l'Evangile - en pratiquant également des rites idolâtres issus des antiques traditions babyloniennes - et l'a totalement dévoyé depuis le Concile de Nicée (en 325) et surtout, depuis le Concile de Trente (en 1542).

C'est au Concile de Trente que les Jésuites ont redu l'église catho. apostas et anti-Christ. Et les Jésuites, à leur tête le "Pape Noir", n'est rien d'autre que des Juifs converso ayant pour mission de détruite le christianisme de l'intérieur. C'est fait.

Pour plus d'info. parmi tant d'autres sur leurs supercheries:

La Compagnie de Jésus (les Jésuites)
http://www.moissondeselus.com/conspiration_antichrist-7.htm

Catholicisme: Le serment secret des Jésuites.
http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=14257.104

Pour les chrétiens ou/et chercheurs:
http://www.christobible.org/christianisme_paganise.html

LES DEUX BABYLONE par Alexander Hislop
(sélectionner le livre dans "Documents": http://godieu.com/doc/telechargement.html)

Et il en est ainsi pour toute institution humaine, des ONG jusqu'aux partis politiques, etc.
Mais tout vient à la lumière en son temps.
Bonne journée à tous.

3.Posté par Virgile le 05/08/2009 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Parfaitement. Jésus était juif de race et de religion. Et il n’est jamais sorti du judaïsme. On ne peut être chrétien sans être juif."

C'est la plus grande supercherie de tous les siècles !!!

Jésus - Roi de Juifs - Roi d'Israël a exprimé sa malédiction sur ces "Juifs - Pharisiens - Sadducéens, etc.." voici : (Matthieu 3.26ss)

26 Pharisien aveugle, nettoie premièrement le dedans de la coupe et du plat, afin que le dehors en devienne aussi net.
27 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, car vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux par dehors, mais qui au-dedans sont pleins d’ossements de morts et de toute sorte de pourriture.
28 Vous de même, au-dehors vous paraissez justes aux hommes, mais au-dedans vous êtes remplis d’hypocrisie et d’injustice.
29 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, car vous bâtissez des tombeaux aux prophètes, et vous ornez les sépulcres des justes;
30 Et vous dites: Si nous eussions été au temps de nos pères, nous n’aurions pas été leurs complices pour répandre le sang des prophètes.
31 Ainsi vous êtes témoins contre vous-mêmes, que vous êtes les enfants de ceux qui ont tué les prophètes.
32 Et vous comblez la mesure de vos pères.
33 Serpents, race de vipères, comment éviterez-vous le châtiment de la géhenne?
34 ¶ C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes; vous ferez mourir et vous crucifierez les uns; vous fouetterez dans vos synagogues et vous persécuterez de ville en ville les autres.
35 Afin que tout le sang innocent qui a été répandu sur la terre retombe sur vous, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l’autel.
36 Je vous dis en vérité que toutes ces choses retomberont sur cette génération.
37 Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes, et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes; et vous ne l’avez pas voulu!
38 Voici, votre demeure va devenir déserte.

Et à l'Esprit du Christ, par Paul de parachever !

Galates 3:28 Il n’y a plus ni Juif ni Grec; il n’y a plus ni esclave ni libre; il n’y a plus ni homme ni femme; car vous êtes tous un en Jésus-Christ.
Colossiens 3:11 Ici il n’y a ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni Barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout en tous.


Mais voilà, ILS ont une telle puissance de Mensonge et d'hypnose (via méthodes Talmudo-kabbalistiques), qu'il faut la puissance de Dieu pour nous arracher de leurs filets !

C'est parce que nous aimons Dieu et l'Humanité, sa Création, que nous sommes terriblement affligés par ces serpents, notamment par l'ignorance et l'incrédulité de la multitude enfumée par de faux prophètes du diable !
Mais bon, rien ne peut se faire sans Dieu, soyons en paix dans nos cœurs.

4.Posté par Virgile le 05/08/2009 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pardon, la référence de Matthieu est 23.26 et non 3.26.

Pour ceux qui aurait encore des doutes:

1 Thessalonic 2:15 Ce sont ces Juifs qui ont fait mourir le Seigneur Jésus et les prophètes, qui nous ont persécutés, qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes,

Jean 10:8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands, mais les brebis ne les ont pas écoutés.


Nous ne pouvons que constater que "ceux" qui mènent le monde aujourd'hui vers le G.M., sont bien des "voleurs et des brigands", des affaires Madoff au Sentier, des massacres/génocides en Palestine, Irak, etc., des histoires sordides de culs (pédo-criminalité de rabbins, trafics de prostituées, etc...). Ils ont beau changer de nom et avoir de multiples nationalités, ce sont bien des menteurs, des voleurs et des meurtriers. Tout cela est déjà dÉCRIT dans l'Evangile !!!
Alors, toujours aveugle ?


5.Posté par fadi le 05/08/2009 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comment notre prétre pourait-il mourir la conscience tranquille aprés avoir travailler pour
le mossade comme il le dit,et je ne pense pas qu'il puisse publier son livre sans l'autorisation de ce dernier.c'est un projet monté de toute piéce par le mossade et le "el mundo" lui fait la publicité.
le titre de son livre (le grand pére) est bien travaillé,ça lui permet de donner une petite touche d'humanité à son travail inacceptable rationelement et théologiquement,ce qui me permet un doute sur sa personalité et sur le but de publier son autobiographie.
personnelement,je pense que ce livre est une tentative qui n'est pas nouvelle d'ailleurs de la part du mossade de draguer les cretiens catholiques en jouant sur leurs sentiments religieux par l'afirmation que jesus etait juifs et méme si se sont les juifs qui l'ont torturé
et qui" l'ont fait mourir",ça reste une histoire de famille(judeo-crtretine) donc théologiquement ils doivent s'allier contre le mechant musulman.

6.Posté par fadi le 05/08/2009 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

famille(judéo-chretienne) et non pas(judeo-cretitine),sans vouloir ofenser personne.
je m'en exuse.

7.Posté par Virgile le 05/08/2009 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut @ fadi, ne t'excuse pas !!!

Un des mes anciens pasteurs avait ce terrible lapsus lorsqu'il parlait des chrétiens (dénominatifs), il disait souvent, "nous les crétins" !!! significatif non ???

Quant à Jésus, dit le Roi de Juifs :
Jean 8:57 Les Juifs lui dirent: Tu n’as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham!
Jean 8:58 Jésus leur dit: En vérité, en vérité je vous le dis: Avant qu’Abraham fût, je suis

Mais ça, les juifs, talmudistes et autres ne l'ont toujours pas compris et reçu ! Et il est d'ailleurs impossible aux hommes de le faire comprendre "par les voies naturelles" !

Bien à toi


8.Posté par fadi le 05/08/2009 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Virgile,
j'ecrivais beaucoup,beaucoup de SMS par le passé ,c'est pour cette raison que parfois soit j'ecris les mots courts,soit je les deforme,ce qui peut etre compris parfois par les uns comme insulte.

9.Posté par Gui le 05/08/2009 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Placer tout les chrétiens comme crétins c'est limite.

Peut on faire pareil avec les musulmans quand on voit chez certains leur application du Coran?

Car si l'on prend Dubaï et ou encore l'Arabie-Saoudite avec son prince amie des puissants occidentaux on en revient à un environnement qui a poussé Muhammad à méditer.
Non?

Donc oui de la part de fadi c'est bien de rectifier, n'insultons pas des innocents.

Après que le Vatican soit "inflitré" n'a rien détonnant.
L'histoire du clergé est de toute façon bien sombre.

10.Posté par Virgile le 05/08/2009 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher @ Gui

Il fallait évidemment prendre ma boutade au second degré ! Je ne suis pas spécialement un crétin ! (quoique, y'a des jours où je me le demande !).

Nous avons bien compris que l'Ennemi a cette capacité déconcertante de s'infiltrer partout comme l'ivraie dans le bon grain ! Il semble que cette maladie soit incurable et nous devons sans cesse "veiller" !

11.Posté par fadi le 06/08/2009 01:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un chretien qui respecte la bible et l'evagile ne peut travailler avec le mossade,c'est un péché qui peut l'envoyer directement en enfer, c'est une injustice,car un cretien comme un musulman doit etre juste et la justice ne suporte ni interprétation théologique ni philosophique,elle est claire et net.
"on ne peut etre cretien sans etre juif", Thomas d'Aquin doit se retourner dans sa tombe en ecoutant cette grotésque speculation.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires