Analyse et décryptage

Analyse du conflit Iranien


Dans la même rubrique:
< >

Les derniers développements du dossier Iranien ont pris de cours de nombreux observateurs avertis. 2 dossiers font actuellement la principale actualité internationale de l'Iran: Le nucléaire et le système de missiles S-300.

Vue de l'extérieur, nous avons tous l'impression que les contradictions se multiplient: Les Russes et les Chinois semblent tantôt pour et voila qu'ils votent contre, les Russes disent tantôt qu'ils livreront les S-300 tantôt ils disent qu'ils n'ont pas d'information sur le sujet.

Le dernier plus grand exercice militaire de défense jamais mené par l'Iran de la semaine dernière a laissé des sceptiques tant les déclarations de l'Iran semblaient en décalage quant à leurs véritables capacités .

Les analyses des "journalisteux" par ci par là sont du genre à sauter sur l'os, réagissant comme l'on s'attend à ce qu'ils réagissent.

Je pense qu'il ne faut pas perdre de vue que cette affaire est de haute volée et qu'ils ne s'agit pas de suivre son déroulement comme on suivrait les épisodes d'un vulgaire feuilleton Américain. Nous le public n'apprenons que ce que les services gouvernementaux de tel ou tel parti veulent communiquer.

Je pense qu'il s'agit avant tout d'une bataille de la communication, une sorte de jeu d'échec sous-terrain, les annonces des uns et des autres ne reflètent pas forcément, voire rarement la réalité des faits. La Russie et la Chine jouent peut-être un double jeu et veulent feindre de satisfaire le camp de l'Ouest par des actions comme cette dernière résolution, mais peuvent en réalité être du côté de l'Iran. En effet, il est tout à fait normal en ces temps ou les USA commencent à perdre pied, que des pays comme la Russie ou la Chine ne veuillent pas se mettre en opposition frontale avec eux, préférant attendre le dernier moment pour dévoiler leur jeu et changer de bord.

De même, l'histoire des S-300 pourrait très bien n'être qu'un leurre, en niant leur livraison, les Russes font plaisir aux USA et à Israël, mais leur intérêt stratégique leur dictent aussi de livrer ce système à l'Iran. Les Russes ont très bien pu avoir déjà livré le système à l'Iran par un moyen détourné, comme ils en ont le secret, et officiellement déclaré le contraire, de cette manière, ils font le jeu de tout le monde. N'oublions pas que la Russie et l'Iran sont très proche géographiquement et sont séparés par des pays satellites de la Russie, pouvant très bien servir d'intermédiaire pour la livraison des S-300 à l'Iran.

L'exercice de défense de l'Iran de la semaine dernière a été critiqué comme étant caduque, alors même que l'Iran jurait qu'aucun chasseur Israélien ne reverrait sa base si une attaque était mené. L'Iran exagère ou l'Iran dispose-til déjà du S-300?

Ils auraient très bien faire leur exercice en faisant comme si il avait le S300 (l'ayant peut-être déjà) mais sans sortir les S300 pour ne pas alarmer les Occidentaux.

Jouer un double jeu, voire un triple jeu, ne signifie pas forcément pour les Russes et les Chinois qu'ils ne sont pour personne, ils peuvent effectivement être parti pris pour un côté sans pour autant vouloir le montrer aux autres.

Bref, le problème est infiniment complexe et nous ne pouvons à notre niveau que spéculer, mais cela ne nous empêche pas d'avoir une réflexion complète sur le sujet, pour changer de la rengaine classique que nous servent tous les jours les journalistes, porte-voies des élites, qui ne sont que des agents de propagande.


Mardi 1 Décembre 2009

Analyse du conflit Iranien

Les derniers développements du dossier Iranien ont pris de cours de nombreux observateurs avertis. 2 dossiers font actuellement la principale actualité internationale de l'Iran: Le nucléaire et le système de missiles S-300. Vue de l'extérieur, nous

En même temps que les pouvoirs Occidentaux augmentent leur pression sur l'Iran, autour de ses activités nucléaires, la Chine a indiqué qu'elle préconise toujours les pourparlers, comme étant le meilleur moyen de résoudre le problème.  
 
 Le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères Chinois, Qin Gang, a indiqué Mardi que la Chine recommande de résoudre le problème nucléaire Iranien par le dialogue et a appelé tous les partis impliqués à redoubler leur « efforts diplomatiques » pour résoudre le problème.  
 
 L'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) a passé Vendredi une nouvelle résolution contre l'Iran, concernant la construction de son site d'enrichissement de Fordo, situé à l’extérieur de Téhéran.    
 La résolution, qui a été rédigée par le P5+1, les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU plus l'Allemagne, appelle l'Iran à immédiatement stopper la construction de sa deuxième centrale d'enrichissement.  
 
 La Malaisie, le Venezuela et Cuba ont voté contre la résolution ; mais la Russie et la Chine ont voté en sa faveur. Le mouvement était surprenant, considérant le fait que ces deux puissances, détentrices du droit de veto, ont à plusieurs reprises soutenu un règlement pacifique de l'issue du nucléaire Iranien.
 
 La résolution a été passée après que le dernier rapport de l'AIEA ait confirmé la non-diversion du matériau nucléaire déclaré de la première centrale nucléaire de l'Iran à Natanz. Le rapport indique également que l'Iran a autorisé l'agence à effectuer une inspection complète de son site d'enrichissement d'uranium en construction.  
 
 Les inspecteurs de l'AIEA ont visité par 2 fois le site d'enrichissement de Fordo et, selon le Directeur Général de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, n’ont « rien trouvé qui puisse donner lieu de s’inquiéter. » (« nothing to worry about »)
 
 L'Iran a disqualifié la résolution comme étant « politiquement motivée », pouvant introduire plus de tension à « l’esprit de coopération. »  
 
 Téhéran a aussi averti que les tentatives visant à renier les droites nucléaires de l’Iran, pourraient réduire la coopération du pays « au minimum légalement exigé, » ce qui signifie qu’ils n’iront pas au delà de leurs obligations légales.  
 
 En réponse à la résolution, le gouvernement iranien a également annoncé Dimanche qu'il a prévu de construire dix nouveaux sites d'enrichissement.  
 
 L'annonce de l'Iran a suscité la critique des USA, de la Grande-Bretagne, de la France et d’Israël, avec le porte-parole du Premier ministre Britannique, Gordon Brown, allant jusqu’à menacer l'Iran de nouvelles sanctions si les entretiens n’apportent pas une issue au conflit concernant la construction de davantage de sites d'enrichissement d'uranium.  
 
 Selon le chef de l'Organisation de l'Energie Atomique de l'Iran, Ali-Akbar Salehi, Téhéran n'avait initialement aucune intention de construire davantage de sites mais la nouvelle résolution a déclenché cette réponse de la part du gouvernement Iranien.  
 
 « L'Ouest a adopté une attitude envers l'Iran qui a fait que le gouvernement Iranien passe la ratification sur la construction de dix sites semblables au site d'enrichissement de Natanz, » a déclaré Salehi.  
 
 L'Iran a cependant affirmé qu’en dépit de la pression autour de ses activités nucléaires, il ne retirera pas du TNP et restera signataire du traité.
 
 http://www.presstv.ir/detail.aspx?id=112580&sectionid=351020104

Traduction Alter Info



Mardi 1 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par Alexandre le 01/12/2009 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’Iran un pays opprimé doit compter sur lui même car faire confiance aux chinois ou les Russes dans la situation actuelle est entièrement inutile.

2.Posté par Leila Abu Moussa al Tahtani ben Yahya al Qatari le 01/12/2009 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

بسم الله الرحمن الرحيم
Honte à vous monsieur Mohamed ElBaradei le grand traître et vendu.
Je préfère mourir que trahir mes frères musulmans d’Iran qui font l’honneur du monde musulman.
Monsieur Mohamed ElBaradei comment va justifier cette trahison devant ALLAH ?

Pendant la guerre l’Iran- Iraq imposé par les occidentaux, un autre traître Saddam à utilisé le gaz chimiques contre les civils en Iran et l’Iraq. A cause de leur croyance et leur civilisation, jamais l’Iran a fait de même.

Chaque pays qui a de la conscience et sait que les bombes atomiques des USA ont tués des millions des innocents à Hiroshima et Nagasaki va détester la bombe atomique et c’est le cas de l’Iran qui déteste l’arme nucléaire.

L’Occident et les USA à cause de la richesse et la position géographique et stratégique veulent envahir l’Iran mais sa civilisation de plusieurs milliers d’années et leur croyance ne permettrons pas se faire coloniser par l’Occident.

3.Posté par Alex le 01/12/2009 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette résolution adoptée vendredi, qui pourrait ouvrir la voie à de nouvelles sanctions de l'ONU, constituait une tricherie politique.

Les Etats-Unis et les autres membres du groupe 5&1 qu'ils ne doivent pas s'imaginer que ce jeu dépassé va leur donner une chance de négocier.

Cette initiative du groupe «5&1» «montre qu'ils ne recherchent pas la négociation mais à commettre une tricherie politique.
cette politique ridicule de la carotte et du bâton ne marche pas face au peuple averti d’Iran.

4.Posté par Patricia le 01/12/2009 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo l'Iran et sa formidable résistance - Le président Mahmoud Ahmadinejad a déclaré mardi qu'il n'était pas nécessaire de débattre avec les Occidentaux sur le dossier nucléaire iranien.

Mahmoud Ahmadinejad a déclaré qu'il n'était pas nécessaire de débattre avec les Occidentaux sur le dossier nucléaire iranien.

"La question du nucléaire iranien est réglée. Nous ne mènerons aucune discussion (avec les grandes puissances) sur ce point. Il n'y a pas besoin de négociations", a-t-il dit à la télévision publique.

Il a d'autre part estimé que la Russie avait commis une "erreur" en votant en faveur d'une résolution de l'Agence internationale de l'énergie atomique défavorable à l'Iran.


5.Posté par ibrahim le 01/12/2009 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mettre la Chine et la Russie dans le même chapeau ne me parait pas très cohérent.

La Russie s'est reconstruite après la chute du communisme en exportant massivement son gaz et en permettant l'acheminement de pétrole par des oléoducs sur son territoire. La déstabilisation de cette région est clairement dans dans son intérêt. Deux conséquences bénéfiques pour les russes: l'acheminement de gaz et de pétrole par leurs oléoducs serai relancé et le cours des matières premières qu'ils exportent augmenterai.

Pour les chinois le soutient a l'Iran serai moins rationnel. Il sont dépendant de cette route maritime pour leurs importations de matière première, car la seule main d'œuvre ne suffit pas à faire tourner des usines, donc une hausse du prix de ses matières dé-concurrencerai leurs exportations de produit manufacturés.

Deux fait d'actualité me conforte dans cette opinion: le cargo russe qui avait été piraté par des mercenaire de l'ancien bloc de l'est et dont certaines rumeurs laissaient entendre que le mossad, soupçonnant la fameuse livraison de S300, aurait payé ces mercenaires. Et le soutient de la Chine à cette récente résolution politico-politicienne.

La Chine joue la montre sur ce dossier car elle ne veut pas de déstabilisation dans la région, ou sinon le plus tard et le plus vite possible. Les russes donnent du poids à l'Iran pour que si conflit il y a, il dure.

6.Posté par AS le 02/12/2009 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Difficile de croire que les russes n'aient deja pas livre les systemes, alors que les resistances au moyen orient disposent de jouets technolgiques avant derniere generation.... et que l'on voit les chinois financer a coup de milliards l'acheminement d'armes aux talibans en AfPak... les iraniens disposent deja des systeme S300... ceux-ci ont ete livre apres la guerre en georgie quand tout le monde avait les yeux rive sur ce conflit... les iraniens devraient canalise leurs efforts a renforcer leur infrastructure civile egalement, seule gage de stabilite economique et se taire maintenat, laissez les sionistes crier et aboyer et ne plus repondre a aucune provocation, et prendre les israeliens par surprise... pour attaquer l'Iran, israel a besoin d'un nouveau 11 septembre... des bombes sales detonees dans des grandes agglomerations europeenes, des guerres civiles fomentees en europe, de la destabilisation 'controlee' plus sprecisement soit en France, soit en Allemagne, car ce sont les pays ou israel a le controle direct des services 'de securite' comme en grande bretagne ou les usa mais ce sont les pays ou les israeliens sont le moins sur des resultats de leur lavage de cerveau, l'histoire ayant montre que le controle de ces pays se perd tres vite... il faudra un nouveau 11 septembre qui tuera des dizaines de milliers de personne pour lancer une guerre et l'etendre... le fait qu'obama envoit de nouveaux renforts signifie qu'aucun des objectifs n'est atteint sinon celui de destabiliser le pakistan profondement les attaques de mumbai ayant echouees a lancer une guerre indo-pakistanaise directe... en frappant les israeliens installes dans les anciennes republiques sovietiques, en afghanistan et dans les pays du golf, la chine et l'iran peuvent s'assurer de la prise de controle ou la main mise de pas mal des ressources... se partager indirectement l'inde ou la soumettant a leurs 'superiorite energetique' de distribution, d'ou le projet de construction de nouvelles centrales nucleaires americaines en inde pour reduire au maximum les besoins, mais d'ici la, la croissance de l'economie indienne ralentira suffisament pour destabiliser les enjeux sionistes dans la region... l'occident a vu de nombreuses crises et les a surmonte, mais la il semble que la Chine soit deja a la hauteur bien avant les 2030 fixes par la cia... et que le jeu africain a tourne largement en sa faveur, il suffit de prendre la direction des ressources energetiques et rediriger certians reseaux, ce que poutnie a tres bien fait jusque la... la turquie ayant desormaiss plus d'interets a joindre les reseaux moyen orientaux et asiatiques des opposants a l'axe du mal sioniste au moyen orient... ce qui signifie clairement la fin des usa, des anglais et europeens... et d'israel... israel n'a pas d'autre choix que de lancer une nouvelle guerre... qui lui coutera la vie... Avant cela les sionistes et leurs reseaux mettront a feu et a sang les pays qu'ils dirigent pour les pousser en premiere ligne... comme ils l'ont deja fait avant !

7.Posté par ibrahim le 02/12/2009 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Petit exercice prévisionnel

Israël peut partir seul contre l'Iran, avec un raid aérien "ciblé". Mais comme il faut une intervention terrestre, soit pour éradiquer le problème nucléaire soit pour prendre le contrôle de la région(selon votre degré de conspirasionnisme), et la il ne peuvent pas y allez seul. Un attentat bactériologique, dans le métro ou dans n'importe lieux fréquenté en occident, est certes moins impressionnant mais cette fois ils sera mis sur le dos des iraniens, avec une propagande médiatique qui commentera la vengeance aveugle et barbare des barbues (attention pas les mêmes!) Si ce n'est pas pour ça je ne comprend, mais alors vraiment pas, la campagne de vaccination forcé.
Mais quand? Il n'y a pas si longtemps les commentateurs israéliens affirmaient qu'après l'hiver, la technologie nucléaire iranienne aurai franchit le point de non retour. Je pense au printemps, (Israël frappe souvent pendant les creux diplomatique: pas d'élections prévues je crois ou de grand RDV onnusien a cette période) avec des éclaircis nuageuses pour une attaque aérienne et un peu de temps pour impliquer "ses alliées" pour une attaque éclaire en été. Le temps que la saison froide arrive, à défaut d'être contrôlés les prises de guerres seront défendables le temps d'attendre le printemps dans des bunker et autres "zones vertes".

L'avenir le dira...ou pas!

8.Posté par TBK le 03/12/2009 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'analyse de AS n'est pas tout a fait fausse et les sionistes sont en perte de vitesse partout et leurs plus grands ennemis sont les militaires US qui veulent leur faire payer les attentats du 11 septembre et surtout la ruine programmée des Etats-Unis.
Quoi que fasse Israel ,c'est déja perdu d'avance et l'iran est en train de le mettre ouvertement au défi d'attaquer depuis des années ,quand a l'invasion terrestre les occidentaux n'ont plus de soldats disponibles et pour occuper l'Iran il faut au moins deux millions d'hommes, ils ne les ont pas et ils ne les auront jamais.
Quant a la puissance militaire supposée des occidentaux, elle est très relative quand on pense qu'ils ne peuvent même pas occuper correctement deux pays pauvres et profondément affaiblis tels l'Irak et l'Afghanistan.
Par contre l"on va d'une manière inéluctable vers la marginalisation progressive et irréversible de tout l'occident.
Enfin pour les armes nucléaires, il faudra y réfléchir a deux fois avant de les utiliser pour les occidentaux car il risque d'y avoir des surprises effroyables a ce sujet.

9.Posté par ibrahim le 03/12/2009 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plusieurs choses au sujet de l'intervention de TBK, je trouve aussi l'intervention d'AS bonne et "mes prévisions" ne sont qu'un prolongement à son poste.
Pourtant je ne trouve pas que les militaires US en veuillent à Israël, les USA prennent des distances avec Israel pour la forme, je pense qu'il essaye de se refaire une image dans le monde musulmo-arabique. Mais ils continuent à rouler pour ou avec Israel, la résolution et l'isolation de l'Iran est aussi menée par l'administration Obama que je sache.

Après tu confonds puissance militaire et politique(stratégie) militaire. Les USA n'ont jamais colonisé et ont appuyé de tout leur poids après la WW2 pour la décolonisation. Leur politique (stratégie) qui se confirme encore avec leur deux dernières guerres, est de mettre en place des gouvernements fantoches dans les pays vassaux (ou colonie) Ce qui était possible sans (ré) intervention militaire dans les colonies ne l'est plus: ils doivent renverser un gouvernement par des fleurs de couleurs(les révolutions) ou par les armes. Quand ils interviennent militairement et si la relève aux ordres n'est pas prête chez les autochtones, ils doivent y rester une peu.
Ils ont pensés pendant 50 ans que c'était possible à partir de bunker, mais ils ont compris leur échec et reviennent à une politique qui à fait ses preuves pendant au moins 200 ans: la colonisation. Leur Nègr-Oba(L)ma(SQUE Ohé ohé) appelle ça la reconquête des cœurs, plus prosaïquement ils vont construire quelques routes et hôpitaux pour que les indigènes survivent mieux et ne se révoltent pas et surtout ils ne traineront pas cette fois ci à chercher un éventuel repreneur local collaboratif.

La marginalisation de l'occident, je crois que si je la verrai ce sera dans mes vieux jours. Enfin je ne crois pas qu'ils useront du nucléaire contre l'Iran, en tout cas s'il le font ce sera plus ironique que Nagasaki, imagine le discours d'Obama: "J'ai donné à l'Iran a eu ce qu'il voulait" (une bombe H)

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires