MONDE

Appel OTAN - Afghanistan : Ni guerre - Ni alliance militaire



webmaster@mvtpaix.org
Mercredi 7 Mai 2008

Appel OTAN - Afghanistan : Ni guerre - Ni alliance militaire

Site : http://www.appelotanafghanistan.org

Collectif de l’APPEL OTAN - Afghanistan

NI GUERRE - NI ALLIANCE MILITAIRE - PAIX-LIBERTE-DEMOCRATIE

Une centaine de personnalités et nombre d’organisations lancent un appel commun pour exiger « que le président de la République renonce à l’envoi de renforts en Afghanistan et à la réintégration de la France dans le haut commandement militaire de l’Otan. »

Au sein d’un collectif intitulé « OTAN - Afghanistan : Ni guerre - Ni alliance militaire / Paix - Liberté - Démocratie », elles appellent tous ceux qui craignent que la France n’« endosse la vision manichéenne de la guerre des civilisations qui domine à l’Otan » et « renonce à faire prévaloir une politique indépendante, pour la primauté du droit international et contre la guerre » à signer cet appel par voie de pétition et en ligne à l’adresse suivante :

http://www.appelotanafghanistan.org

Ci-dessous : L’appel et la liste des premiers signataires.

Contact : Mouvement de la Paix - 9 rue Dulcie September - 93400 SAINT OUEN - http://www.mvtpaix.org / Arielle DENIS - 06 87 14 89 33 - arielle.denis(a)mvtpaix.org / appel(a)mvtpaix.org

---------------------

APPEL OTAN - AFGHANISTAN :

NI GUERRE - NI ALLIANCE MILITAIRE / PAIX - LIBERTE - DEMOCRATIE

Les annonces faites par le Président de la République d’envoyer de nouvelles troupes en Afghanistan et de réintégrer le commandement militaire de l’Otan sont extrêmement inquiétantes.

Le bilan de la présence militaire en Afghanistan décidée par le Conseil de Sécurité en 2001 et assumée aujourd’hui par l’OTAN est dramatique : le pays s’enfonce dans le bourbier de la guerre, de la corruption, de la misère. Le terrorisme s’est développé. Il manque toujours près de la moitié des aides internationales promises, soit 10 milliards de dollars, tandis que d’énormes moyens sont dilapidés dans la guerre et la destruction. L’usage de la force est un échec. Il est temps de mettre en œuvre une solution politique internationale, qui donne la priorité à l’aide d’urgence, à la reconstruction et aux droits du peuple afghan. Un retrait rapide des troupes de l’Otan s’impose.

Au-delà des victimes dont on peut craindre qu’elles seront plus nombreuses, la décision d’envoyer des renforts est le signe d’un alignement inacceptable sur la politique des Etats-Unis.

La volonté de réintégrer le commandement militaire de l’Otan va dans le même sens.

La France ne doit pas endosser la vision manichéenne de « la guerre des civilisations » qui domine à l’Otan et ainsi renoncer à faire prévaloir une politique indépendante, pour la primauté du droit international et contre la guerre. Elle risque d’entraîner toute l’Union européenne à ne devenir qu’un simple « pilier européen » de l’Otan, source de nouvelles dépenses militaires au détriment des immenses besoins sociaux.

Nous ne voulons pas d’une France et d’une Union Européenne gendarmes du monde. Nous voulons une France et une Europe libres et indépendantes, développant avec tous les pays des coopérations en faveur de la paix, du développement durable et des droits de l’Homme.

Nous exigeons que le Président de la République renonce à l’envoi de renforts en Afghanistan et à la réintégration de la France dans le haut commandement militaire de l’Otan.

Paris, le 29 avril 2008

---------------------

Premières organisations signataires

Action des citoyens pour le désarmement nucléaire (ACDN) - Agir contre la guerre (ACG) - Américains contre la guerre (AAW) - Appel des Cent pour la Paix - Association des Combattants de la Cause Anticoloniale (ACCA) - Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) - Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) - Association pour la Taxation des Transactions pour l’Aide aux Citoyens (ATTAC) - Centre d’Etudes et d’Initiatives de Solidarité International (CEDETIM) - Centre quaker international de Paris (CQI) - Collectif Faty Koumba - Collectif "La guerre tue" (Toulouse) - Collectif Non au missile M51 - Collectif de Pratiques et de Réflexions Féministes « Ruptures » - Confédération Générale du Travail (CGT) - Coordination nationale des collectifs unitaires pour une alternative au libéralisme - Enseignants pour la Paix (EPP) - Fédération Syndicale Unitaire (FSU) - Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTC2R) - Femmes en noir de Paris - Les Alternatifs - Les Verts - Le Mouvement de la Paix - Ligue communiste révolutionnaire (LCR) - Ligue des Femmes pour la Paix et la Liberté / Section française - Marche Mondiale des Femmes - MARS Gauche Républicaine - Mémoire des luttes - Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) - Mouvement de la jeunesse communiste de France (MJCF) - Parti communiste français (PCF) - Parti communiste des ouvriers de France (PCOF) - Réseau Féministe « Ruptures » - Union des étudiants communistes (UEC) - Union pacifiste de France (UPF) - Union Syndicale Solidaires.

Premiers signataires : voir le site



Mercredi 7 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par Pierre le 07/05/2008 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une bonne initiative, à faire connaître largement.

Merci,

2.Posté par vinatier le 07/05/2008 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'oublions pas que les vies de mille soldats français sont en jeu pour une bataille perdue.

3.Posté par Pierre le 07/05/2008 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Vous avez raison et l'appel le précise bien quand il dit "Au-delà des victimes dont on peut craindre qu’elles seront plus nombreuses, ...".

Cela renforce l'urgence de rassembler largement dans notre pays pour empêcher ce renforcement de la présence militaire française en Afghanistan qui s'accompagne d'un changement fondamental de mission puisque ces 700 nouveaux soldats participeront directement au combat, ce qui n'est pas le cas des soldats français actuels affectés à du soutien et de la formation.

4.Posté par la roche de roche le 08/05/2008 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et vous trouvez que notre président pourrait écouter un tel appel. Avec lui, à l'Elysée, s'est installé un autre monde que celui des Français. Cet autre monde passera en force quoi qu'il arrive. Nous sommes en face d'une dictature décontractée à la manière de UriBé même si le contexte n'est pas le même.
Mais le personnage pourrait exiger ou inciter un contexte qui s'en rapprocherait.
Il va falloir penser autrement face à lui plutôt que de signer des pétitions tout en laissant nos pieds Bien au chaud... si l'on veut avoir un peu d'efficacité.

En attendant, je vais aller signer mais je sais que je n'appartiendrai qu'aux "connards de Paixistes qu'il faut aBsolument se démerder à ficher et à pister sur Internet jusqu'à ce que les écrans pissent le sang..."

5.Posté par perrin le 08/05/2008 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a bien longtemps que nous ne sommes plus en démocratie.
Nous avons mis pour la plus part beaucoup de temps pour le comprendre.
De gauche ou de droite leurs décisions vont à l’encontre de la volonté populaire.
Tout est fait pour entretenir une apparence de démocratie.
Le pistage, le marquage, le fliquage, le polissage médiatique, la culpabilisation des travailleurs, sont les symptômes d’une société en dérive totalitaire.
Nous sommes dans une civilisation du faux, de l’apparence, de l’inversion.
Beaucoup trop de voix ne sont pas entendus : les exploités, les asservis, les dominés…
Alors que dire de ceux qui depuis longtemps par le cœur ont compris l’inutilité et le drame que sont les politiques de guerre ? A part 1939-1945 aucune guerre n’est justifié !
Mais il y aura toujours des humains insensibles à la souffrance et donc aux sentiments de paix, de solidarité, de fraternité.
Cette initiative est malgré tout à soutenir, par l’énergie positive qu’elle engendre.


ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires