Politique Nationale/Internationale

Ali Larijani a qualifié le projet de résolution du Conseil de sécurité contre l'Iran de 'guerre psychologique'



irna
Vendredi 10 Novembre 2006

 Ali Larijani a qualifié le projet de résolution du Conseil de sécurité contre l'Iran de 'guerre psychologique'


Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de l’Iran a affirmé mercredi Ali Larijani qu'un projet de résolution a été approuvé par les membres du Conseil de sécurité des nations unis exigeant que l’Iran stoppe l'enrichissement d’ uranium et cherche à imposer des sanctions qualifiant ce projet de résolution de " guerre psychologique."
Les préoccupations de l’Occident, en particulier les USA, sur le programme nucléaire de l'Iran ne reposent sur aucune base juridique, a déclaré Ali Larijani au cours d’une entrevue télévisuelle.


Après deux ans de suspension volontaire, l'Occident invite maintenant l'Iran à mettre un terme à toutes ses activités nucléaires dit-il, ajoutant que les allégations concernant Téhéran poursuivent un vrai objectif qui est celui d’empêcher la nation iranienne d'apprécier les avantages que peut apporter l'énergie nucléaire.


Il s'est plus loin référé à la réponse de l'Iran au paquet de propositions incitatives offertes par le groupe des 5+1 (Chine, Russie, Grande-Bretagne, France et Etats-Unis, plus l'Allemagne qu’il a qualifié de "logique."

Il a expliqué le refus occidental à cette réponse logique sous la pression de Washington qui ne veut régler logiquement le dossier nucléaire iranien.


" La République Islamique d'Iran répondra convenablement à n'importe quelle proposition occidentale "a soutenu le négociateur nucléaire iranien.


Les occidentaux essayent d'obtenir des résultats par l'utilisation de la pression a-t-il repris citant leur demande faite à l'Iran de suspendre l'enrichissement en uranium avant le début de tous les entretiens.


En référence à la politique du deux poids deux mesures ou encore celle de la "carotte et du bâton" de Washington en ce qui concerne le droit des pays d’accéder à la technologie nucléaire de longue date il a souligné que l'unité et la résistance de la nation iranienne rendront ces politiques inefficaces.


Ali Larijani, soulignant les efforts des USA de faire passer un projet de résolution par le Conseil de sécurité au plus tôt, a indiqué que Washington ne peut compter tirer des avantages d'une telle résolution parce qu'elle n'aura aucun impact sur les développements iraniens.



Vendredi 10 Novembre 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires