Tribune libre

Anthropologie politique : Échange & Pouvoir ; Philosophie de la chefferie indienne de Pierre Clastres, 1962 (PDF)



JBL1960
Jeudi 27 Juin 2019

Résultat de recherche d'images pour

Pierre Clastres, anthropologue et ethnologue politique anarchiste, décédé dans un accident de voiture à l’âge de 43 ans le 29 juillet 1977 à Gabriac, sur une route de Lozère, dont le travail, certes inachevé, aura marqué l’étude anthropologique.

Pour les 40 ans de sa disparation le 29 juillet 2017 j'ai pu vous proposer un petit résumé de sa pensée et de ses conclusions de recherches qui ne demandent qu’à être poursuivies du reste, et en version PDF N° 33 dans ma page dédiée ; 1977 - 2017 : 40 ans après sa mort, l'héritage d'un anthropologue anarchiste, compilé par Résistance 71, (54 pages)

Chercheur au CNRS, Pierre Clastres (1934-1977) est venu à l’anthropologie (définition commune : recherche sur l’Homme et les groupes humains) par la voie de la philosophie. Élève de Claude Lévi-Strauss dont il sera un critique éclairé, il collabore avec un autre grand nom de l’anthropologie politique, l’américain Marshall Sahlins, dont il préfacera la traduction française de l’œuvre phare “Age de pierre, âge d’abondance” en 1975, également dans une version PDF (N° 8 de 21 pages) ► Pierre_Clastres_préfaçant_Sahlins

Image associée

L’esprit libertaire qui alimente ses écrits, à l’instar de La Société contre l’État, a offert une contribution majeure à l’anthropologie politique. À la fois critique du structuralisme et de l’économisme qu’incarnent les analyses marxistes orthodoxes de l’époque, son travail continue d’alimenter les réflexions d’universitaires comme de personnes impliquées dans des mouvements politiques. Son approche particulière qui trouve des continuateurs dans le champ anthropologique français ou américain, se pose comme un détour incontournable pour qui prétend produire une pensée sur l’État, le pouvoir, ou encore la guerre.

Afin de réaffirmer l’importance des apports de Pierre Clastres qui fit un travail de recherche de terrain intense, qui le mena au Paraguay et au Brésil. Son étude phare fut réalisée au Paraguay en immersion totale dans la société des Indiens nomades Guayaki (Aché) en 1963-64. Les Guayaki étaient un des derniers peuples vivant toujours de la manière ancestrale qui leur avait été léguée. Ce peuple a disparu aujourd’hui. Clastres a aussi étudié les Indiens Chulupi-Ashluslay toujours au Paraguay en 1965-66 et des Indiens au Venezuela en 1970-71 ;

Je vous propose ce long texte de Pierre Clastres, écrit en 1962 : Échange et Pouvoir - Philosophie de la Chefferie indienne, dans une version PDF à lire, télécharger, et/ou s'imprimer gratuitement qu'a publié initialement Résistance 71 le 19 juin 2019 dans ► Anthropologie politique : Société contre l’État, échange, pouvoir et philosophie de la chefferie indienne (Pierre Clastres)

Image associée

Échange & Pourvoir ► Philosophie de la chefferie indienne, Pierre Clastres, 1962 Version PDF N° 101 de 25 pages


Il y a un proverbe malgache qui explique que "Les morts ne sont vraiment morts, que lorsque les vivants les ont oubliés" et on ne risque pas d'oublier Pierre Clastres de si tôt, étudiant, intégrant, mieux conscientisant sa pensée, ses écrits, ses travaux de recherches.

Et il ne tient qu'à nous ainsi de faire vivre ou revivre en créant la société des sociétés la vision de cette société sans État, et même CONTRE l'État comme l'avait défini clairement Pierre Clastres.

Unissons-nous dans cette aporie puisque nous avons déjà résolus que la solution était HORS ÉTAT & SES INSTITUTIONS...

JBL1960



Mercredi 26 Juin 2019


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires