Analyse et décryptage

Analyse des questions régionales par le Président iranien


Dans la même rubrique:
< >


IRIB
Samedi 17 Novembre 2007

 Analyse des questions régionales par le Président iranien
Le Président de la République islamique d'Iran, Mahmoud ‎Ahmadinejad, a expliqué, dans un entretien avec la chaîne Al-‎Arabiyah, ses points de vue, sur des dossiers d'ordre régional. ‎‎« Les pays de la région n'ont pas de problèmes entre eux, mais ce ‎sont plutôt les Etats-Unis qui sont à l'origine des problèmes et des ‎crises existantes. », a souligné le Président Ahmadinejad. « Si les ‎Etats-Unis changent de méthode, les conditions changeront dans la ‎région. », a-t-il ajouté. Faisant allusion à l'impuissance des Etats-‎Unis à gérer la situation et à résoudre les problèmes, en Palestine, ‎en Irak et en Afghanistan, le Président de la République islamique ‎d'Iran a affirmé que les pays de la région étaient en mesure de ‎résoudre, eux-mêmes, leurs problèmes. « Ceux qui, a-t-il précisé, ‎cherchent à semer la discorde, au sein du monde musulman, sont ‎des traîtres, car le monde de l'Islam représente l'Ummah unie ‎musulmane. « Si les Etats-Unis ou Israël décident un jour ‎d'attaquer l'Egypte, l'Arabie saoudite ou tout autre pays islamique, ‎l'Iran sera aux côtés de ses frères musulmans, aux premières lignes ‎du front. Avec 1,5 milliards d'habitants, le monde de l'Islam ‎dispose de riches ressources naturelles et d'importantes ressources ‎humaines. Le noble Coran et le Prophète de l'Islam sont le ‎principal facteur d'unité des nations et des pays musulmans. A ‎chaque fois que les pays musulmans ont rapproché leurs points de ‎vue, ils sont parvenus à obtenir les résultats escomptés et à faire ‎reculer les ennemis. L'unité est la clé du succès des pays ‎musulmans et le talon d'Achille de l'Occident. Partant de ce ‎principe, l'Occident a fait tout son possible, au cours de ces ‎derniers années, pour diviser les pays musulmans, afin d'en piller ‎les richesses et les ressources. Pour ce faire, l'Occident a tenté de ‎prendre sous son contrôle la politique, l'économie et la culture des ‎Musulmans, en vue de les orienter dans le sens de leurs propres ‎intérêts. Ceci dit, dans les pays musulmans, comme l'Egypte, ‎l'Iran, le Pakistan, l'Arabie saoudite et la Syrie, il y a des penseurs ‎et des politiciens, dont la principale préoccupation est l'unité du ‎monde de l'Islam. Et c'est en obéissant à la même logique que le ‎Président Ahmadinejad appelle à la gouvernance du monde de ‎l'Islam par les dirigeants musulmans, ainsi qu'à la résistance, face ‎à l'Occident. Il appelle, également, les Musulmans à s'appuyer sur ‎leurs propres capacités et moyens. Aujourd'hui, les nations ‎musulmanes sont conscientes du fait que l'agression contre un ‎pays islamique met en danger les intérêts de tous les pays ‎islamiques. C'est pour cette raison qu'elles appellent à l'unité et à ‎la solidarité du monde de l'Islam et condamnent la présence des ‎forces étrangères dans la région. ‎



Samedi 17 Novembre 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires