RELIGIONS ET CROYANCES

Analyse du Dr. Ashraf Ezzat sur la conversion à l’Islam du boxeur de légende « Mohamed Ali »


Dans la même rubrique:
< >

Nan je ne vais pas parler de boxe !


JBL1960
Samedi 25 Novembre 2017

Nan je ne vais pas parler de boxe !

Appeler "sport" et faire du fric autour d'un ring ; C'est comme s'amuser autour d'une tombe non ? Est-ce que ce monde est sérieux ?

Le Dr. Ashraf Ezzat a analysé la conversion à l'Islam du plus grand boxeur de tous les temps Cassius Clay/Mohamed Ali et apporte des informations que le boxeur ne semblait pas connaitre sur l'Islam ou peut-être qu'on lui avait volontairement caché. Ezzat rappelle à raison les prises de positions légendaires du boxeur comme son refus d’obtempérer à la conscription pour le Vietnam ou sur la désobéissance civile. Je veux dire que cette analyse atteste, à mon sens, qu'aucun nouveau paradigme ne saurait être enclenché si nous ne décidons pas ensemble qu'il sera sans dieux ni maitres et sans arme ni haine ni violence. Nous ne pouvons remplacer un antagonisme par un autre, et encore moins une doctrine par une autre. Et comme je l'ai écrit hier ; Transformons ce jour sombre et noir de Thanksgiving ; Et décidons tous ensemble de rompre avec le cycle mortifère du COLONIALISME et ce par quoi il arrive l’État et instaurons la société des sociétés qui réalisera l’esprit commun à l’humain dans sa fonction inter-relationnelle entre les multiples associations volontaires. De fait, l’esprit jaillit de cette source de volontarisme par essence.

La conversion à l'Islam de Muhammad Ali était-elle une décision fondée ?

Dr. Ashraf Ezzat | 5 juin 2016 | URL de l'article original en anglais ► https://ashraf62.wordpress.com/2016/06/05/was-muhammad-alis-conversion-to-islam-uneducated-decision/

Traduction de l'anglais par Jo Busta Lally

"Muhammad Ali s'est converti à l'Islam pour débloquer les chaînes de l'esclavage culturel (ségrégation) de la communauté noire aux États-Unis dans les années 1960" Il s'est proclamé "le plus grand" boxeur de tous les temps, et il l'était en effet ! Il flottait comme un papillon et piquait comme une abeille, bien qu'il l'ait certainement fait. Muhammad Ali était le seul boxeur qui pouvait danser pendant qu'il se battait dans le ring. Personne ne pouvait discuter avec ça. Ali a pris la technique de boxe et la popularité au prochain niveau. Aucun autre athlète n'était aimé par tant de personnes à travers le monde, y compris le monde musulman, comme l'était Muhammad Ali. Ali est simplement une légende quand il s'agit de son accomplissement dans le sport et sa contribution au mouvement des droits civiques aux États-Unis, personne ne pouvait le nier. Tout au long de sa vie, Ali a fait de nombreux mouvements intelligents et légendaires comme sa position sur la guerre du Vietnam et sa reconquête sans précédent du titre mondial en tant que champion poids lourd pour trois fois. Pourtant, quand il se convertit à l'islam, Muhammad Ali, ou devions-nous dire Cassius Marcellus Clay, faisait lui aussi un mouvement légendaire mais malheureusement le plus mal informé dans sa vie remarquable. Les commentateurs sportifs et les experts du monde entier ont analysé tous les aspects de la vie d'Ali qui, d'une certaine manière, ont sculpté sa grandeur en tant qu'athlète unique. Cependant, peu se sont jamais demandé pourquoi ce héros exceptionnel et franc s'est, au sommet de sa gloire, converti à l'Islam. Dans les années 1960, ce n'était pas une chose très courante chez les Américains et les Européens, et à l'époque, la vague (actuelle) d'extrémisme islamique couvait encore sous la surface. Ali était bien entraîné en boxe et il a même contribué à l'évolution et à la popularité du jeu avec sa créativité et son esprit. Quand il s'agit de religion comparée et de théologie, je doute fort qu'Ali ait été également formé ou disons bien informé. Il était un génie à l'intérieur du ring où il a brillé et captivé le cœur de millions de personnes dans le monde entier. En dehors du ring, Muhammad Ali a fait beaucoup de choses extraordinaires, dont la plus inattendue fut sa conversion à l'Islam. La raison pour laquelle je dis cela n'est pas parce que je suis un islamophobe, je ne suis pas non plus un défenseur de l'islam, mais plutôt parce que je suis un «initié» qui a grandi dans une culture à prédominance musulmane et qui, par hasard, savait mieux que Muhammad Ali quand il s'agissait de l'histoire et de la culture islamiques. Mon réexamen de la conversion d'Ali à l'Islam n'implique en aucun cas un manque de respect ou de diffamation de cette grande foi, mais nous creusons profondément dans les raisons psychologiques et culturelles qui ont forcé Cassius Marcellus Clay à se convertir à l'Islam. Nous retraçons également l'histoire de l'esclavage et de son commerce dans l'Arabie ancienne des centaines d'années avant l'émergence de l'Islam. Ce n'est pas un secret qu'Ali est né dans une ère de ségrégation raciale la plus laide qui visait la communauté noire en Amérique. Bien que les années 1960 aient été la décennie de gloire d'Ali, elles ont été éclipsées par les lourds nuages de l'apartheid aux États-Unis. Nous n'allons pas entrer dans les détails ou la dynamique de cette époque horrible dans l'histoire moderne des États-Unis et comment cela a affecté (la psychologie de) ce brillant jeune boxeur. Pour le dire en un mot, Muhammad Ali, malgré sa renommée et sa gloire, au fond de lui se sentait toujours comme un esclave. Entouré par les chaînes d'une culture parallèle de l'apartheid (américain), Ali ne pouvait échapper à l'impression que même s'il montait en flèche en tant qu'athlète et champion du monde, il serait toujours considéré comme un autre «Nigger» noir. C'est pourquoi il préférait l'Angleterre à ses États-Unis natals, car les Britanniques le traitaient mieux et l'appelaient le plus grand (bien qu'étant un homme de couleur). [NdJBL : Pourtant nous savons aujourd'hui que c'est le même empire anglo-américano-christo-sioniste à l'œuvre] ; Il détestait sa culture américaine / chrétienne qui considérait sa communauté noire comme une sorte de classe sociale marginale. Ali avait raison de dire que c'était une culture malade et qu'il ne pouvait pas remédier à toute la culture américaine, il cherchait simplement un remède pour lui-même. C'est alors qu'il a décidé de se convertir à l'islam et de changer son nom. Ce n'était pas seulement inattendu mais aussi une décision sans instruction. [NdJBL : non fondé, non documenté]. Je ne sais pas qui a influencé le brillant boxeur à se convertir à l'Islam. Je n'ai aucune idée de qui a mis dans sa tête cette idée (non fondée) d'une ancienne tribu islamique appelée Shabazz qui avait auparavant émigré en Afrique centrale et ainsi leurs disciples (musulmans) ont été établis comme les ancêtres de la plupart des Africains. Quelle torsion hilarante de l'histoire ancienne arabe et africaine. Les Arabes anciens ont seulement migré vers les territoires voisins à la corne de l'Afrique; ce qu'on appelle actuellement l'Érythrée et l'Éthiopie. Cela explique en quelque sorte comment le judaïsme (yéménite) a été introduit dans cette partie de l'Afrique, et cela explique aussi pourquoi les Érythréens et les Éthiopiens ont des traits faciaux différents de ceux des Centrafricains (leurs traits ressemblent à ceux des Yéménites et des Arabes du Sud). Vous pouvez lire tout ce qui concerne cette migration et cet échange culturel dans mon livre (l'Égypte ne connaissait ni pharaons, ni Israélites*). Quant à la diffusion de l'islam dans les territoires nord-africains et méditerranéens, de l'Est de l'Égypte jusqu'au Maroc et au Sud-Ouest de l'Espagne, elle a simplement été réalisée par le tranchant de l'épée. En raison de l'assimilation graduelle des enseignements de la nouvelle religion, il ne fallut que quelques siècles, dès le IXe siècle, avant que l'Islam n'atteigne l'Afrique subsaharienne. C'était peut-être Malcolm X, ou peut-être c'était un cercle de prêtres sunnites musulmans (prosélytes) du monde arabe (financé par l'Arabie saoudite). De toute façon, quiconque était derrière la conversion d'Ali à l'Islam, il ne lui a pas dit toute la vérité sur l'Islam. Ou peut-être étaient-ils eux-mêmes fort peu éduqués de l'histoire islamique. Évidemment, Ali a été prosélyte à l'Islam en le convainquant que cette religion (Muhammad) avait aboli l'esclavage et que les Noirs et les Blancs se tenaient comme égaux devant 'Allah' le Dieu des Musulmans. Cette nouvelle révélation a fonctionné comme par magie dans le cœur et l'âme du boxeur noir de Louisville, Kentucky. Surtout quand on lui a dit que le premier Muezzin (l'homme nommé dans une mosquée pour appeler à la prière) dans l'Islam était un homme noir. Seul Ali ne fut pas informé qu'au début de l'Islam, lorsque (presque) tous les Arabes rejetèrent la nouvelle foi, le Prophète Mahomet recourut à la tactique intelligente consistant à gagner le cœur des esclaves par la promesse de la liberté s'ils se convertissaient. Encore une fois il n'a pas été dit toute la vérité sur l'Islam à Muhammad Ali , car d'abord cette foi arabe n'a pas fait disparaître l'esclavage. Au contraire, l'esclavage était une base essentielle de la culture musulmane et de sa religion naissante. Libérer un grand nombre d'esclaves «musulmans» (pour élargir militairement le califat) tout en asservissant les gens d'autres religions n'est pas vraiment le modèle idéal pour émanciper l'âme humaine et traiter tous les humains comme des égaux. Le Prophète de l'Islam ainsi que la plupart de ses premiers compagnons, connus en arabe sous le nom de Sahabah, possédaient des esclaves. L'esclavage était une tradition authentique dans l'Arabie ancienne qui a prospéré pendant des siècles bien après la mort du prophète Mahomet. Ce que l'Islam a fait était d'institutionnaliser l'esclavage plutôt que de l'abolir complètement, ce qui n'était pas attendu de la dernière des religions «abrahamiques».

L'esclavage n'a été interdit par aucune religion ou foi, mais plutôt par une lutte longue et exclusivement laïque.

Si l'Islam avait aboli toutes les formes de l'esclavage qui avaient longtemps enchaîné l'esprit humain cela aurait été un véritable «grondement dans la jungle» pour tous les fiers musulmans. Seulement cela ne s'est pas produit. En fait, les Arabes, en particulier les Juifs arabes, furent les premiers marchands d'esclaves dans l'histoire de l'humanité. Bien avant les Portugais et les Espagnols, les Arabes avaient été les pionniers du commerce et de la traite des esclaves d'Afrique orientale et centrale. Les Arabes vendaient les Africains comme esclaves dans l'Arabie ancienne et en faisaient le trafic aussi jusqu'à la Perse, l'Inde, l'Afrique de l'Est et du Nord et jusqu'à l'Ouest de la Grèce.

C'est le commerce arabe des esclaves qui a inauguré le commerce européen des esclaves au XVIIIe siècle.

Le nombre de personnes asservies par les musulmans a été un sujet chaudement débattu, en particulier lorsque l'on considère les millions d'Africains forcés de quitter leur pays d'origine. Certains historiens estiment qu'entre 650 et 1900 après J.-C., 10 à 20 millions de personnes ont été réduites en esclavage par des marchands d'esclaves arabes. La traite des esclaves arabes traitait généralement de la vente d'esclaves mâles castrés. Les garçons noirs entre 8 et 12 ans ont été complètement amputés de leurs scrotums et de leurs pénis afin de les empêcher de se reproduire. Selon certaines sources, environ six garçons sur dix ont saigné à mort au cours de la procédure, mais le prix élevé des eunuques sur le marché a rendu la pratique rentable. Certains hommes étaient castrés pour être eunuques dans le service domestique et la pratique de stériliser les esclaves mâles n'était pas limitée aux seuls mâles noirs. «Le calife de Bagdad au début du Xe siècle comptait 7 000 eunuques noirs et 4 000 eunuques blancs dans son palais», écrit l'écrivain Ronald Segal dans son livre de 2002, Les esclaves noirs de l'Islam : l'autre diaspora noire. L'esclavage a toujours été caractéristique de l'ancienne culture arabe, qu'elle soit juive ou islamique. Un Arabe musulman a droit à quatre femmes et à autant d'esclaves sexuels qu'il pourrait en posséder. C'est un principe essentiel de la culture islamique de la polygamie qui est régi par la «loi de la charia». Les «esclaves sexuels» sont connus dans la culture musulmane et arabe comme «Molk El Yameen» (ce que la main droite possède).

"Aussi (interdit) les femmes qui sont déjà mariées, à l'exception de celles (captives et esclaves sexuelles) que vos mains droites possèdent. Ainsi Allah a ordonné pour vous " Qur'an 4-24

Il est également connu que la pédophilie / désir sexuel pour les jeunes garçons et filles a toujours été endémique dans la culture nomade des anciens Arabes. Un besoin qui a été mieux servi et entretenu par (comme mentionné précédemment) la castration des jeunes esclaves noirs et blancs. Ainsi, l'origine historique de l'esclavage remonte à l'Arabie ancienne et à ses trafiquants juifs / musulmans de esclaves africains et plus tard blancs. De cette façon, la conversion à l'Islam (pour débloquer les chaînes de l'esclavage culturel) est une démarche aussi naïve que l'adoption du sionisme pour combattre l'apartheid et l'occupation brutale israélienne. Il y a des chances que si Muhammad Ali est né dans l'Arabie ancienne où l'Islam était encore une religion naissante, il aurait certainement fini comme un «esclave». Muhammad Ali a fait l'histoire de la boxe chaque fois qu'il a combattu sur un ring ; Je souhaitais seulement qu'il connaisse mieux l'histoire de l'esclavage dans l'Islam lorsqu'il a décidé de changer son nom pour Muhammad Ali ; le plus grand de tous les temps.

Dr. A. Ezzat

C'est bien parce que nous sommes co-rédacteur, co-créateur de notre présent, qu'il nous faut absolument ICI & MAINTENANT remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

SANS DIEUX NI MAITRES sans armes ni haine ni violence

JBL1960

~~~~◄►~~~~

L'Égypte ne connaissait ni pharaons, ni Israélites* Dans ce PDF N° 3 de 56 pages vous retrouverez des extraits de traduction (par Résistance71) du livre phare du Dr. Ashraf Ezaat, l'Égypte antique n'a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites mais également toutes ses publications, travaux de recherche et présenté comme suit ;

TRADUCTION DE LA BIBLE & ESCROQUERIE HISTORIQUE

Présentation par JBL1960 des raisons de ce PDF – Page 2

Histoire, science, mensonge et falsification…

La tradition orale contre la tradition écrite… Vérité contre mensonge ? Présentation R71 : Page 3

L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites – Page 5

Les racines juives de la culture takfirie – Page 10

Le Messie Arabe – Page 15

La résolution de l’UNESCO sur Jérusalem : La vérité cachée – Page 21

Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? Page 25

Jérusalem, rien de saint à propos de la ville sainte… Page 28

La fuite de la Sainte Famille en Égypte est elle un mythe ? – 21/02/2017 – Page 36

L’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte – 7 juin 2017 – Page 40

L’histoire biblique de Joseph coule comme le Titanic22 juin 2017 – Page 43

L’histoire de Joseph est un ancien conte populaire arabe – Sept 2017 – Page 47

Dans quelle langue Dieu a-t-il écrit les 10 Commandements – Sept 2017 – Page 51

Pourquoi les Égyptiens ne se convertirent pas en masse après les 10 plaies bibliques ? Nov 2017 – Page 55

Je vais mettre à jour ce PDF avec cet article

Jo Busta Lally

Illustration issue de Les Proverbes Free.fr



Samedi 25 Novembre 2017


Commentaires

1.Posté par Issa le 26/11/2017 03:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Incromprehensible de sens, dénué de toute spiritualité, on comprend mal l''intérêt d''un tel marasme pseudo philosophique incensé. Dr Eazza vous êtes surmené. Prennez des vacances s''il vous plaît.

2.Posté par Joshua le 26/11/2017 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce texte à tout les symptômes d'une contamination islamophobe aigue de son auteur, mais heureusement il s'en défend, ouf !
Merci Mr Ashraf pour vos lumières, grâce à vous les noirs musulmans "demeurés" vont enfin découvrir le pot aux roses et s'affranchir de leur soumission à leurs bourreaux, et du syndrome de Stockholm dont il prisonniers...

3.Posté par theo rik le 28/11/2017 02:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

arriver a parler de sa conversion sans même évoquer l'autre forte personnalité qu est malcom x.


4.Posté par Zaheer le 28/11/2017 08:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les esclaves en islam n'avaient pas du tout le même statut qu'ailleurs au point qu'on ne pouvait les distinguer de leurs tuteur.
L'image du captif enchaîné habillé en guenilles et réduit en objet sexuel dans un harem vous trouverez cela dans les films de propagande comme Indiana Jones ("Hollywood)

Ce qui est consternant c'est que cette désinformation( par omission ici) puissent être employés par des arabes et de surcroît historiens. Ya Latif !


5.Posté par Zaheer le 28/11/2017 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mot "esclave"est un abus de langage, les mots "domestiques" et "captifs" (de guerre) seraient plus appropriés, selon les contextes et contrats.

Gustave Le Bon a dit :
L'esclavage chez les mahométans est fort différent de ce qu'il était chez les chrétiens. La situation des esclaves en Orient est bien préférable en effet à celle des domestiques en Europe. Ils font partie de la famille, et peuvent parfois s'élever aux plus hauts emplois. Aucune idée humiliante ne s'attache en Orient à l'esclavage, et on a dit avec raison que l'esclave y est plus près de son maître qu'un domestique chez nous.
La Civilisation des Arabes (1884), Gustave Le Bon, éd. La Fontaine au Roy, 1990, Livre quatrième, chapitre deuxième, Moeurs et coutumes, p. 284

6.Posté par Eva le 28/11/2017 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’auteur autoproclamé « docteur » a démontré à travers cet article désaxé et mensonger toute sa haine de l’Islam et son ignorance crasse de l’histoire de l’humanité. Il occulte malicieusement que l'esclavage a existé depuis l'antiquité bien avant l’apparition des arabes !

Il est indubitablement avéré que les romains en possédaient des milliers, les perses, les turcs, les chinois , les africains eux mêmes les capturaient et les vendaient pour ne citer que ces exemples concrets, de même au moyen âge les français se livraient au commerce des jeunes adolescents européens pour être vendus à prix fort comme eunuque à destination du monde islamique, la ville de Verdun s'en était fait même une entière spécialité , les juifs étaient expert en matière de castration dans ce commerce pour ne citer que ceux-là.

Ce qui est de nos jours considéré comme une pratique honteuse et une abomination vue à travers le prisme de nos valeurs contemporaines était monnaie courante naturelle et bien établie dans les mœurs de l’époque chez tous les peuples de l’antiquité jusque récemment en Amérique.

Alors docteur de pacotille car c’est ainsi que je vous considère cessez vos divagations et cessez de colporter vos mensonges éhontés, après avoir insulté tous les grands prophètes , Moïse, Joseph, Jésus, en guise d’apothéose vous en vous en prenez maintenant au prophète de l’Islam !

Qui êtes vous donc pour réecrire l’histoire !

C’est l’islam qui a libéré les esclaves ne vous en déplaise ce qui explique l’attrait de tous les opprimés pour cette juste et belle religion, vous faites porter les malheurs du monde uniquement sur le dos des arabes et attisez la haine satanique qui sévit à leur encontre de nos jours afin d’encourager plus de massacres plus de malheur ! Vous êtes un diable !

Qui êtes vous pauvre insignifiant ? Les Arabes d’antan ont fondé une brillante civilisation j’en tiens pour preuve la jalousie et l’envie qu’elle a engendré de la part de ses ennemis et détracteurs et qu’elle suscite encore de nos jours.

Allez ronger votre os de haine ailleurs c’est pourquoi je prie la modération d’Alterinfo de cesser de colporter vos mensonges et de retirer tous vos articles minables et vos sottes élucubrations, après avoir insulté le Judaïsme, le Christianisme vous vous en prenez maintenant à l’Islam, votre stupidité n’a plus de limites.

7.Posté par JBL1960 le 29/11/2017 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ joshua = Ou lisez-vous qu'Ezzat traite les noirs de débiles ?
AE pose juste la question de savoir si MA voulait briser les chaines de l'esclavagisme Zunien, alors à l'apogée de l'apartheid, sans doute ne connaissait-il pas l'origine de l'esclavage Arabe/Yéménite que le Prophète n'a pas voulu abolir. Comme aucune religion n'a voulu l'abolir d'ailleurs.
Par ailleurs, en préambule comme en conclusion je rappelle aux croyants de tous poils qu'ils peuvent croire en ceux qu'ils veulent, mais sans en faire une loi d'airain, un dogme absolu ou une doctrine à vénérer.
C'est pourquoi je propose d'ouvrir un nouveau paradigme sans dieux ni maitre, et expurgé du présupposé raciste que l'homme qui n'est pas blanc est inférieur, et que les races dites supérieures ont un droit sur les races dites inférieures et qui prévaut toujours à ce jour !

@ theorik le focus est sur MA, c'est pourquoi j'ai trouvé judicieux de rajouter cette photo de MX & MA côte à côte.
Pour avoir étudier MX, j'ai pu noter que MX, juste avant d'être assassiné avait modifié son discours tranchant sur sa "haine du blanc". Mais le discours officiel préfère qu'on ignore ce fait et que MX reste la personne intransigeante proférant un discours anti-blanc, que l'inconscient collectif va ainsi garder en mémoire.

@ Eva = Vous pouvez vérifier les diplômes universitaires d'AE vous-même. Et allez sur son site pour l'invectiver.
Demander une censure à AI parce qu'Ezzat dénonce la falsification du récit biblique et historique et que cela vous heurte est choquant tout autant que ce que vous dénoncez.

La seule chose que l'on peut reprocher à AE c'est qu'il devrait être plus explicite sur l’actuel esclavage qui n’est essentiellement pas de facture religieuse, s’il l’est en ce qui concerne l’islam, l’origine est la même : la secte (qualifiée d' "hérétique » par ses pairs musulmans) wahhabite de la péninsule arabe, alliée de facto et historiquement comme l’a démontré Ezzat, au judaïsme et plus tard au sionisme, du reste ne mettent-ils pas bas les masques en ce moment même ? Cette même secte qui a été récupérée à des fins géopolitiques par l’empire britannique puis anglo-américain (ayant pris une composante sioniste au passage) à l’éclatement de l’empire ottoman en 1917 et après. Il est quand même assez remarquable de noter que 1917 a vu la déclaration Balfour et qu’au même moment entre 1916 et 1918, un officier du renseignement britannique Thomas E. Lawrence, connu sous le nom de « Lawrence d’Arabie », menait une grande révolte arabe contre les Turcs, au profit de l’empire britannique, qui continua à instrumentaliser les roitelets qu’ils mirent au pouvoir dans la péninsule, pétrole oblige… La City de Londres en action… elle l’est toujours aujourd’hui… Ezzat devrait continuer de relier les points entre eux… il s’arrête en chemin, son analyse pour pertinente qu’elle soit ne devrait pas généraliser, ce à quoi il réfère est aussi très spécifique à une secte particulière et aussi à une caste sociale particulière, toujours la même. Il convient de le préciser afin d’éviter tout amalgame si facile de nos jours.
Ezzat, Gilad Atzmon et bien d’autres sont traités en anglais par les sionistes de « self-hating jews »...
Si j'ai traduit cet article de juin 2016 d'Ezzat, c'est parce qu'il sous-tend l'idée que ce nouveau paradigme ne pourra être que sans dieu ni maitre. Ce qui n'empêchera personne de pratiquer sa foi, sa spiritualité en son for intérieur et non dans des lieux de cultes...

Je vous propose d'écourter Médine de Malcom à Massoud car ni AE, ni mézigue n'avons ce discours haineux que vous nous jeter à la face, parce qu'on pose une simple question en donnant des éléments de réponse précis et vérifiable par tous ► https://www.youtube.com/watch?v=xxMhoMPurDQ

8.Posté par Zaheer le 29/11/2017 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La castration des goyim est mental,les chaînes sont mentales.
Nul n'est plus esclave que celui qui se croit libre sans l'être.

9.Posté par Eva le 29/11/2017 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ JBL 1960: Ce n'est pas parce qu'on a obtenu le diplôme de docteur que l'on en est un forcément un ou qu’on le demeure, effectivement ce titre grandiloquent, alibi de grand sérieux peut être abusivement utilisé comme c’est ici le cas pour pouvoir raconter des sornettes et faire avaler des couleuvres.

Ce docteur de pacotille , je signe et persiste, car c’est ainsi que je le considère et j’en ai le droit œuvre insidieusement et sournoisement pour faire valoir que l’athéisme ou l’anarchisme serait la solution en lieu et place de toutes les grandes religions monothéistes.

Votre réponse confuse qui part dans tous les sens et pleine d’amalgames ne m’a pas convaincue.

10.Posté par JBL1960 le 30/11/2017 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous avez parfaitement le droit de considérer Ezzat comme un docteur de pacotille.

Vos arguments non plus ne m'ont pas convaincue j'ai fait une réponse groupée n'étant pas sur mon blog.
Cependant je maintiens que signaler un article parce qu'il ne vous convient pas reste de la dénonciation, de la délation. Et ça c'est particulièrement insidieux et sournois.

11.Posté par Ahmed le 01/12/2017 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je cite l'auteur ;

"Quant à la diffusion de l'islam dans les territoires nord-africains et méditerranéens, de l'Est de l'Égypte jusqu'au Maroc et au Sud-Ouest de l'Espagne, elle a simplement été réalisée par le tranchant de l'épée..." réduire la culture islamique au seul tranchant de l'épée relève de la plus grande islamophobie ou ignorance

L'Islam a abolit l'esclavage et a élevé Bilal (ra) au dessus des arabes pour faire l'appel à la prière , voilà pourquoi les noirs embrassent l'Islam en masse à travers l'histoire et pas seulement les stars d'hollywood ou les personnages américains...

Le Saint Coran n'a pas été révélé en une nuit , la révélation s'étale sur plus de 20 ans et Allah Seigneur des Mondes a fait preuve de patience et de pédagogie , on ne change pas les coutumes d'un peuple du jour au lendemain et Allah swt est Omniscient.

Comment l'islam a libéré les esclaves

1) Première étape de la libération : la libération Morale :

L’islam : l’esclave n’est plus une chose mais un frere et une sœur :
L’islam : l’esclave n’est plus une source d’argent mais une source de devoir
L’islam : ne l’appelez pas mon esclave mais mon fils et ma fille :
L’islam :ne jamais maltraiter un esclave , ni le frapper :

Deuxieme étape : la libération réelle :

L’abolition des sources de l’esclavage :
Pousser à libérer les esclaves à chaque incident :
L’appel à libérer gratuitement les esclaves pour plaire à Dieu :

Résultat de ces mesures : toute les anciens esclaves d’Arabie furent affranchis.

3) Pour en finir : un esclave qui veut sa liberté n’a qu’à demander :

4) Au de la de la libération : l’intégration :

http://www.aimer-jesus.com/reponses/esclavage_islam.php

Laissons parler Muhammad Ali , histoire de rétablir la vérité sur ce grand personnage qu'Allah swt lui fasse Miséricorde ;

Son interview la plus significative l’a amené à se confier sur son expérience passée sur le mont Arafat, interview accordée au quotidien Al-Madinah en 1989 :


« J’ai eu beaucoup de grands moments dans ma vie. Mais les sensations que j’ai éprouvées tandis que j’étais sur Le mont Arafat, le jour du Hadj (pèlerinage musulman), étaient les plus forts de ma vie. Je me suis senti exalté par l’atmosphère spirituelle indescriptible qui y régnait : lorsqu’un million et demi de pèlerins invoquaient Dieu pour le pardon de leurs péchés et pour leur accorder Sa Grâce et Ses bénédictions. »

« C’était une expérience poignante que de voir des gens appartenant à des couleurs, races et nationalités différentes, rois, hommes d’états et hommes ordinaires de pays très pauvres, tous enveloppés de deux draps blancs simples, le même pour tous, priant Dieu. Priant Dieu sans aucun complexe de supériorité ou d’infériorité entre eux. C’était une des manifestations pratiques et concrètes du concept d’égalité de l’homme en Islam. »

http://www.alnas.fr/actualite/buzz/article/mohamed-ali-raconte-sa-conversion

L'intellectualisme n'est rien devant la Vérité.

12.Posté par JBL1960 le 01/12/2017 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Ahmed = Proverbe Perse : "Le chercheur de vérité qui voyage suffisamment devient le chemin".
Merci pour le lien, mais je reprécise juste que la question posée porte sur les raisons de la conversion de MO, en regard de l'esclavagisme.
Et je vous invite à lire ce billet, que AI a publié ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/29/esclavage-en-libye-un-crime-contre-lhumanite/ Parce que j'y fais une critique constructive sur Ezzat qui nous apprend cependant certaines vérités qui dérangent.
Maintenant, je le redis, et aux croyant de tous poils, il convient de remplacer l'antagonisme à l'œuvre depuis des millénaire qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés. C’est la seule chose qui n’a pas encore été essayée, INNOVONS-DONC !

13.Posté par Joshua le 01/12/2017 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Eva,

AE use et abuse ostensiblement de son titre pour donner plus de crédit à ses analyses, il pense que le titre de "docteur" lui confère un laisser-passer pour s'atteler à la mission qu'il s'est fixé, déconstruire les religions abrahamiques. Seulement voilà, il n'a pas l'envergure pour, le costume est trop large pour lui, malgré les efforts désespérés d'un adapte chevronné en la personne de JBL 1960 pour propager et faire connaitre son travail.

AE se veut transgressif mais il est totalement dans le système, il s'inscrit dans l'idéologie du "ni Dieu, ni maître" qui domine aujourd'hui, pas en nombre d'adeptes mais en puissance opérationnelle : financière, militaire, médiatique... En d'autres termes, la puissance franc-maçonne. Il promet un monde meilleur pourvu qu'on l'expurge des religions, il prétend défendre le droit de croire ou ne pas croire tout en dénigrant, ringardisant, diabolisant les croyances, "on attaque les croyances mais pas les croyants", subtile l'approche non ? Pas folle la guêpe. Alors que le siècle qui vient de se clore, a été le plus meurtrier de l'histoire de l'humanité, et il n'est pas l'oeuvre des religions, bien au contraire, communisme, nazisme, fascisme, sionisme... ont tous le même creusé idéologique, la Franc-maçonnerie, "ni Dieu, ni maître", plus de religion, plus de famille, plus de nation, plus de communautés... pour faire place au NOM.

"INOVONS-DONC !" dit-il, le sourire en coin.

14.Posté par Ahmed le 02/12/2017 01:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JBL,

Merci pour ton lien que j'ai lu avec attention mais j'y retrouve encore et toujours les clichés islamophobes et contre vérités historiques, ensuite et concernant Kemi Seba , sa négritude me gonfle et il faudra aussi lui expliquer qu'en Libye il y'a aussi des centaines d'esclaves MAROCAINS donc arabes...donc l'esclavage ne concerne pas que les noirs.

Tout ceci pue la manipulation juifiste à plein nez , monter les noirs contres les arabes, les blancs contre les arabes etc etc...le fameux diviser pour mieux régner fonctionne à merveille et pendant ce temps le petit coq est planqué...et au sujet du petit coq je t'invite à étudier ses écrits , tu y trouveras la véritable source de la barbarie et de l'ignominie , jette un oeil sur le Talmud et autres grimoires kabbalistes ...on gagnera du temps et nos analyses gagneront en profondeur car je te garantie qu'il n'y a rien à gratter du côté des religions abrahamiques et Moise (as) n'a rien à avoir ces diableries...

Un peu de sérieux on est pas chez Yves Calvi...

15.Posté par Ahmed le 02/12/2017 01:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Joshua , excellente analyse, un agent du NOM oui.

16.Posté par JBL1960 le 02/12/2017 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Eva = Vous n'avez rien compris, pardonnez-moi, j'ai traduit cet article de AE qui date de juin 2016.
Et il se trouve que j'ai réalisé un PDF regroupant les extraits de son livre "l'Égypte antique n'a connu ni Pharaons, ni Israélites" et quasi toutes ses publications, scripts de ses vidéos... Voici ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/11/traductiondelabibleescroqueriehistorique1.pdf

Mais en préambule comme en conclusion je donne mon analyse, ce sont mes mots, c'est moi qui propose d'innover. C'est moi qui suis athée et anarcho-indigéniste. J'estime qu'Ezzat donne des clés pour ouvrir des portes, mais je ne suis pas son adepte, puisque je réfléchis, bien modestement à faire se rejoindre toutes les personnes qui le voudront sur un principe du ni dieu ni maitre, sans arme ni haine ni violence. Je répète assez qu'il n'y a pas de solution au sein du système et qu'il faut ignorer l'État et ses institutions pour ne pas être taxée de franc-maçonne. Alors l'œil utilisé ici, est comme en poésie le symbole de la conscience (morale) comme Victor Hugo dans "La légende des Siècles" lorsqu'il narre l'œil de la conscience fixant Caïn après son acte fratricide (et je n'ignore pas qu'Hugo était franc-maçon lui-même des hautes sphères) et qui peut s'appliquer en retour idéologique, pour critiquer le pouvoir de l'ombre en précisant ceci : "L'œil était dans la tombe et regardait Caïn".
Le sens explicite : l'œil est l'allégorie de la conscience, qui fixe le meurtrier pour qu'il sache qu'on sait et que rien ne sera oublié.
L'implicite : l'œil a la même symbolique, et Caïn est le pouvoir de l'ombre qui tue ses frères, la conscience observe et note. Hugo nous met tous de manière masquée à la place de l'œil dans la tombe. Il retourne l'œil symbole occulte et en fait l'œil témoin des crimes de l'oligarchie par transfert... Une symbolique à tiroir, comme ce billet.
Je ne suis pas franc-maçonne et ne fais pas partie du N.O.M. et AE non plus !
Dire qu'Ezzat use et abuse de son titre pour donner plus de crédit à ses analyses et vraiment très léger comme contre-argumentation...

17.Posté par JBL1960 le 02/12/2017 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Ahmed = Mais c'est exactement ce que je dis en préambule = à savoir que c'est l'esclavagisme qui est un crime contre l'humanité !
Où lis-tu que je monte les noirs contre les arabes, et que ça pue le juifisme à plein nez ?
Je publie aujourd'hui même un PDF, que je viens de terminer des traductions de Résistance71 du livre de Naïm Qassem "Hezbollah - son histoire de l'intérieur" parce qu'on y voit la main tendue de NH dont tout le monde s'accorde à reconnaitre la justesse des analyses politiques.
De quoi allez-vous m'accuser cette fois ?
D'être pro-Hezbollah ?
J'ai justement dans ces billets d'analyses été assez loin dans le détricotage du créationnisme et de la Kabbalistique à l'œuvre ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/07/24/interdire-un-droit-paien-de-domination-par-steven-newcomb-analyse-jbl/

Et ici ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/07/30/en-souvenir-dudo/
Justement parce qu'on est pas chez Yves Calvi, tu as la vidéo de Calvi faisant mine de ne même pas savoir prononcer le mot Bilderberg ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/20/bilderberg-cie/
Qu'on ne soit pas d'accord, pourquoi pas, mais pour ma part, je ne suis fermée sur rien...

18.Posté par Ahmed le 02/12/2017 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JBL,

Je ne t'accuse de rien , je parle seulement de l'auteur de cet article qui avance des clichés et raccourcis digne d'un expert de "c'est dans l'air" en effet.

Ce que tu ne comprends pas c'est qu'en le défendant bec et ongle tu fais le jeu des juifistes mondialistes et je ne suis pas le seul à le dire , voici un article tout frais sur cette manipulation ;

http://www.alterinfo.net/notes/Trafic-d-esclaves-en-Libye-un-politicien-local-y-voit-des-traces-d-un-complot-mediatique_b18605908.html

Honêtement je ne vois pas le rapport entre Ali , l'esclavage, le tranchant de l'épée et le chaos libyen ...par contre oui le wahabisme est un cancer , on est d'accord sur ce point et l'Islam est innocent de tout cela.

19.Posté par JBL1960 le 02/12/2017 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Ahmed = Le point commun, à mon sens, c'est qu'on ne peut remplacer un antagonisme par un autre.
Un sectarisme par un autre, et comme le dit Naïm Qassem dans son livre "Hezbollah, son histoire de l'intérieur" : Laissons la concurrence ne s’appliquer qu’aux principes fondamentaux comme celui de notre perspective sur l’univers, ou sur l’Homme et la vie. Ne la laissons pas être un fanatisme contrant d’autres fanatismes sectaires prédominants.
C'est pour cela que je défends les écrits d'Ezzat, lui est capable de se défendre tout seul, et pour aller régulièrement sur son blog, qui perce à jour la falsification historique en place depuis des millénaires. Et dire que cela me fait participer au jeu des juifistes mondialistes, alors que je me suis fait déboiter par des juifs qui eux m'ont reprocher de défendre l'Islam, excusez-moi mais ce sont là des clichés et raccourcis dignes des experts de C dans l'air, oui, je vous rejoins sur ce point !

20.Posté par Ahmed le 02/12/2017 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JBL,

J'ai aussi défendu les travaux de ce docteur et sur d'autres sujets notamment en ce qui concerne l'Arabie Felix, la Bible et la falsification de l'histoire ou il a fait un travail remarquable je te le concède.

Dois je pour autant pour me comporter en fan boy sur l'ensemble de ses écrits ? Certainement pas et quand il dit des bêtises aussi grosse que les légendes de la septante on se doit aussi de déconstruire son discours digne des croisades.

Enfin et je te le répète je ne t'accuse de rien si ce n'est de croire qu'il est infaillible.

21.Posté par peu importe le 03/12/2017 02:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je vous conseil de lire ce que disait Antoine de Saint Exupery qui n'était sans doute par l'archétype de l'islamophobe sur l'esclavage en 1927.

22.Posté par Zaheer le 03/12/2017 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@peu importe

Même si Antoine de St Exupéry n'est pas connu pour son islamophobie, il n'est pas connu non plus pour son érudition de la religion islamique.
Ce n'est pas parce que des musulmans se montrent ignobles avec des "esclaves" qu'il faut en déduire que la cause vient de l'islam. Ce principe de précaution est évidemment applicable avec les actes des chrétiens ou autres et ce qui en est de leurs religions respectives. Se serait faire des conclusions hâtives avec pour seuls arguments des raccourcis en évoquant des cas qui restent marginaux.
Ce procédé malhonnête ne grandit pas leurs auteurs dont celui qui a écrit cet article.

23.Posté par Ahmed le 03/12/2017 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au délà de la poèsie de St Exupéry il y'a aussi et surtout l'Histoire ;

Entre le 8e et le 18e siècle, des dynasties noires ont régné sur le Maroc et l’ont fait briller de mille feux. Cette histoire cachée et occultée par les juifistes et autres suprémacistes blancs ;

Les rois noirs du Maroc ;

http://www.lisapoyakama.org/les-rois-noirs-du-maroc/

24.Posté par JBL1960 le 03/12/2017 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Se serait faire des conclusions hâtives avec pour seuls arguments des raccourcis en évoquant des cas qui restent marginaux."
@ Zaheer = 100 millions d'amérindiens depuis 1492 et de nombreux anthropologues se sont accordés sur ce chiffre est-ce un raccourci qui évoquent des cas qui restent marginaux pour vous ?

Poser une question, et tenter d'apporter une réponse en se demandant si en ayant tous les tenants et aboutissants cela n'aurait pas tout simplement apporter un éclairage nouveau dans une prise de décision aussi importante, n'est pas un procédé malhonnête.
Pour autant, je ne cherche nullement à me grandir mais à proposer une réflexion, oui.
Comme je l'ai fait avec le PDF qu'Alter Info a publié aujourd'hui, Hezbollah son histoire de l'intérieur.
Et en présentant ce PDF j'ai bien spécifié que le plus important, à mon sens, était de voir la main tendue tant dans le Hezbollah, que dans le Confédéralisme Démocratique des kurdes syriens, dans le Mouvement Zapatiste ou les Natifs/Indigènes/aborigènes de tous les continents, comme des croyants de tous poils.
L'objectif voyez-vous, ma priorité au-delà de tout, c'est de connecter les énergies, les électrons libres pour donner l'exemple 'associations toutes aussi libres par delà le temps et l'espace...

25.Posté par Zaheer le 04/12/2017 08:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Jbl1960

Il faut relire mon commentaire. Quand je parlais des cas marginaux ce n'était pas sur le nombre d'esclaves (ou domestiques, selon leurs conditions de vie) mais du nombre de personnes qui les possèdaient, et qui plus est, ce montraient ignobles envers eux.

26.Posté par JBL1960 le 04/12/2017 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Ahmed = Cette histoire cachée et occultée par les juifistes et autres suprémacistes blancs = Et tu ne m'accuses de rien ?
Sauf que dans de très nombreux billets comme celui-ci j'ai retranscrit les bulles papales, tel : Extraits de la bulle Romanus Pontifex du pape Nicolas V du 8 Janvier 1455 :

“… Ainsi après avoir pesé toutes les conséquences avec la méditation qui se doit et après avoir noté que nous avons donné par missives antérieures la faculté ample et simple au roi Alphonse d’envahir, de rechercher, de capturer, de vaincre et de subjuguer tous Sarazins et païens que ce soient et tout autre ennemi du Christ où qu’il soit et les royaumes et duchés et principautés et colonies et possessions et tous biens mobiles ou immobiles en leur possession ainsi que de réduire leurs personnes en esclavage perpétuel et d’appliquer et de s’approprier pour lui-même, ses héritiers et successeurs lesdits royaumes, duchés, principautés, colonies, possessions et biens et de les convertir en ses biens et profits et qu’en ayant sécurisé cette faculté, ledit roi Alphonse ou par son autorité, l’Infante susnommée, ont acquis justement et légalement et possèdent et ont fait l’acquisition ces îles, terres, ports et mers et que ceux-ci appartiennent de plein droit au dit roi Alphonse et ses héritiers et successeurs…”

Et celle-ci : Extraits de la bulle Inter Caetera du pape Alexandre(Borgia) VI du 4 Mai 1493 :
« … Nous, [pape Alexandre VI], de notre plein accord, pas à votre requête ni la requête de quiconque d’autre à votre égard, mais de par notre seule largesse et certaine connaissance et de par la plénitude de notre pouvoir apostolique, par l’autorité de Dieu tout puissant qui nous est transmise par Pierre et le vicaire de Jésus Christ, que nous détenons sur terre, déclarons par la présente, que toutes îles trouvées par vos envoyés et vos capitaines, vous soient attribuées à vous vos héritiers et successeurs, rois de Castille et de Léon, pour toujours, avec l’ensemble des dominions/colonies, villes, camps, places et villages et tous droits, juridictions et appartenances de toutes îles et territoires trouvés ou à trouver, découverts ou à découvrir vers l’Ouest et le Sud, en traçant et en établissant une ligne allant du pôle arctique, ci-après nommé le Nord au pôle sud ci-après nommé le Sud, sans se soucier si les terres ou les îles découvertes ou à découvrir se situent en direction de l’Inde ou vers quelque autre quartier ; la ligne se situant à cent lieues à l’Ouest et au sud des îles des Açores et du Cap Vert.
Bulles fondement de la doctrine chrétienne de la découverte qui a toujours cours aujourd'hui dans tout le nouveau monde et par/pour son nouveau peuple élu...
Alors me traiter de juifiste où de suprématiste, c'est vraiment très mal me connaitre, voici l'une de mes traductions qui laisse peu de doute sur ma volonté de remplacer l'antagonisme par notre complémentarité, ce qui est loin d'être la vôtre ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/09/01/minorite-blanche-par-mohawk-nation-news-traduction-analyse-de-jbl1960/

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires