ALTER INFO

Appel pour une intensification de la mobilisation mondiale


Dans la même rubrique:
< >


tunisielibre@yahoo.fr
Dimanche 4 Mars 2007

Appel pour une intensification de la mobilisation mondiale

Deuxième communiqué sur les efforts pour arrêter les exécutions sommaires des trois femmes irakiennes

2 mars 2007-

Il y a vingt-quatre heures, nous avons lancé un appel urgent, déclarant que la défense des droits de l’homme en Irak est pratiquement impossible du fait de l’occupation US et de ses forces fantoches et sectaires. La prise de conscience, exprimée par des milliers de gens, est venue témoigner de la puissante mobilisation en faveur de la défense des trois femmes irakiennes face au gibet.

Des organisations de femmes, des associations d’avocats, des groupes de défense des droits de l’homme, des syndicats et des mouvements politiques, des individus et des intellectuels ont travaillé en réseau et ont pris l’initiative à travers le monde. La pression populaire qui a émergé de partout et par des voies différentes a poussé les autorités à agir :

• Le Premier Ministre Recep Tayyip Erdogan, le vendredi 2 mars par un appel téléphonique à Nouri El-Maliki, exprimant l’opposition turque aux exécutions prévues pour Wassan Talib, Zainab Fadhil et Liqa Omar Muhammad
• Ann Clwyd MP, envoyée spéciale de Tony Blair sur les droits de l’homme en Irak, a écrit aux autorités irakiennes soulignant son opposition à la peine de mort dans tous les cas et demandant une enquête sur le procès des trois femmes irakiennes.
• Abdullah Gul, Ministre des Affaires Etrangères de Turquie, pour annoncer qu’il mettra les exécutions en Irak à l’ordre du jour de sa réunion avec les Ministres des Affaires étrangères de la Ligue Arabe.
• Louisa Morgantini, Vice-présidente du Parlement Européen, pour rappeler au gouvernement irakien qu’aucun état ne dispose du droit de tuer et que, Wassan, Zainab et Liqa sont des prisonnières de guerre, avec un statut protégé selon les Conventions de Genève.
• Martin Schultz, président du groupe socialiste au Parlement Européen pour rappeler à Jalal Talabani que l’Union Européenne est opposée à la peine de mort.

Aujourd’hui, nous avons reçu des informations du groupe de travail UN au sujet de la détention arbitraire des trois femmes irakiennes. Elles ne seront pas exécutées tant qu’une cour d’Appel n’aura pas mis leurs dossiers en règle. C’est une garantie des autorités irakiennes. Ce n’est pas assez. Nous exigeons toutes les informations relatives aux charges retenues contre les trois femmes. Nous exigeons la communication des dates de toutes leurs auditions au tribunal. Nous exigeons qu’une déclaration publique soit faite. Nous exigeons que leur soit garanti toute la protection selon les lois internationales des droits de l’homme et humanitaire. Si l’accusation se rapporte à la résistance contre l’occupation et l’agression étrangères, nous déclarerions l’accusation illégale.
Alors que Wassan, Zainab et Liqa ne sont plus anonymes, 20 millions d’autres irakiens font encore face à des menaces imminentes dans les villes et villages où des escadrons de la mort, sponsorisés par les forces d’occupation, continuent leur besogne avec une impunité totale, et où le viol, les enlèvements et la torture par les forces US et irakiennes fantoches sont endémiques. Plus d’un million d’irakiens ont été privés arbitrairement du droit élémentaire à une vie normale et plusieurs dizaines de milliers sont arbitrairement détenus. Des forces sectaires et rétrogrades ont été installées au pouvoir et les acquis du peuple irakien pendant les derniers 100 ans ont été réduits en cendre.

La fin de l’oppression, des exécutions sommaires, des assassinats, des détentions arbitraires, des viols et des tortures, des massacres de masse, des conflits civils, du génocide, de la destruction de la civilisation, de la culture et de l’histoire ne vient qu’avec la fin de l’occupation.

L’occupation de l’Irak n’est rien d’autre que la concrétisation sur le terrain, de l’idéologie qui dirige la prétendue « guerre contre la terreur » : guerre permanente, annulation des libertés civiles, exclusion des relations internationales du droit international qui protège la coexistence pacifique et le développement simultané des peuples et des cultures. La forte solidarité dans la défense de la dignité humaine, de la justice et des droits humains les plus élémentaires qui s’est exprimée dans le cas de ces trois femmes irakiennes, est une preuve que l’humanité refuse cette régression.

De Berlin à Bagdad, nous saluons tous ceux qui, par les manifestations, par les convictions morales personnelles, par la résistance à la situation donnée, se sont accrochés aux vies de ces trois femmes – en fait à toutes les femmes irakiennes – pour la dignité et la forte résistance de la nation de l’Irak, sous le joug d’une occupation en échec.

A l’approche du 4ème anniversaire de l’invasion de l’Irak, le 20 mars, nous espérons que toutes et tous demeurent mobilisés et nous aident pour assurer le bien-être de Wassan, Zeinab et Liqa. Nous demandons la libération de tous les prisonniers politiques en Irak.

Nous appelons à une intensification de la mobilisation mondiale:

Pour mettre fin à l’occupation illégale et sanguinaire,
Pour préserver le droit international et le raffermir à travers sa reconnaissance par le gouvernement irakien fantoche, criminel et sectaire,
Pour la reconnaissance de la résistance irakienne, comme seule représentation de la volonté du peuple irakien
Pour demander le retrait inconditionnel et immédiat de toutes les forces occupantes.

La seule solution en Irak est la souveraineté du peuple irakien.

Nous sommes des millions à nous tenir debout pour défendre la justice. Nous sommes des millions à nous tenir debout pour défendre l’Irak. Nos cœurs sont irakiens.

Hana Al Bayaty
Ian Douglas
Abdoul Ilah Albayaty
Iman Saadoon
Dirk Adriaensens
Ayse Berktay


Traduit de l'anglais par Frigga Hiard


Des déclarations et actions sélectionnées contre l'exécution imminente des trois jeunes femmes irakiennes peuvent être consultées sur :

http://www.brusselstribunal.org/HangingActions.htm

Liste de signatures : http://www.brusselstribunal.org/hangingSignatories.htm

La déclaration originale « Hanging the Womb of Iraq" peut être trouvée:

http://www.brusselstribunal.org/hanging.htm
http://irakiennes.blogspot.com/
http://tunisitri.net/
http://www.alterinfo.net/



Dimanche 4 Mars 2007


Commentaires

1.Posté par merzzako le 05/03/2007 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En plus de la mobilisation contre la peine de mort, on devrait aussi mobiliser l'opinion mondiale
pour que le criminels a l'origine de ce desastre quittent l'Irak .

2.Posté par Peu le 04/04/2007 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Message supprimé !

Pas d'appel à l'haine !

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires