Politique française

"Antisémitisme" : une accusation raciste et islamophobe...



Daniel Milan
Samedi 22 Mars 2014

"Antisémitisme" : une accusation raciste et islamophobe...
ANTISEMITISME :

Une accusation le plus souvent raciste et islamophobe, qui permet tout, "légitime" tout, y compris le pire...


"l'Antisémite" : "le monstre à 6 pattes" nécessaire à la propagande victimaire et au racisme d'Etat...

Le caractère linguistique initial du terme a été "racialisé" pour diaboliser et criminaliser des idées et des hommes dont les opinions dérangent.
Le mot "sémite" apparaît pour la première fois en 1858, dans l'ouvrage du Français Ernest Renan (1823-1892) intitulé : "Système comparé des langues sémitiques".


Ce qualificatif utilisé en terme de négation humaine, tient lieu "d'argument" et de "preuve" détenus par les polices de la pensée, contre les "coupables", et fait office de condamnation...


Chantage visant à faire taire et à empêcher toute vérité...


Une accusation qui interdit toute défense et argumentaire, fait office de condamnation et de mort économique, civile, civique et sociale...


De fausses agressions antisémites, médiatisées en tant que vraies (une dizaine répertoriées depuis 2001, mais vraisemblablement, beaucoup plus...) auront permis d'accréditer le mythe de "l'antisémitisme", de renforcer les différentes lois réprimant l'antisémitisme allégué, édictées depuis 45 ans...


Des tags, insultes et bousculades "antisémites" alléguées, aux réalités invérifiables...


"L'antisémitisme" serait partout...


"racisme et antisémitisme" : Les deux mots accolés par les "anti-antisémites", visent à faire croire qu'ils sont "antiracistes" et que les personnes qu'ils accusent, sont racistes...
Le terme "racisme" utilisé par eux à des fins de propagande, est une appropriation leur permettant de dire qui est raciste et qui est victime du racisme, selon leurs convenances et intérêts du moment. Par exemple, les manifestations d'hostilité à l'égard de la politique de la ministre de la justice, Christine Taubira, totalement vouée aux officines suprémacistes dîtes "antiracistes", sont qualifiées de "racistes"... C'est le privilège du bouclier racial accordé par ces officines à leurs personnels dévoués et zélés... Par contre, insulter et persécuter l'humoriste Dieudonné, cible de ces officines, ne serait "pas raciste", comme ne sont "pas racistes", les multiples agressions commises par les milices sionistes en France, depuis plus de 35 ans... ; de même, que les discours, les accusations et les lois discriminatoires à l'égard des musulmans...


"Antisémitisme" : une accusation qui "justifie" tout :
Le 27/10/06, un commerçant juif tuait d'une balle dans le dos, un voleur présumé qui s'était introduit chez lui, alors que celui-ci s'enfuyait...
Le commerçant était mis en examen, inculpé d'homicide et incarcéré, le juge avait fait là son boulot, en fonction des faits...
Une police de la pensée hurla à "l'injustice" et ameuta politiques et médias pour exiger la libération de l'honnête commerçant victime d'une "injustice" ce qui fut fait ; et réclama que les deux complices "maghrébins" du voleur présumé "antillais", soient poursuivis pour "tentative de vol aggravé" par son caractère "antisémite"...

Julien Quemeneur, 25 ans, supporter du PSG, tué par un policier le 23/11/06, au nom de la "légitime défense" : "pour protéger un supporter de l'équipe adverse "menacé"... Ce policier (antillais) reçut le soutien de toutes ces officines dîtes "antiracistes"...

"Agression d'un jeune juif : un crime passible de la réclusion à perpétuité" titrait "Nice-Matin" du 25/06/08... : "le parquet de Paris a ouvert une information contre X pour tentative de meurtre aggravée par la circonstance de 'l'antisémitisme'...

Dans le cadre de l'affaire de rixes entre bandes juives et non-juives dans le 19ème arrondissement de Paris, le 21/06/08 ; en marge desquelles Rudy H., aurait été agressé ; cinq mineurs qui n'ont pas participé aux violences commises, ont été déférés au parquet et mis en examen pour "violences en réunion avec la circonstance de l'antisémitisme" ; par ailleurs, le procureur de la République, Jean-Claude Marin, invoque une nouveauté en matière de répression de "l'antisémitisme" : "l'antisémitisme par incidence"...
Si ces jeunes ont été relâchés depuis, sans qu'aucune charge n'ait été, semble-t-il, retenue contre eux, cette affaire aura servi de prétexte à l'interpellation de nombreuses personnes et permis de mettre en place, à l'instigation de Rachida Dati, le fichier "EDWIGE"...

Sarkozy en visite d'Etat en Israël, le 23/06/08 a qualifié "d'antisémite", l'agression dont Rudy H. aurait été victime, du fait qu'il portait la kippa ; de même que le nouveau grand rabbin de France, Gilles Bernheim, le 24/06/08, invité de l'émission "Système Bourdin", sur RMC...

Le 30 mars 2010, Saïd Bourarach, vigile dans un grand magasin était agressé sur son lieu de travail par 6 Juifs et retrouvé mort noyé... Ses agresseurs arrêtés et relâchés après quelques semaines de détention, on tenté de faire croire que la victime avait proféré des insultes "antisémites" à leur égard. C'est aussi ce qu'à laissé entendre un responsable de la communauté juive, le jour même de la découverte du corps de Saïd Bourarach Le procès des agresseurs est actuellement en attente de reprise... (Mars 2014)...

Une accusation "passe-partout", qui "sert à tout"...
"Les obsessions antisémites de Siné, dessinateur à "Charlie-Hebdo", titrait Clément Weill-Raynal son article consacré à ce sujet dans "Actualité-Juive", du 17/07/08...
Siné avit osé parler du mariage de Jean Sarkozy, fils du président, avec Melle Sebaoun-Darty et de sa conversion au judaïsme, dans sa rubrique du 3/07/08... Un contenu que n'avait apprécié Philippe Val, directeur de la publication, "alerté par le journaliste Claude Askolovitch" qui avait signalé à l'antenne de RTL, le 8/07/08, ce "dérapage"...

Une accusation qui "justifierait" l'impunité des agressions, contre des biens et des personnes, commises par des milices et nervis sionistes, depuis plus de 35 ans ; la délation, les atteintes aux libertés fondamentales instiguées par les officines de polices de la pensée ; les exaction commises par des policiers ; les violations du droit, des droits et des droits de l'homme, commises par la justice...

Fausses agressions antisémites :
Le rabbin Fahri "poignardé" le 3/01/03, par "un djihadiste de type européen"...
Une étudiante d'Aix-en-Provence, membre de l'UEJF le 12/03/03, s'était gravée une croix gammée sur le bras...
L'incendie du collège juif de Gagny dans la nuit du 14 au 15/11/03... aura permis à Chirac la création, le 17/11/03, du "Comité interministériel de lutte contre l'antisémitisme"...
Alexandre Moïse, responsable du "Likoud-France", s'adressait lui-même des menaces "antisémites", au téléphone, le 9/01/04...
Marie Léonie L., "agressée et insultée dans le RER par des Africains et des Arabes", s'était taguée elle-même une étoile de David sur le ventre avec un feutre et avait tout inventé...
Le Centre social juif de la rue Popincourt à Paris, incendié dans la nuit du 21 au 22/08/04 et tagué d'inscriptions antisémites... par un employé juif...
Kelly F., collégienne juive de 14 ans "agressée à coups de cutter, le 8 octobre 2007, dans les couloirs de la station de métro Eglise de Pantin, par "des agresseurs maghrébins et africains", avait tout inventé, elle aussi...
Deux de ces affaires, au moins, : "Marie Léonie L., qui n'était pas juive, et Kelly F.", si elles étaient faussement antisémites, elles étaient néanmoins racistes, puisqu'elles mettaient en cause, avec un luxe de détails, des Arabes et des Africains, de nature à inciter à la haine raciale...
Personne ne se sera excusé auprès des Arabes et des Africains, et les accusatrices n'ont pas été poursuivies pour "incitation à la haine raciale"...

"Pédagogie contre l'antisémitisme"...
"Si la communauté juive à vent d'un discours antisémite d'un imam qu'elle préserve directement l'UOIF qui saura user de pédagogie auprès de l'intéressé". (Fouad Allaoui, secrétaire général de l'UOIF).

"L'antisémitisme est un crime contre tous les hommes et toutes les religions" :
"je le dis dans cette ville que l'on appelait jadis "la Jérusalem du Maghreb" (...) l'antisémitisme n'est pas un crime contre les Juifs, c'est un crime contre tous les hommes, et un crime contre toutes les religions. Aucune cause, aussi juste soit-elle, ne peut justifier, à mes yeux ce crime (...)
La France ne transigera pas avec l'intégrisme. Ne pas reconnaître à Israël le droit de vivre en sécurité est une injustice. Je lance un appel à cet iislam de progrès pour qu'il reconnaisse au peuple d'Israël qui a tant souffert le droit de vivre libre (...)"
(Sarkozy en visite d'Etat à Constantine, Algérie, Actualité Juive, 13/12/07).

Un grand morceau de philosophie "anti-antisémitique"sarkozyenne :
"A force d'expliquer l'inexplicable, on fini par excuser l'inexcusable"
(Sarkozy au Dîner du CRIF, le 13/02/08).

Les Commandements du "primo arrivant" (en clair, pour chaque immigré arrivant en France) : "L'inclusion dans le contat d'intégration destiné au primo arrivants d'un texte qui les informeraient sur les lois françaises en matière de lutte contre l'antisémitisme".
(Recommandations faites par Ruffin dans son rapport demandé par de Villepin, le 19/10/04)...
Ces accusations, "d'antisémitisme" sont contraires aux principes d'égalité de traitement entre les citoyens, contenus dans les Articles 1 et 3 de la Constitution...


Face à ces accusations abusives et sélectives "d'antisémitisme", symptomatiques d'un racisme d'Etat antigoy et antimusulman, il n'y a toujours pas de structures : Collectifs d'avocats, Fonds d'aide et de Comités de soutien, pour venir en aide aux victimes de ces accusations, ni de voix pour réclamer la dissolution de ces officines et milices , ainsi que l'abrogation des lois établissant des distinctions et des inégalités de traitement entre les citoyens...

Daniel Milan

NOTE :

Ce texte est tiré d'un travail de décryptage concernant environ 300 mots, commencé en 2002 et terminé en 2014, contenu dans l'un de mes manuscrits en attente de publication.

Quelques uns de mes articles et travaux, sur des thèmes similaires :

http://www.alterinfo.net/L-IMPOSTURE-ANTIRACISTE-PILIER-DU-RACISME-D-ETAT_a97477.html

http://beirut.indymedia.org/ar/2006/12/6133.shtml



Samedi 22 Mars 2014


Commentaires

1.Posté par Aldamir le 22/03/2014 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

utiliser le terme antisémitisme pour faire un amalgame entre race et religion est une insulte grossière à l'intelligence de l'Homme.

2.Posté par ding le 23/03/2014 10:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Complètement d.accord avec vous, on peut dire pareil de la mouvance antifa complètement infiltrée par les sionistes. Après ils nous traitent de complotistes mais c''est juste pour nous decridibiliser, ou nous traitent de rouge-brun

3.Posté par ding le 23/03/2014 10:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais ce sont eux les bleu-blanc-brun. Il paraît que les sionistes d.en"haut" ne se sentent pas sémites puisqu''ils seraient ashkénazes (kazakh). Ils jouent donc sur les mots...

4.Posté par stefen le 23/03/2014 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ding,
Les Kazakhs sont une nation turques d'anciens nomades aux traits mongoloïdes. Ils sont des Musulmans.
Ne pas confondre avec les Khazars, originaires de l'est de la mes caspienne et s'établissant entre l'Oural et la Crimée.

5.Posté par ding le 23/03/2014 12:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@stefen, merci pour la correction

Nouveau commentaire :

Politique française | Société


Publicité

Brèves



Commentaires