Actualité nationale

Alternavie Démocrate appelle au seul vote sanction utile: le vote BLANC


En s’autoproclament seuls recours contre les dérives qu’ils mettent eux-mêmes en place et qui creusent leurs propres tombes, les partis traditionnels se foutent du monde. On atteint ici le summum de la perversion de l’esprit.


contact@stop-rallyedakar.com
Lundi 18 Février 2008

Alternavie Démocrate appelle au seul vote sanction utile: le vote BLANC
Municipales et Cantonales 2008

Alternative Démocrate appelle au vrai vote sanction utile, le vote BLANC
La campagne électorale bat son plein, toutes tendances confondues. Les partis politiques traditionnels qui nous ont conduits à la catastrophe que nous vivons aujourd’hui, s’évertuent à débiter les mêmes sempiternelles promesses électorales en rejetant derechef toutes les fautes et manquements sur l’adversaire du jour. Il faudrait selon eux, en permanence, voter pour eux et leurs représentants, en alternance de préférence.
Ces partis s’autoproclament seuls recours contre les dérives qu’ils mettent eux-mêmes en place et qui creusent leurs propres tombes. On atteint ici le summum de la perversion de l’esprit.

L’abstention est une pseudo solution que Alternative Démocrate combat, car elle est un piège pour les adversaires des partis politiques traditionnels et conservateurs.
L’abstention se révèle n’être qu’un instrument, parmi d’autres, de contrôle de l’opinion par les mêmes décideurs.
Même très mal élus, un homme, un parti, un clan détiennent le Pouvoir dès lors que leurs opposants ne le sont pas.
Le seul vote sanction utile à une politique rejetée, ne peut se traduire que par un vote BLANC, car en aucun cas, celui-ci ne signifie abstention.

On reconnaît déjà les partis dignes au respect qu’ils ont de la loi, de la démocratie et des électeurs, notamment en n’affichant pas sur les panneaux réservés aux autres candidats.
A Marseille notamment, quelle affliction de voir un ancien garde des Sceaux de la République Michel VAUZELLE,(Socialiste) et Renaud MUSELIER, ancien secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères (UMP) et leurs candidats bafouer la loi au su et au vu de tous.
Lorsqu’on connaît le prix d’une affiche électorale de luxe et qu’on voit des commandos motorisés en recouvrir plusieurs fois par jour des dizaines de panneaux recto-verso aux frais du contribuable sur tout un département, on ne peut supporter que des enfants défavorisés soient par exemple privés de repas à la cantine, que les personnes âgées ou handicapés soient négligés, que des chômeurs corvéables à merci soient soumis arbitrairement aux fins de droits.
Par ce genre de pratiques, ces hommes politiques ont contribué à éloigner encore plus les électeurs en les dégoûtant de la politique et ont favorisé l’abstention.
Claire Aymes, Présidente d’Alternative Démocrate est à l’origine de la jurisprudence qui avait condamné l’UMP, le PS, les Verts, le FN et le PC lors des législatives 2002 à Marseille pour ces pratiques délictueuses.

Voter BLANC, c’est refuser clairement les candidat(e)s caciques qui nous sont imposés et qui ne brillent que par leur incurie.
Voter BLANC, c'est refuser d’être complice et d’entériner les mensonges d’Etat.
Voter BLANC, c'est continuer à participer à la vie politique de sa cité aussi près que possible de sa sensibilité.
Voter BLANC, c'est refuser d'être le marche pied de qui que ce soit. Fût-il un grand parti ou allié à l’une ou l’autre de ces formations.
Voter BLANC, c'est voter pour que des candidat(e)s représentatifs de notre diversité nous soient proposés.
Voter BLANC, c’est voter pour que des femmes et des hommes qui agiront différemment et qui écouteront enfin leurs concitoyens puissent enfin s’exprimer librement.

Pour ces Municipales et Cantonales 2008, Claire Aymes, Présidente de Alternative Démocrate appelle
Les électeurs, les traditionnels abstentionnistes et les chômeurs à donner à ces fossoyeurs de la République une leçon mémorable en faisant le choix du seul vote sanction utile : le VOTE BLANC. Et ce, dans toutes les grandes villes de France.
ALTERNATIVE DEMOCRATE
Contact : alternatidemocrate@yahoo.fr


Lundi 18 Février 2008


Commentaires

1.Posté par J.Michel le 18/02/2008 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vote blanc est le vote de la dignité face à la compromission.
Le vote blanc est le refus du mode de choix des candidats.
Le vote blanc est le seul choix sans supercherie possible.
Mais le vote blanc ne fait pas progresser la démocratie.
J.Michel

2.Posté par Nicolas le 18/02/2008 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'en savez-vous puisque vous ne l'avez pas essayé?
Cette proposition de Claire Aymes me convient parfaitement quand on voit les magouilles et tambouilles plus ou moins digestes qui précèdent les élections.

3.Posté par laury le 18/02/2008 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir a tous de toute façon et depuis longtemps en Franc (entre autre) on ne vote pas
il faut toujours faire un choix entre celui-ci où celui-la et les électeurs qui ne sont pas
d'accord ,ni avec les uns ni avec les autres compte pour nul, se n'ai pas nul s'est un refus
de la représentation électoral.

4.Posté par Jean-Pierre le 19/02/2008 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Aujourd’hui, l’UMP, dont je fais partie, a posé clairement le problème. Après une convention sur les Institutions, que j’ai moi-même co-organisée, nous avons statué dans le sens d’une reconnaissance du vote blanc comme suffrage exprimé. Une profonde réforme institutionnelle doit donc voir le jour au lendemain de l’élection présidentielle. C’est au travers de telles décisions que nous rendrons ses lettres de noblesse à la politique française, ce qu’aujourd’hui Nicolas Sarkozy et toute l’UMP s’efforce de faire. »
Eric Woerth, secrétaire d’Etat au Budget, député-maire de Chantilly, dans sa lettre datée du 15 décembre 2006. Dont acte.

5.Posté par Jojo le 26/03/2008 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour, voter blanc me parait une solution face à ce totalitarisme électoral, cependant, vous le savez tous, quand une personne comme Nicolas Sarkozy obtient 43% et passe le premier tour, c'est 43% sur le gens qui ont voté, pour quelqu'un !
Voter blanc aujourd'hui est décourageant, parce qu'on se pose la question de ne pas mieux voter contre un adversaire pour empêcher, mais là encore c'est bel et bien une manipulation de nos petits esprits conditionnés, alors à quand une pétition nationale, ou juste une conscientisation de la part du citoyen lambda français pour juste faire appliquer la démocratie.
Et oui, l'on oublie trop souvent que si la majorité de la France vote BLANC, et bien comme dans toute démocratie, il faudra nous reproposer des responsables politiques, et non pas à tous les coups nous en faire avaler un...
Comment lutter en faveur du vote blanc?

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires