Palestine occupée

Ali Larijani entreprend des consultations à Damas sur les moyens d'aider le peuple opprimé de Gaza



Jeudi 1 Juillet 2010

Ali Larijani entreprend des consultations à Damas sur les moyens d'aider le peuple opprimé de Gaza
Le président du parlement iranien, Ali Larijani, a entrepris mercredi une série de consultations avec ses homologues qatari, indonésien et turc sur les moyens d'aider le peuple opprimé de Gaza assiégée.
Le président du parlement iranien, s'est entretenu, tour à tour, avec ses homologues, qatari, indonésien et turc, des évolutions régionales, en particulier, du dossier palestinien du blocus de Gaza et des modalités d'envois d'aides humanitaires vers cette région, en marge de la réunion extraordinaire de l'Union interparlementaire des pays islamiques, à Damas.

Il a proposé, notamment, que chaque pays musulman achemine, de manière simultanée, et en coordination avec l'OCI, des aides humanitaires à destination de la bande de Gaza.

Les présidents des parlements, qatari, indonésien et turc ont exprimé leurs préoccupations, quant à la poursuite des exactions du régime israélien, dans les territoires occupés et à Gaza.

«C'est un décision pratique que les pays islamiques peuvent prendre pour briser ce siège inhumain de Gaza" a souligné le président du parlement iranien.

Pour le président du parlement du Qatar, il importe de clarifier la position de l'Égypte quant à ses politiques envers la bande de Gaza et de jouer un rôle positif, respectivement.

S'adressant à son homologue indonésien, Ai Larjani a prôné la nécessité d’une initiative concrète et immédiate afin d’acheminer des aides humanitaires à Gaza."

Ali Larijani d’ajouter: «les pays islamiques doivent consulter le secrétariat de l'Union interparlementaire des pays islamiques afin d’harmoniser leurs efforts respectifs."

Cette rencontre extraordinaire de l'Union interparlementaire des pays islamiques s’est tenue à Damas à la suite de l'assaut meurtrier des forces du régime israélien contre la flottille internationale de la paix qui a coûté la vie à 9 défenseurs des droits de l’Homme et blessé une trentaine d’autres 30 autres.

1,5 millions de Palestiniens vivent sur le territoire minuscule de Gaza qui s’étend sur quarante kilomètres de long et huit kilomètres de large. Ceux qui y vivent sont interdits de sortie. Le seul point d'entrée pour les marchandises à Gaza, c'est par Israël.

A partir de juin 2007, le régime israélien impose une réduction des marchandises autorisées à rentrer à Gaza. C'est ce que l'on nomme le blocus.

http://www2.irna.ir/fr/ http://www2.irna.ir/fr/



Jeudi 1 Juillet 2010


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires