EUROPE

Allemagne: meurtre islamophobe au tribunal de Dresde


Dans la même rubrique:
< >


Bettina Marchal-Gier Stuttgart
Lundi 6 Juillet 2009

Allemagne: meurtre islamophobe au tribunal de Dresde
Rares sont les médias français et même francophones ayant relaté le drame qui s’est déroulé le 1er juillet lors d’une audience au tribunal de Dresde, dans l’est de l’Allemagne. Et lorsqu’ils en ont parlé, ils ont traité l’information comme un fait divers presque banal. Ils n’ont en rien mentionné pour quelle sorte « d’outrage » l’auteur des faits comparaissait devant le tribunal ni quelle était l’identité de la victime.
5 juillet 2009 de Mirage 


Alex W., un Allemand de Russie de 28 ans, comparaissait en appel pour outrage, ou plus exactement, pour injures racistes envers Marwa S. une Egyptienne, docteur en pharmacie de 31 ans, autrefois membre de l’équipe nationale égyptienne de handball féminin. En première instance il avait été condamné à une amende de 780 euros, pour avoir molesté et traité Marwa d’ « islamiste », de « terroriste » et de « salope », alors que celle-ci, portant le foulard, se trouvait sur une aire de jeux avec son jeune fils de 2 ans. Le procureur, estimant la peine trop faible, avait fait appel, visant une peine d’emprisonnement, d’autant que lors du premier procès, Alex W. avait déclaré qu’on ne pouvait diffamer que quelqu’un d’égal.
 
Marwa était arrivée en Allemagne il y trois ans avec son mari, doctorant en pharmacologie à l’institut Max Planck de Dresde (comparable au CNRS). Ses études étant financées par l’état égyptien, il devait soutenir prochainement sa thèse et la petite famille devait rentrer en Egypte d’ici la fin de l’année. Actuellement, ayant été blessé par l’accusé mais aussi par la police, il se trouve après trois jours dans le coma dans un hôpital de Dresde.  
L’audience du 1er juillet s’est tout d’abord déroulé tout à fait normalement. C’est juste après la déposition de Marwa que tout a dégénéré. L’accusé, pressentant vraisemblablement une issue défavorable de son procès, s’est subitement rué sur elle et l’a poignardée de 18 coups de couteau en 32 secondes ! L’avocat de Marwa ainsi que son mari ont tenté désespérément de s’interposer. Ce dernier fut d’ailleurs blessé de plusieurs coups de couteau et lorsque les forces de l’ordre appelées par interphone pénétrèrent dans la salle d’audience c’est d’abord sur lui qu’elle tirèrent, le blessant à la jambe. Question de faciès ? Car mis à part les questions que l’on peut se poser, comment à l’heure actuelle avec toutes les sortes de détecteurs possibles et imaginables à disposition un accusé peut-il entrer dans une salle d’audience avec une arme, on ne peut  malheureusement que constater à quel point certains esprits semblent conditionnés : une rixe dans une salle d’audience ? Cela ne peut venir que de l’étranger !
Marwa, enceinte de trois mois de son deuxième enfant, est décédée sur place dans la salle d’audience. Tout cela sous les yeux de son fils de trois ans, actuellement suivi par  des psychologues. 
Le 1er juillet, les médias allemands ont couverts l’événement, relayant à qui mieux mieux les propos du procureur comme quoi il s’agissait d’un acte certes xénophobe mais surtout d’un acte isolé d’un déséquilibré. Propos repris d’ailleurs par le porte-parole de l’ambassade d’Allemagne en Egypte. Aucune mention du caractère anti-islamique des faits. Et puis le silence s’est établi, la chape de plomb. Aucun statement de la part des politiques, même pas des condoléances de la part du gouvernement fédéral, ce que les autorités égyptiennes regrettent amèrement et à juste titre. Jusqu’à maintenant seuls les représentants du CRIF allemand et du Conseil des Musulmans ont annoncé une visite commune de condoléances lundi auprès du mari de Marwa, qualifiant clairement les faits d’acte islamophobe.  
Dimanche a eu lieu à Dresde une commémoration à la mémoire de Marwa à laquelle participait également sa famille spécialement venue d’Egypte. Ils sont repartis avec le cercueil de Marwa qui devrait être enterrée lundi à Alexandrie. Parallèlement se déroulait à Berlin une manifestation à la mémoire de Marwa, déplorant entre autres le silence des médias allemands. 
Et maintenant, va-t-on tourner tout simplement la page comme s’il ne s’agissait que d’une bavure d’un déséquilibré ?  On est pourtant en droit de se demander si toutefois un tel acte n’est pas le résultat du matraquage anti-islamique que pratiquent les médias depuis de nombreuses années. Tel est en tout cas l’avis de l’Institut pour la responsabilité des médias (Institut für Medienverantwortung) dont vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse.



Les amis de Marwa ont ouvert un site sur facebook (http://www.facebook.com/posted.php?id=712579410&share_id=98432941838&ref=nf#/group.php?gid=96784108159&ref=nf) en arabe et en anglais auquel vous pouvez participer.

   

Communiqué de presse du 3 juillet 2009 de l’Institut für Medienverantwortung







 
Appelons les choses par leur nom ! C’est bien d’un meurtre anti-islamique dont a été victime Marwa El-Sherbini, 32 ans, en Allemagne 
Choqués, c’est avec consternation que nous avons appris le drame de Dresde et que nous observons la façon dont cette attaque anti-islamique est relayée dans les médias. En la qualifiant de « xénophobe » ou de « raciste », on cherche tout simplement à ne pas reconnaître que le matraquage anti-islam auquel nous assistons depuis une trentaine d’années et que nous dénonçons depuis longtemps, vient de prendre une nouvelle dimension. 
Tous les efforts menés jusque maintenant pour conduire à un débat plus objectif concernant l’Islam et les Musulmans n’auront donc pas suffi, comme le démontre non seulement le crime en lui-même mais aussi le fait que la police ait d’abord tiré sur le mari de la victime et non pas sur le véritable agresseur. Il serait souhaitable, qu’une expertise étudie si le faciès du mari est à l’origine d’un tel comportement de la part des forces de l’ordre. Mais au lieu de tirer la sonnette d’alarme, ce qui est pourtant en leur pouvoir et surtout de leur devoir, les médias préfèrent s’en tenir à présenter ce drame comme s’il s’agissait d’un délit habituel – l’auteur étant un Allemand russe, ce n’est donc pas notre problème. 
Le fait que le coupable ait traité  sa victime d’ « islamiste » et de « terroriste » montre pourtant bien que tant les diatribes islamophobes que les amalgames inductifs présentant côte à côte violence et symboles de l’Islam ont, à force d’être diffusés par les médias grand-public, porté leurs fruits. Si les pouvoirs publics continuent de traiter à la légère les ressentiments anti-musulmans comme relevant de la liberté d’expression et à ne déceler des problèmes que chez les Musulmans, alors on ne pourra bientôt plus maîtriser les spectres que l’on a réveillés. L’Allemagne n’a jamais été une société multiculturelle idyllique. Mais à l’heure actuelle nous nous en sommes vraiment encore plus éloignés. 
Nos pensées vont à la famille de la victime, notre peine à nous tous – sans exception. 
 

Salutations consternées
De la part de l’équipe du IMV
Dr. Sabine Schiffer, Direction








Allemagne: meurtre islamophobe au tribunal de Dresde

Institut für Medienverantwortung




Goethestraße 6




91054 Erlangen









Fon +49 9131 933 277-8




Fax +49 9131 933 277-9





www.medienverantwortung.de





info@medienverantwortung.de





 Pressemitteilung, 3.07.2009

Beim Namen nennen: antiislamischer Mord in Deutschland






Das Opfer, die 32-jährige Marwa El-Sherbini








Mit Bestürzung haben wie die Nachricht wie auch die Art der Berichterstattung über die antiislamische Messerattacke in Dresden aufgenommen. Mit Kategorisierungen durch Begriffe wie „ausländerfeindlich“ oder „rassistisch“ wird versucht die Tatsache zu um­gehen, dass die antiislamische Agitation, die wir seit rund 30 Jahren beobachten und seit etlichen Jahren anmahnen, eine neue Stufe erreicht hat.





Dass bisherige Bemühungen um eine Versachlichung der Diskussionen um Islam und Muslime bei weitem nicht ausreichen, zeigt diese Tat wie auch die Tatsache, dass der Ehemann des Opfers von einem Polizisten angeschossen wurde – nicht der tatsächliche Täter. Ob dies etwas mit dem Aussehen der Betroffenen zu tun hat, wäre in einem Gut­achten zu prüfen. Statt hier Alarm zu schlagen im Sinne einer Vierten Gewalt, verlegt man sich medial eher auf Straftats­berichterstattung as usual – Russlanddeutscher, also nicht unser Problem.




Dabei ist eine solche Tat, in der der Täter sein Opfer als „Islamistin“ und „Terroristin“ be­schimpfte, ein eindeutiges Signal, dass die Saat der antiislamischen Hassprediger wie auch deren Pendants der sinn-induktiven Verknüpfung von Gewaltthemen mit Symbolen des Islams in den Mainstream-Medien aufgeht. Wenn sich die Politik weiterhin wie bisher dilettantisch mit dem Erstarken eines antiislamischen Ressentiments als Ausdruck von Meinungsfreiheit befasst und Probleme ausschließlich aufseiten von Muslimen vermutet, werden wir die längst gerufenen Geister bald nicht mehr bändigen können. Es gab nie eine Multi-Kulti-Idylle in Deutschland und von der sind wir auch heute wieder ganz sicher und sehr weit entfernt.




Unser Mitgefühl gilt der Familie des Opfers! Unsere Sorge uns allen – ohne Ausnahme.  





Mit bestürzten Grüßen





für das IMV-Team








Dr. Sabine Schiffer




Institutsleitung






Mardi 7 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 06/07/2009 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est épouvantable et à l'image du climat que les sionistes diffusent de part le monde.

Les appels hypocrites et criminels au "Choc des civilisations" (nous avons nos BHL, Finkelkraut, etc. pour la France), commencent profondément à porter ses fruits.

L'oppression est générale bien que ces meurtres se fassent au compte-goutte comme à Gaza. Il faut craindre tôt ou tard un dérapage car l'Islam représente plus d' 1,5 milliards d'être humains. Les anti-sémites devraient réfléchir avant la carnage final.


2.Posté par redk le 06/07/2009 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est très simple, je n'ai pas vue ou entendue une bribe de cette info, les médias de merde, Merci!!, paix a son âme, condoléances au mari et fils qui ont eux l'insoutenable horreur devant eux de voir leur femme et maman se faire meurtrir, Honte a l'Egypte qui normalement devrais apporter aide a la famille et protester avec force devant se crime islamophobe, mais nous connaissons parfaitement le degré d'indignités de ces gouvernants fantoche, des baisses pantalons professionnels!!!

3.Posté par habin le 07/07/2009 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allah y Achma .
Nous sommes de tout coeur et soutenons sa son mari et sa famille.

4.Posté par Leon le 07/07/2009 04:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je l'ai déjà dit et je le dit encore : c'est normal que dans le monde d'aujourd'hui dirigé par des apôtres et des disciples de Belzébuth ce soit les musulmans qui portent la plus grande partie du fardeau de la souffrance car le prophète leur a donné une religion qui les a soustraits au plan du malin très efficacement, il ne peut les pervertir ou les detourner de la voie du seigneur il ne lui reste plus qu'a les tuer tous, ca sera un super bain de sang digne de belzebuth ! 1.5 milliard d'ames a liquider, fourbissez vos tetes nucleaire Israel & co !

5.Posté par Jean le 07/07/2009 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme d'habitude dans les médias traditionnel silence on tue ...
Condoléance à la famille de la victime ,paix à son âme .



6.Posté par VIRGILE le 07/07/2009 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En réalité l'information circule et il y a suffisamment de paraboles numériques et de branchés du Net pour être "in".
Le problème est comment désintoxiquer les scotchés des "programmes" d'Etat. S'ils sont formatés "people" cela est impossible, tels des moutons qu'on mènent à l'abattoir. Je ne suis même plus sûr que les Français furent choqués suite à l'infanticide de Véronique Courjault, etc. tout comme je fus atterré par le meurtre du jeune Halimi, (ultra-médiatisé).

Le fait que globalement les Musulmans n'appliquent pas la Loi du Talion (même en sous main par les services spéciaux) attestent qu'ils sont culturellement supérieurs. Quant à la justice allemande, bien que partisane, elle est beaucoup plus intègre que celle de la France qui est classée "Lanterne rouge" par les instances européennes !

7.Posté par xor le 08/07/2009 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"l'islamophobie n'existe pas" cette affirmation je l'ai entendu sur la 5 il y a quelques annees.
Je pense que cette fois ci nous avons un exemple concret de crime ISLAMOPHOBE, presentant tout les elements constitutifs du caractere scelerat de ce crime (non définit par le code penal positiviste, mais existant dans la morale humaine des homme douée d'esprit critique.)
Paix à son ame, mes condoléance à sa famille, elle est morte en shahida (surement la plus belle des morts).

8.Posté par essedik le 08/07/2009 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'espère que son fils, le moment venu, saura se venger intelligemment contre ce fléau islamophobe occidental.

9.Posté par Kamel le 15/07/2009 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout simplement consternant ! c'est info, c'est un ami qui m'en a fait part. Aucun média télé ou radio, et pourtant entre LCI, BFM TV, et France Info, je suis les informations télé et radio d'assez près.
J'en reviens pas.

Et la bavure des flics ne semble pas choquer plus de monde non plus. J'espère qu'il y aura des suites légales à cette affaire. LeS crimes ne doivent pas rester impunis, que ce soit le dingue raciste, comme les 2 flics !
Sans déconner, ce genre de bavures va clairement me dissuader de m'interposer dans des rixes, avec un faciès comme le mien, je ne tiens pas à être pris pour cible par les forces de l'ordre !!

10.Posté par candide le 16/07/2009 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle horreur. Je viens de lire cette info et la tristesse qui m'a envahie a vite laissé place à l'indignation face au silence des média, au refus de voir dans cet acte de barbarie la conséquence (exceptionnelle certes ms conséquence qd même) du climat de défiance vis à vis des musulmans qui règne en Europe. Et surtout l'attitude incroyable des policiers qui parle d'elle même.

Ceci dit quand je vois des commentaires complètement à côté de la plaque mélangeant à tout va ce drame ac sionisme, belzébuth (qu'est ce que ce personnage mythologique vient faire dans cette histoire!? complétement hors de propos), faisant de cette pauvre femme un martyre!! ("la plus belle des mort" c'est vraiment honteux d'écrire des bêtises pareilles! elle aurait surement préféré une mort paisible dans son lit à 115 ans entourée de ses petits enfants et arrières petits enfants) et appelant à la vengeance contre les occidentaux, vraiment je me dis que la connerie humaine n'a ni couleur ni religion, elle est bel et bien commune à cette stupide et haineuse race humaine dans son intégralité.
Plutôt que penser vengeance (y a rien de plus débile que la vengeance, JUSTICE c'est la justice qu'il faut réclamer dans cette affaire bandes d'ignares)
vous ferriez mieux d'avoir une pensée pour son mari et son enfant. Je n'ose pas imaginer la douleur qu'il doivent subir en ce moment même, je suis bouleversée.
J'ose espérer qu'un jour nous saurons vivre ensemble, sans défiance DE PART ET D'AUTRE, dans la CONNAISSANCE de l'autre et sans croyances moyenâgeuse et génératrice de haine (belzébuth! j'm'en remets pas)

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires