Propagande médiatique, politique, idéologique

Appel aux Sanctions et au Boycott contre Israël


International Solidarity Movement est une organisation non gouvernementale palestinienne regroupant des pacifistes palestiniens et internationaux travaillant à promouvoir la lutte pour la liberté en Palestine et pour la fin de l’occupation israélienne. Nous utilisons des méthodes de résistance non violente et des actions directes pour affronter et dénoncer les Forces israéliennes d’occupation illégale, bras armé de la politique du gouvernement israélien.

En tant que groupe de soutien de l'ISM basé en France, nous voulons profiter de cette Semaine Internationale Contre le Mur d'Apartheid pour répondre à l'appel lancé par les 171 organisations palestiniennes afin de faire pression sur les institutions nationales et internationales pour qu'elles appliquent des embargos et des sanctions contre Israël et pour que nous imposions de larges boycotts contre Israël tels que ceux appliqués à l'Afrique du Sud à l'époque de la lutte contre l'Apartheid.


Par ISM-France


ISM
Mercredi 3 Janvier 2007

 Appel aux Sanctions et au Boycott contre Israël

> Télécharger l'affiche réalisée par Jean Paul Caron

Appel lancé le 25 novembre 2005

Pourquoi notre appel à des sanctions contre Israël ?

Non ! Le Désengagement de Gaza n'est pas une avancée vers la Paix.

Le retrait de 8.000 colons de Gaza n'a été qu'un écran de fumée puisque l’espace aérien et maritime reste sous le contrôle total d’Israël et que la colonisation est en pleine expansion : le Ministère de l'Intérieur israélien lui-même indique que 18.000 colons se sont installés en Cisjordanie depuis 18 mois.
Plus de 5.000 nouveaux logements sont en construction dans les Territoires palestiniens occupés : la Cisjordanie, Jérusalem-Est, la Vallée du Jourdain, la Galilée et le Néguev.

Avec plus de 450.000 colons installés dans les Territoires occupés, Israël viole toutes les lois internationales, dont la 4ème Convention de Genève et le Règlement de La Haye.

Depuis sa création en 1948, Israël a été interpellé à de très nombreuses reprises par le vote de plus de 75 résolutions au Conseil de Sécurité qu'il n'a toujours pas appliquées.

Depuis la création de cet Etat, les démolitions de maisons, d'institutions, des lieux de culte et du patrimoine historique ainsi que l'expulsion de plus de 750.000 Palestiniens et les saisies de terres appartenant aux Palestiniens sont, dans les faits, un lent nettoyage ethnique.

La construction de routes POUR ISRAELIENS SEULEMENT détruit les terres palestiniennes et crée des prisons à ciel ouvert dans lesquels les Palestiniens sont enfermés.
Malgré l'avis consultatif de la Cour Internationale de Justice de juillet 2004 demandant l'arrêt de la construction et le démantèlement des parties construites du Mur, Israël continue à ériger le Mur d'Apartheid sur la terre des Palestiniens.

La construction de ce Mur et la colonisation ont pour conséquences :
- L'annexion de 47% des terres palestiniennes à l'intérieur de la Ligne Verte, soit 90% de la Palestine Historique.
- La dépossession des Palestiniens de leurs ressources en eau et en terres.
- L'intégration de la majeure partie des colonies illégales à l'Etat d'Israël.
- L'impossibilité de créer tout Etat Palestinien viable.


Des sanctions

Parce qu’il ne respecte ni le Droit International, ni même ses propres engagements concernant la construction des colonies (toutes illégales, rappelons-le), l’Etat d’Israël se met lui-même au ban des nations.

Seule une action déterminée de la communauté internationale, du sommet des Etats jusqu’au simple citoyen, peut contraindre Israël à se soumettre.

Le régime d’Apartheid en Afrique du Sud est tombé grâce aux actions des résistants noirs appuyés par un boycott de grande envergure.

Nous pouvons faire de même.




Nous demandons au Conseil de Sécurité des Nations Unies de mettre en vigueur l'article 41 de la Charte des Nations Unies :
"Le Conseil de sécurité peut décider quelles mesures n'impliquant pas l'emploi de la force armée doivent être prises pour donner effet à ses décisions, et peut inviter les Membres des Nations Unies à appliquer ces mesures. Celles-ci peuvent comprendre l'interruption complète ou partielle des relations économiques et des communications ferroviaires, maritimes, aériennes, postales, télégraphiques, radioélectriques et des autres moyens de communication, ainsi que la rupture des relations diplomatiques."



Nous appelons l'Union Européenne à suspendre l'Accord d'Association Union Européenne-Israël, en conformité de son article 2 qui stipule qu'il peut être suspendu si l'Etat cosignataire viole les droits de l'homme :
"Les relations entre les parties, de même que toutes les dispositions du présent accord, se fondent sur le respect des droits de l'homme et des principes démocratiques qui inspirent leurs politiques internes et internationales et qui constituent un élément essentiel du présent accord".



Nous appelons le gouvernement français à respecter l'article 1er de la Convention de Genève :
"Les Hautes Parties contractantes s'engagent à respecter et à faire respecter la présente Convention en toutes circonstances"
et nous lui demandons de cesser toute collaboration avec l'Etat d'Israël.



Nous demandons aux entreprises de retirer leurs investissements des sociétés israéliennes et plus généralement des entreprises qui soutiennent la colonisation. Nous leur demandons également de ne pas importer de marchandises en provenance d'Israël.



Nous demandons au public d'être vigilant et de boycotter tous les produits en provenance d'Israël – code barre : 0729 (voir la liste des produits en annexe).



Nous appelons les universités à cesser leurs relations avec les universités israéliennes et à intensifier leurs collaborations avec les universités palestiniennes



Nous demandons aux collectivités locales et aux organisations de rompre leurs relations avec leurs interlocuteurs israéliens et de ne pas organiser d'évènements culturels et sportifs.


Ces mesures punitives non-violentes devront être maintenues jusqu'à ce qu'Israël honore son obligation à reconnaître le droit inaliénable des Palestiniens à l'autodétermination et respecte entièrement les préceptes du droit international :

• 1. En mettant fin à son occupation et à sa colonisation de tous les terres arabes et en démantelant le Mur,

• 2. En reconnaissant les droits fondamentaux des citoyens arabo-palestiniens d'Israël à une égalité absolue,

• 3. En respectant, protégeant et favorisant les droits des réfugiés palestiniens à revenir dans leurs maisons et propriétés, comme stipulé dans la résolution 194 de l'ONU.





Comment agir ?

1 - Faire connaître autour de vous l'appel au Boycott lancé par les 172 associations palestiniennes le 10 juillet 2005.


2 - Ecrire au Président de la République et au Ministère des Affaires Etrangères pour que notre gouvernement fasse pression auprès du Conseil et de l'Assemblée Générale des Nations Unies dans le but de mettre en application l'article 41 de la Charte des Nations-Unies.

Par mail : http://www.elysee.fr/ecrire/mail.htm

ou par voie postale (votre courrier est alors dispensé d'affranchissement), à l'adresse suivante :
Monsieur le Président de la République
Palais de l'Elysée
55, rue du faubourg Saint-Honoré
75008 Paris

Ministère des Affaires Etrangères :
http://www.france.diplomatie.fr/courrier/default.asp?code=actu


3 - Ecrire à vos élus, à vos représentants auprès du gouvernement, au Président de la République, au Président de l'Union-Européenne pour demander :

a) la suspension de l'accord d'Association Union Européenne-Israël
b) la mise en application de l'article 1 de la Convention de Genève
c) la cessation de toute collaboration avec le gouvernement israélien, en particulier dans les domaines scientifique, économique, technologique et militaire.

connaitre l'élu de votre région

connaitre votre représentant au sénat



4 - Demander aux entreprises de la Grande Distribution de cesser de nous proposer des produits israéliens et d'être claires sur l'origine des produits reconditionnés en France
(adresses pour les contacter).


5 - Demander aux groupes, individus et multinationales de retirer leurs investissements dans les entreprises qui collaborent et soutiennent la colonisation, la destruction des maisons et des terres palestiniennes tels que Caterpillar, Intel, Connex, Alstom, Roadstone (présent en France via la société BMI – Béton Moulé Industriel), Motorola, Nestlé, etc. (voir liste).


6 - Boycotter les produits israéliens et les entreprises qui collaborent à l'occupation (voir liste ci-dessous) .


7 - Demander aux municipalités françaises de rompre leurs relations avec les villes ou colonies israéliennes avec lesquelles elles sont jumelées et de porter leurs efforts vers une collaboration avec des villes palestiniennes étouffées par la colonisation.


8 - Interpeller les universités françaises qui ont des accords de partenariat avec des universités israéliennes et leur demander de diriger cette collaboration vers les universités palestiniennes (liste à venir).


9 - Boycotter tous les évènements culturels et sportifs dans lesquels interviennent des acteurs israéliens.





Quels produits faut-il boycotter ?

Ce n'est pas toujours facile pour les consommateurs de reconnaître les produits israéliens. Pour les produits frais, les fruits, les légumes et les épices, c'est possible.

Par contre, cela se complique pour les produits transformés qui ne portent pas forcément de trace de leur origine.

Le code barre sur un produit peut être un indice. Les produits qui sont emballés et labellisés en Israël ont un code barre israélien qui commence par 729.
Mais, certains produits israéliens sont emballés en France ou en Suisse par Delhaize, Carrefour, Auchan, Monoprix, Intermarché ou Leclerc (jus de fruits Jaffaden), etc. avec un code barre français.



Liste des entreprises et marques israéliennes à boycotter
(liste non exhaustive)


AGREXCO

Agrexco appartient pour 50% à l'Etat israélien et tous les produits exportés de la Vallée du Jourdain sont emballés et vendus par eux.
L'exportation par Agrexco de marchandises provenant des colonies de Cisjordanie sont illégalement vendues en tant que "Produits d'Israël", tirant ainsi bénéfice des termes de l'échange préférentiel que l'Europe accorde aux importations israéliennes.
Les produits sont labellisés CARMEL, JAFFA ou STAR RUBY.

Produits commercialisés sous la marque Carmel : légumes (tomates cerises, céleri, maïs doux), fruits (avocats, pamplemousses), vin, cognac, liqueurs, jus de fruits, fleurs coupées, dattes "Jordan River" ou "Jordan Plains" et "Bahri".

Les principales variétés de dattes exportées par Agrexco cultivées dans la Vallée du Jourdain sont les "Medjoul" et "Deglet Nour".


ACHVA

Barres de sésame Achva (Halva) fabriqués par la Société Achdut installée dans la Zone Industrielle de Barkan, en Cisjordanie.
Produits commercialisés sur des sites internet (telemarket.fr : Achat en ligne de Monoprix) ainsi que dans des magasins de produits Bio.


AGROFRESH

Agrofresh Inc, est une multinationale qui commercialise des produits frais (parfois sous le nom de Rohm & Haas) importés d'Israël : avocats, concombres, pommes, tomates).

Agrofresh Inc a également mis au point la technologie SmartFresh™ conçue pour être utilisée dans les installations de stockage ou dans des containers de transit afin de conserver toute leur fraîcheur aux produits qui viennent d’être récoltés.
On trouve ces produits dans les grandes surfaces, sur les marchés, les magasins Bio.


BEIGEL & BEIGEL

Pâtisserie industrielle produite dans la Zone Industrielle de Barkan, en Cisjordanie.


CITRUS MARKETING BOARD

La Société Citrus Marketing Board regroupe différents exportateurs d'agrumes qui commercialisent leurs produits, entre autre, sous le label Jaffa.
Cela comprend différents produits : Jaffa Agrumes, jus de fruits, cakes aux fruits, mandarines, citrons, pamplemousses Sunrise....

Les marques commercialisées sont : Jaffa Sweetie, Jaffa Sunrise, Jaffa, Jaffas, Jaffarines, Sunrise, Sweetie, Suntina, Yarden Red, Yarden River, Golden Sweet, Jaffa Suntina, Jaffa Yarden Red, Jaffa Yarden River.


HOLYLAND
miel, herbes.

Ces produits sont exportés par différentes entreprises dont AGREXCO et AGRO-FRESH

On trouve ces produits dans les grandes surfaces, sur les marchés, dans les magasins Bio.


CORAL
Cerises, fraises, pamplemousses, fruits.

Coral™ Palestinian Produce [Produit palestinien] Marketed by Agrexco Ltd (commercialisé par Agrexco SA).


DATTES

La France a importé en 2000-2001 entre 1.200 et 1.400 tonnes de dattes en provenance d'Israël.
Agrexco importe des dattes "Bat Sheva", "Jordan River" ou "Jordan Plains".
Les principales variétés de dattes cultivées dans la Vallée du Jourdain sont les "Medjoul" et "Deglet Nour".
Israël est le seul fournisseur des "Hayani" importées en France par la Société Hadiklaim.

Environ 150 tonnes par an de la variété de dattes "Bahri" sont importées en France par Agrexco et Hadiklaim.

On trouve également en vente dans les boutiques bio françaises des dattes "King Salomon".


HAY
Epices : paprika, sesame, cumin, curry.

18 % du montant des achats sont reversés à l'association "Hayal Balev", qui distribue sur le terrain des pizzas et boissons aux Hayalim de Tsahal.


JAFADEN
Jus de fruits.

En vente chez LECLERC (fruits importés d'Israël, transformés et reconditionnés en France et donc vendus sous un code barre français).
(écrire à : service.consommateurs@scamark.fr)


KEDEM FOOD PRODUCTS
Filiale de HKS Marketing.

Kedem commercialise des fruits et légumes, des jus de fruits, du vin, du vinaigre.
Kedem France commercialise également des produits de la Mer Morte et des plantes cultivées dans les collines d'Hébron et dans la Vallée du Jourdain en Cisjordanie.

(écrire à : info@kedemfrance.com)


LE KAKI SHARON

Le kaki (il en existe une centaine de variétés) est originaire de Chine et a été introduit au Japon, en Europe et aux États-Unis depuis des siècles mais la variété qui porte le doux nom de Sharon et est née en Israël n’a qu’une cinquantaine d’années. Seule l’Espagne en produit un peu.

Une multinationale d'agro-alimentaire israélienne, Mor International Ltd, a décidé de le cultiver en Afrique du Sud.

Mor International Ltd et d’autres partenaires ont créé une filiale avec des Sud-Africains.
Les premiers plans sont venus d’Israël mais, au fil des ans, des arbres ont été plantés et des vergers ont vu le jour. Depuis peu, l’Afrique du Sud est devenue le principal fournisseur de Kaki Sharon hors-saison sur les marchés à l’exportation.
Deux exploitations agricoles qui portent le nom de SwellenSharon ont vu le jour.
Les capitaux sont à 51% israéliens et 49% sud-africains.
Ce fruit est ensuite importé en Europe avec, comme provenance, l'Afrique du Sud.


OSEM
Osem est une filiale de Nestlé dont l'une des usines est installée à Kiryat Gat.

L’usine de Kyriat Gat est construite sur des terres appartenant au village palestinien d’Iraq Al Manshiya et et d'Al-Falluja détruits en 1949. Ces villages faisaient partie du District de Gaza à l'époque.

Ces villages, appelés aussi "poche de Falluja", ont une histoire toute à fait particulière puisqu'ils n'avaient pas été pris par l'armée israélienne en 1948. A l'aide de l'armée Egyptienne, les villageois ont réussi à tenir jusqu'à la fin de guerre de 1948.

Lors de l'accord d'armistice signé entre l'Egypte et Israël en février 1949, l'Egypte a accepté d'en retirer ses soldats à condition que la population puisse rester si elle le désirait et que leur sécurité soit garantie. Israël a accepté.
Cet accord fait même l'objet d'une annexe de l'accord d'armistice.

Mais ensuite, selon Benny Morris, le Général Allon a décidé de pousser à fuir les habitants en les effrayant. Les derniers villageois sont partis le 28 avril 1949.
Les villages ont été ensuite rasés et en 1959, Israël y construisait la ville de Kiryat Gat après avoir annexé la terre.

Snacks, soupes, biscuits, repas complets préparés.
Sabra : salades et hors-d'œuvre, repas complets préparés, produits méditerranéens : hoummous, salades de pois chiches, d'aubergines et d'avocats.
Crème glacée "gli-diet" (Noga Ice Cream, filiale de Osem-Nestlé).


SOCIETE TIVALL

Les produits végétariens de la Société Tivall sont importés en France par Yarden France.
On peut trouver, par exemple, chez Carrefour des produits végétariens surgelés de la marque "Gourmet Vert" de Tivall Yarden.


TOP EDEN FRUITS

Fruits et légumes provenant du Plateau du Golan, territoire syrien illégalement occupé par Israël pour assurer la sécurité de ses citoyens bombardés par les forces syriennes.
Commercialisés chez CARREFOUR et INTERMARCHE.


YARDEN France

Yarden France commercialise
- des vins du Golan : Yarden Merlot, Yarden Chardonnay, Yarden Sauvignon blanc, Yarden Mont Hermon, Gamla,
- des sucreries sous la marque « ELITE ».

YARDEN importe de nombreux produits frais, surgelés, épicerie et liquides.
On trouve des produits YARDEN dans différentes enseignes telles que : Carrefour, Monoprix, Auchan, Franprix, G20.

Des produits YARDEN sont également commercialisés sur les sites internet de Carrefour (ooshop.fr) et de Monoprix (telemarket.fr).






ATTENTION aux groupes de grande distribution français et européens
Coordonnés pour les contacter

Groupe CARREFOUR

Carrefour commercialise beaucoup de produits israéliens. Méfiance donc, lorsque l'origine du pays n'est pas indiquée.
D'autre part, Carrefour importe des produits israéliens qu'il reconditionne en France. Parmi ces produits, on trouve la marque "Graine d'Eveil" et "Litaf" : produits de puériculture et ses vêtements commercialisés sous la marque « Tex » sous-traités en Israël chez Delta Galil.

Carrefour
Service consommateurs
26, quai Michelet
92695 Levallois-Perret Cedex
http://www.carrefour.fr/ccm/site/contacteznous.jsp

Liste des magasins CARREFOUR :
http://www.carrefour.fr/ccm/content/categories/votre-magasin/


Groupe AUCHAN

Cette société commercialise elle aussi de nombreux produits israéliens.
Elle a également tenté, en mars 2004, de vendre dans son magasin de La Défense des oranges et des mandarines israéliennes "Jaffa" étiquetées comme venant du Maroc et d'Espagne.

Auchan
Service consommateurs
200, rue de la Recherche
59650 Villeneuve d'Ascq

Liste et coordonnés des magasins
http://www.auchan.fr/magasin/index.asp


DELHAIZE

Delhaize est une multinationale implantée en Belgique qui importe des produits israéliens et les commercialise en tant que produits belges.
Produits concernés : épices (basilic, citronnelle, coriandre, baies de poivre vert).

Delhaize commercialise également des produits israéliens : melons, jus de tomate, pamplemousses, pesto, pommes de terre et des produits bio, Sabra Salads.


POMONA

Par sa filiale Fruidor, Pomona importe des fruits et légumes israéliens qui sont reconditionnés en France et commercialisés, dont des avocats et des mangues.

Ecrire à POMONA :

Pomona
2 et 4, Place du Général
de Gaulle
92164 ANTONY-CEDEX
Tél. : 01.55.59.61.00
Email : communication@pomona.fr


DOLE

Dole Food Co. Inc. est le premier producteur mondial de fruits et légumes frais et de fleurs coupées.

Depuis 2000, il s'est doté d'une éthique : la norme SA 8000 (responsabilité sociale) et se targue d'avoir créé des conditions de travail en accord avec toutes les exigences légales et les codes de conduite internationalement admis.

Parmi les conditions définies par cette norme, on trouve la Discrimination.

Pourtant, il importe des produits israéliens : vérifiez sur les étals de vos hypermarchés, vous trouverez des mangues, des patates douces, des avocats, des pamplemousses, ect.. provenant d'Israel conditionnés dans des caisses carton à l'enseigne de Dole.

Comment Israel Apartheid peut-il être sélectionné et entrer dans ces conditions ?.
Réagir auprès de Dole : http://www.doleeurope.com/people/index_faimess.html


Autres infos sur les principaux exportateurs israéliens d'agro-alimentaire




VETEMENTS

DELTA GALIL

Cette entreprise israélienne est spécialisée dans la sous-traitance de produits textiles notamment dans celui des sous-vêtements. De nombreux sous-vêtements de marques étrangères proviennent ainsi directement des usines de Delta Galil.

Delta Galil, qui fabrique de la lingerie féminine de qualité, des sous-vêtements pour hommes, des chaussettes, des vêtements pour bébés, des tenues de détente et des tissus, vend ses produits à des marques comme Polo, Ralph Lauren, Donna Karan, Calvin Klein, Victoria's Secret et Hugo Boss, ainsi qu'à des détaillants : JC Penney, Gap et Banana Republic aux Etats-Unis, Marks & Spencer au Royaume-Uni, Hema aux Pays-Bas et Playtex, Dim, Carrefour(Tex) et Auchan (sous-vêtements homme et chaussettes) en France.



TEFRON

Avec sa technologie de pointe, Tefron, l'un des plus gros producteurs mondiaux d'articles sans couture, compte parmi ses clients : Victoria's Secret, Donna Karan, Gap, Banana Republic et, en Europe, Cacharel et Dim.



GOTTEX

Marque israélienne de vêtements sportifs et de natation.




DIVERS

Ahava, Dead Sea Cosmetics et Spa Cosmetics
Produits cosmétiques de la Mer Morte.


El Al

Compagnie aérienne israélienne.


Graine d'Eveil

Vente de produits de puériculture, le site de Graine d'Eveil (www.grainedeveil.com) propose des produits israéliens dont la marque "Litaf" (réhausseurs de chaise, etc.).

On peut aussi en trouver d'autres chez Carrefour (anneau de bain, pot d'apprentissage 2 positions).


KETER et ALLIBERT

Meubles en plastique.
Keter Plastics, entreprise israélienne, a acheté la Société Allibert en novembre 2003, la plus grande entreprise de produits en matière plastique pour salles de bain en Europe. Keter Plastics commercialise ses produits, particulièrement ses meubles en plastique pour jardin dont il est le leader mondial, sur les marchés porteurs d’Allibert qui sont la France et la Belgique.

C’est sous cette marque très connue que ses produits sont vendus.
En acquérant cette société, Keter Plastics est devenu le plus grand producteur européen dans ce domaine avec un chiffre d’affaires se montant à plus de 300 millions de dollars pour l’Europe seulement et un total consolidé de 600 millions de dollars prévus en 2004. (27/11/2003)

Ces produits sont commercialisés par CARREFOUR, CASTORAMA et tous les hypermarchés français.


MOTOROLA

Motorola est propriétaire majoritaire de la première compagnie de téléphones portables en Israël.
Il y a une compagnie palestinienne de téléphones portables appelée Jawwal.
Ces cinq dernières années, l'IDF a détruit certaines des antennes de Jawwal et l'empêche d'installer des antennes dans certaines régions.

D'ailleurs, toutes les importations de Jawwal sont contrôlées par Israël, qui décide parfois qu'une certaine technologie est "trop dangereuse" pour laisser la possibilité aux Palestiniens de l'avoir.



NETAFIM

Cette société israélienne basée à Tel-Aviv est installée en Europe dont en France, et dans de nombreux autres pays en Afrique comme le Maroc. Elle est spécialisée dans la fabrication et la vente de systèmes d'irrigation de précision pour l'agriculture, la production vinicole, les serres, les Espaces Verts.

Elle s'adresse également au grand public en commercialisant certains de ses produits via la grande distribution, entre autres, avec son kit d'arrosage "Landline" vendu chez Habitat & Jardin.

NETAFIM FRANCE
Z.A.C. des Chabauds
Rue Gustave Eiffel
13320 BOUC-BEL-AIR
Fax : 33 4 42 940760
Mail info@netafim-fr.com

Comment agir :

Ecrire à Habitat & Jardin ou à tout autre commerçant commercialisant leurs produits en les alertant au sujet de l'appel au Boycott lancé par les 171 associations palestiniennes.


Ecrire à Habitat et Jardin


Netafim commercialise également les produits suivants :
Système de goutte à goutte pour l'arrosage avec goutteurs incorporés PLASSON : raccord pour tuyaux polyéthylène
NANN
ARKAL : filtre à eau



ORDA Industries Ltd

L’entreprise Orda Industries Ltd vend en France un jeu pour les enfants de 6-10 ans : "Les villes du monde". L’objectif affiché est pédagogique : faire connaître aux enfants 27 pays du monde et leur capitale.
Parmi les 27 pays présentés aux enfants, on trouve Israël : stupéfaction alors, pour deux raisons. La capitale de cet État est présentée comme Jérusalem ; quant aux frontières de l’État, elles sont simples : elles s’étendent de la Méditerranée au Jourdain - la Palestine n’existe pas !

Ce jeu est distribué notamment dans les chaînes de magasins Toys’r Us.

Un simple travail de vérification permet de comprendre pourquoi : l’entreprise Orda Industries Ltd est israélienne (elle est installée à Ashdod, ville située à mi-chemin entre Tel Aviv et Gaza, sur la côte).



TEVA Pharmaceutical Industries Ltd

La Société pharmaceutique TEVA et sa filiale IVAX sont les plus grands fabricants de médicaments génériques au monde et commercialisent leurs produits en Europe.
Teva est le fabricant n°1 au monde des médicaments génériques avec son rachat de Sicor et Ivax.

Produits : Copaxone – Piroxicam – Tramadol, ect.


ZAG Industries

Zag Industries est spécialisé dans la fabrication d'équipements de bricolage : boites en plastique, boites à outils, des établis, etc.
Ces produits sont commercialisés par CARREFOUR et CASTORAMA.





Les entreprises israéliennes de Haute Technologie

Les "exportations high-tech" soutiennent peut-être de façon plus déterminante l’économie israélienne. Un chiffre est édifiant à cet égard : en 2000, elles ont représenté à elles seules 33 % du total des exportations de l’Etat. Elles étaient alors celles qui connaissaient la plus forte croissance.

L’IEI avance le nombre de 4.000 dont 1.500 start-up. Quelques noms sont familiers aux professionnels du secteur - Aladdin Knowledge Systems, Babylon, Checkpoint, Mercury Interactive, RAD, Radware, RiT Technologies, VocalTec – même si leur consonance anglo-saxonne et le fait que certaines sociétés aient un siège important voire principal aux Etats-Unis pourraient faire oublier leur provenance.
Source : http://www.association-belgo-palestinienne.be/boycott/high-tech.htm

Parmi elles, on trouve :

Aladdin Knowledge Systems

Aladdin propose des solutions de sécurisation des contenus Internet pour entreprises et administrations.


Babylon

Société basée à Or-Yehuda en Israël commercialisant des logiciels de traduction en ligne et hors ligne.


Checkpoint et sa filiale ZoneAlarm

Créateurs de logiciels de pare-feux et de sécurité réseau. CheckPoint, conçoit des équipements de sécurisation des réseaux d’entreprise et constitue un acteur très important dans le domaine.

Elle a été fondée par Gil Shwed et Shlomo Kramer, qui se sont basés sur leurs travaux dans l’armée pour créer leur société.



Comverse Technology

Le groupe affiche un effectif total de 4.000 collaborateurs répartis dans cinq grandes divisions : Comverse, Verint (vidéo-surveillance numérique), Ulticom (solutions télécoms), Startel (solutions réseaux) et Starhome (solutions mobiles).

En France, la société dispose d'une filiale qui emploie une cinquantaine de personnes.

Comverse traite avec les trois opérateurs du marché. Bouygues Télécom a par exemple adopté la plate-forme MMS "made in Comverse", tandis que SFR a sélectionné les solutions Voice-mail et SMS du prestataire.

Quant à France Télécom, il a opté pour la solution de SMS fixes développée par Comverse
Source : http://www.journaldunet.com/0306/030624comverse.shtml


Mercury Interactive

Mercury est le leader mondial des services et logiciels BTO (Business Technology Optimization).


; Radware

Spécialiste des solutions IAS (Intelligent Application Switching), Radware développe des produits pour les entreprises de sécurisation en matière d'informatique, de réseau et d'internet


Radvision et VCON

Entreprises israéliennes installées en France spécialisées dans la mise au point et l'installation de système de visioconférence.
- Radvision est basée à Région Parisienne
site Internet : www.radvision.com

- VCON est basée à St Denis-93
site Internet : www.vcon.fr


ReelSmart et APP Group - France

ReelSmart, système d’enroulement automatique de tuyaux d’arrosage, fabriqué par la Société Hydro-Industries -Israël est commercialisé en France par APP Groupe, filiale française de plusieurs industriels israéliens.

APP GROUP est basé à Pont de Cheruy (38).

Il commercialise également des systèmes d'irrigation israéliens ELGO
Source :
http://www.references-brico-jardin.fr/rbjnew/index.php?Mess=FicheJ&FicheNum=5858&Bdd=j


Elgressy France

L'entreprise Elgressy-France, société israélienne installée en France, est le leader mondial spécialisé dans la fabrication et la distribution d’équipements spécifiques au traitement des eaux industrielles chargées en tartre et/ou micro-organismes.

Elgressy Engineering Services Ltd. est détenteur d’un ensemble de brevets déposés dans le monde pour la conception et l’emploi des procédés d’électrolyse dans le domaine des circuits d’eau et de la lutte contre les bactéries de la legionella.



Liste de tous les produits israéliens





Les produits des entreprises qui soutiennent l'Etat d'Israël (américaines ou européennes)


INTEL

L’usine de Kyriat Gat est construite sur des terres appartenant au village palestinien d’Iraq Al Manshiya et et d'Al-Falluja détruits en 1949. Ces villages faisaient partie du District de Gaza à l'époque.
Ces villages, appelés aussi "poche de Falluja", ont une histoire toute à fait particulière puisqu'ils n'avaient pas été pris par l'armée israélienne en 1948.
A l'aide de l'armée Egyptienne, les villageois ont réussi à tenir jusqu'à la fin de guerre de 1948.

Lors de l'accord d'armistice signé entre l'Egypte et Israel en février 1949, l'Egypte a accepté d'en retirer ses soldats à condition que la population puisse rester si elle le désirait et que leur sécurité soit garantie. Israel a accepté.

Cet accord fait meme l'objet d'une annexe de l'accord d'armistice.


Mais ensuite, selon Benny Morris, le Général Allon a décidé de pousser à fuir les habitants en les effrayant. Les derniers villageois sont partis le 28 avril 1949.

Les villages ont été ensuite rasés et en 1959, Israel y construisait la ville de Kiryat Gat après avoir annexé la terre.

En 2001 Intel-Israël avec 5000 salariés à Jérusalem, Haïfa et Kyria Gat a exporté pour 2 milliards de dollars au lieu des 810 millions l’année précédente, ceci grâce à l’ouverture de la nouvelle usine de Kyria Gat.



ALSTOM ET CONNEX


Le consortium CITY PASS, qui regroupe deux sociétés françaises : ALSTOM, l’un des plus importants constructeurs mondiaux de moyens de transport et CONNEX, spécialisé dans l’exploitation des services de transports de voyageurs, a remporté l’appel d’offres public de construction du tramway de Jérusalem.

La première ligne, longue de 13 km, reliera le centre-ville à deux quartiers de colonisation, Pisgat Zeev et French Hill, bâtis au début des années 1970 sur des terres confisquées aux Palestiniens de Jérusalem et dont l’annexion par Israël n’a jamais été reconnue par la communauté internationale.

Il est clair que "ce projet vise à consolider la présence juive dans la partie arabe de la ville sainte et qu’à ce titre, il contribue à la politique du gouvernement israélien consistant à les empêcher d’y établir la capitale de leur futur Etat" (Le Monde, 04.11.2005).

CITY PASS a remporté l’appel d’offres public en 2002 et sa victoire sur l’allemand SIEMENS lui offre un contrat de 400 millions d’euros et une option sur une autre marché encore plus prometteur, celui du métro-tramway de Tel Aviv, estimé à au moins un milliard d’euros.

"Un très bon point pour l’export tricolore que J.P. Raffarin, alors premier ministre, n’avait pas manqué de vanter lors de son passage à Jérusalem en mars dernier.
Le 17 juillet, l’ambassadeur de France à Tel Aviv, Gérard Araud, avait même assisté à la signature officielle du contrat dans les bureaux du premier ministre israélien, Ariel Sharon, quelques jours avant que celui-ci ne scelle à l’Elysée la réconciliation de l’Etat hébreu avec la France
" (id.). Et Patrick Devedjian a donné son assentiment au projet lors de sa visite en Israël, lorsqu’il était Ministre de l’Industrie.

En août dernier, lors de la cérémonie d’accord, Ariel Sharon a déclaré : « Je suis convaincu que ceci doit être fait, et d’ailleurs, toute chose qui sert à renforcer Jérusalem, il faut le construire, l’agrandir et le soutenir pour l’éternité en tant que capitale des Juifs et de l’Etat uni d’Israël (…) ». Quant au Maire de Jérusalem, Uri Lupolianski, il décrit le projet ferroviaire comme étant "l’accomplissement du Psaume 122" !

Le fait qu’ALSTOM et CONNEX soient des sociétés privées ne dédouane pas l’Etat français (pris en flagrant délit de télescopage de la diplomatie et des affaires) de son obligation de respect des lois internationales.

Le Président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas et son Ministre des Affaires Etrangères, M. Al-Qidwa, ont fait part de leur préoccupation auprès du Président Chirac et du gouvernement français, lors de leur visite en Europe en octobre dernier. Jacques Chirac a promis de s’occuper de cette question mais l’Autorité palestinienne a toutes les raisons de redouter "que la diplomatie française ne fasse le gros dos en attendant que la polémique s’essouffle" (Le Monde, 04.11.2005).

Rappelons que la Cour Internationale de la Haye, lorsqu’elle a statué sur le Mur en 2004, a rappelé que les signataires de la Convention de Genève ont l’obligation de la faire respecter.
Or "l’une de ses clauses interdit à tout Etat de transférer une partie de sa population sur un territoire qu’il occupe. La France a donc le devoir d’arrêter une entreprise qui s’apprête à faciliter ce processus de transfert. Ce n’est pas parce que ces colonies existent depuis des dizaines d’années que le business doit l’emporter sur le droit" (Le Monde, 04.11.2005).

Il est urgent que les citoyens dénoncent la complicité de l’Etat français à cette nouvelle spoliation des terres palestiniennes, à la consolidation de l’apartheid et de la colonisation de la Palestine.

Participez à la mobilisation



B.M.I. (Béton Moulé Industrie)

B.M.I. est la filiale française de l'entreprise de ciment irlandaise ROADSTONE.
ROASTONE possède 25% du capital du groupe Mashav, une Holding israélienne pour Nesher Cement, qui est l'unique fournisseur de ciment en Israel.

Amnesty International a déclaré que : "C.R.H., par ses filiales Mashav et Nesher est susceptible de fournir la matière première du Mur/Barrière... si oui, elle violerait les règles des Nations-Unies sur la responsabilité des entreprises internationales et d'autres entreprises en ce qui concerne les Droits de l'Homme (2003)."

L'Église Anglicane Irlandaise a déclaré en septembre 2005 qu'elle voulait céder ses actions d'une valeur de 6 millions de dollars qu'elle détient dans cette société impliquée dans la construction du Mur en Cisjordanie .


CATERPILLAR

Equipement pour bâtiment mais également, vêtements, chaussures.
Les bulldozers Caterpillar sont utilisés pour la destruction des maisons en Palestine.

De nombreuses campagnes internationales existent déjà à son encontre (Amnesty International, Human Rights Watch, ISM).



CHEVROLET-DAEWOO

Le 21 novembre 2005 à l'aube, plusieurs pelleteuses israéliennes de marque Daewoo accompagnées d'importantes forces de la Police des Frontières ont démoli 7 maisons palestiniennes à Anata, Beit Hanina et Silwan.

Ces maisons font partie du secteur de la municipalité de Jérusalem qui a été étendu à la Cisjordanie.
Des rapports indiquent qu'il reste 1,5 millions de Shekels ($300.000) non utilisés dans le budget annuel de la municipalité de Jérusalem.
L'argent sera perdu s'il n'est pas utilisé dans les démolitions. Puisque cette somme paye environ 70 démolitions, la municipalité est sous pression pour démolir autant de maisons que possible dans le mois et demi à venir.

La raison qui a été donnée pour la démolition des maisons à Anata est que ces maisons sont situées trop près du tracé du mur - bien que le mur n'ait pas été encore construit. Sept maisons ont été détruites en une seule journée.
Dès qu'elles ont entendu les bulldozers, ces familles ont rassemblé le peu d"affaires qu'elles ont pû et sont sorties sous la pluie, se retrouvant sans abri.

Gush Shalom a appelé ses activistes à envoyer des lettres à leurs revendeurs locaux de Daewoo-Chevrolet et de General Motors, Dawoo a récemment été acheté par Chevrolet, une entreprise appartenant à General Motors.
L'ISM soutient également cet appel et encourage ses activistes à faire de même.

L'utilisation du matériel Daewoo pour détruire les maisons des civils par une Force d'Occupation Militaire viole le Droit International et les Droits de l'Homme.

Que Daewoo tire des bénéfices en vendant ces matériels pour de tels usages est moralement répréhensible et comparable aux liens entre Carterpillar et le complexe militaro-industriel.
Voir ci-dessous la campagne contre Caterpillar


Photos et informations complémentaires sur le site du Comité Israélien Contre les Démolitions de maisons (ICAHD) dont les activites ont été témoins de ces événements www.icahd.org/

Daewoo Chevrolet Europe
www.chevroleteurope.com/

Chevrolet France
Connaitre votre revendeur le plus proche :
http://www.chevrolet.fr/services/dealer_locator/index.jsp?land=fr



COCA-COLA

Cette entreprise soutient l'Etat d'Israël depuis 1966.
Marques du groupe : Aquarius, Cherry Coke, Fanta, Nestea, Sprite, Minute Maid, Tropical. ..



DANONE

Danone vient d'investir dans le Golan, territoire syrien occupé en 1967 par Israël.
Marques du groupe : Arvie, Badoit, Belin, Blédina, Phosphatine, Chipster, Evian, Galbani, Gervais, Heudebert, Lu, Taillefine, Volvic.


DISNEY LAND

L'entreprise Disney n'a rien d'idyllique et contribue par son soutien à Israël à semer la mort en Palestine.
Selon les responsables de Disney, 10 à 20% de leurs investissements sont traditionnellement placés en Israel et le reste aux Etats-Unis.

Elle approuve ainsi tacitement l'occupation illégale de Jérusalem-Est en faisant de Jérusalem, lors d'une exposition au Centre Epcot en Floride, la capitale d'Israël, cela en violation des résolutions internationales de l'ONU.

Après avoir investi 500 millions de dollars au cours des 18 dernieres années, Disney a annoncé le 10 novembre 2005 qu'il allait investir 125 millions de dollars en Israel dans les 4 prochaines années, imaginons à quoi vont servir ces fonds, sans oublier le montant des fonds dont on n'entend pas parler




ENCYCLOPEDIE UNIVERSALIS

Les relais sont nombreux, et il nous appartient de dénoncer leur pratique : l’Encyclopédie Universalis (version 9 - DVD de 2003) présente Jérusalem comme la capitale d’Israël ; il est scandaleux qu’un ouvrage à prétention scientifique cautionne ainsi une déclaration unilatérale du gouvernement israélien, alors que ni l’ONU ni les États, à titre individuel, n’ont reconnu la légalité de cette proclamation unilatérale.

Faut-il rappeler que la capitale internationalement reconnue d’Israël est Tel Aviv, et non pas Jérusalem ?


ESTEE LAUDER

Outre ses investissements, le directeur de cette société est le président d'une des plus puissantes organisations sionistes américaines, le Fond National juif.
Marques du groupe : Aramis, Clinique, la Mer, DKNY, Tommy Hilfiger.


LEVI STRAUSS JEANS ET CELIO

Magasins spécialisés dans les vêtements pour hommes.
Ces entreprises, fort bien implantées en France financent les nouvelles colonies en Palestine, mais également les écoles des religieux extrémistes dans le monde.


L'OREAL

L'Oréal a investi des millions en créant une unité de production, Natural Sea Beauty, à Migdal Haemeck, à tel point que le Congrès juif américain a exprimé sa satisfaction de voir l'Oréal « devenir un ami chaleureux de l'Etat d'Israël ».

Marques du groupe : Biotherm, Cacharel, Giorgio Armani Parfums, Lancôme, Vichy, La Roche-Posay, Garnier, Héléna Rubinstein, Gemey-Maybelline, Jean-Louis David Shampooings, Le Club des créateurs de beauté (vente de produits cosmétiques par correspondance), Redken 5th Avenue, Ralph Lauren parfums, Ushuaïa, Natural Sea Beauty.


MC DONALD'S

Entreprise emblématique de l'impérialisme culturel américain, la célèbre chaîne de restaurants fast-food apporte un soutien non négligeable à l'Etat israélien. McDonald's dispose de 80 restaurants en Israël et y emploie près de 3.000 personnes.

Aux Etats-Unis, l'entreprise figure parmi les heureux partenaires de l'organisation sioniste «Jewish Community » basée à Chicago.
Cette organisation travaille en effet pour le maintien de l'aide militaire, économique et diplomatique apportée par les USA à Israël.


NESTLE

La société suisse possède 50,1 % des investissements de la chaîne alimentaire israélienne Osem (voir ci-dessus).
La firme est accusée depuis les années 50 de détruire l'économie des pays du Tiers-Monde.
Marques du groupe : Aquarel, Cheerios, Crunch, Frigor, Friskies, Galak, Golden Grahams, Kit Kat, Maggi, Mousline, Nescafé, Ricoré, Quality Street, Vittel, Perrier, Buitoni


NOKIA

Le géant finlandais de la téléphonie commerce activement avec l'Etat d'Israël.

Dans une interview au Jérusalem Post, le manager du groupe déclarait qu' Israël faisait partie des priorités de l'entreprise. Un centre de recherche Nokia a ainsi vu le jour en Israël.


TIMBERLAND
Vêtements, chaussures, chaussettes.

Tout comme son homologue Ronald Lauder, le PDG de Timberland, Jeffrey Swartz, est un membre actif du lobby sioniste américain.

Il a conseillé ainsi d'encourager la communauté juive américaine à se rendre en Israël mais également d'envoyer des soldats israéliens pour mener la propagande pro-israélienne aux Etats-Unis.



VIRGIN

Virgin commercialise certains de ses produits en Israel via l'entreprise Mayanot Eden

La production des boissons est effectuée dans l'usine Super Drink de Mayanot située près de Jérusalem, dans une zone contestée à l'extérieur de la Ligne Verte.

Jonathan Cockport, le directeur du marketing au niveau international pour Virgin Drinks a déclaré que l'emplacement de l'usine n'était pas un problème, malgré le fait que la Grande-Bretagne fasse partie de l'Union Européenne.

"Le fait que l'usine soit située dans les territoires nous importe peu. C'est une usine et aussi longtemps qu'elle sera rentable et qu'elle fournira des produits de qualité, le lieu n'entre pas en ligne de compte." a-t'il dit.


Chaînes alimentaires présentes dans les colonies israéliennes
Domino Pizza, Pizza Hut, Haagen Daaz, Burger King.



Autres produits
Cigarettes Morris (dont Marlboro), produits Kimberly-Clarck (Kleenex, Kotex, Huggies), SanDisk (informatique), Toys R’Us (jouets)



Pour plus d'informations mises à jour
http://www.inminds.co.uk
ou
http://www.bigcampaign.org



Autres informations sur le boycott
http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=10042.5



Pour la Suisse
http://www.palaestina.ch/boycott%20prod/produits.html



Mercredi 3 Janvier 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires