Politique Nationale/Internationale

Ali Larijani :"Le Sionisme ne sera pas éradiqué par le conformisme"



Jeudi 3 Juin 2010

Ali Larijani :"Le Sionisme ne sera pas éradiqué par le conformisme"
Le président du parlement iranien, en critiquant les positions de certains gouvernements islamiques, a précisé : « Ils respectent l'apparence islamique, mais ils ont oublié l'esprit de l'Islam, et le résultat de cette approche n'est autre que la dépendance et l'humiliation. »
Selon l'Agence Mehr, Ali Larijani, qui parlait à la réunion de la Troïka de l'Union interparlementaire de l'Asie, au sujet du récent crime du régime sioniste a souligné: « Aujourd'hui, la Troïka de l'Union interparlementaire de l'Asie se tient, à Téhéran, dans une conjoncture où le régime sioniste a attaqué la « flottille de la liberté » qui apportait des aides aux Gazaouis. Comme les nouvelles de ces dernières 48 heures l'ont indiqué, une vague de d’indignation envers le comportement du régime sioniste a déferlé sur le monde. » « Pourtant, les Etats-Unis et la Grande Bretagne n'ont pas voulu adopter une approche humaine, même, en apparence, au sujet du crime des Sionistes. », a t-il précisé. Et Larijani de marteler: « Mais est-ce que c'est la première fois que le régime de Tel-Aviv commet un tel crime? N'a-t-il pas, déjà, commis des crimes abominables, à Deir Yassin et Ghana? Pendant la Guerre de 33 jours contre le Liban ou pendant la guerre de 22 jours contre la Bande de Gaza? N'a-t-il pas commis des assassinats, même, dans les pays européens, au cours de ces dernières décennies? » Et d’ajouter: « Certes, ceux qui connaissent l'histoire de la Palestine savent bien que la nature de ce régime se caractérise par une vindicte et une férocité terribles envers tous ceux qui ne sont pas avec lui, qu’ils soient musulmans, chrétiens ou même juifs. Et, malheureusement, nous sommes témoins, au 21ème siècle, du pire dossier de crimes que commet le régime usurpateur, avec outrecuidance et en exerçant les plus dures pressions, depuis 60 ans, sur le peuple palestinien, mais la communauté internationale ne manifeste aucune réaction. » « Où cette vérité amère puise-t-elle sa source? Il y a différents facteurs que l’on peut avancer, concernant cette question. », a-t-il précisé. « Tout d’abord, parlons de ces mêmes régimes corrompus qui ont fabriqué un tel régime factice et qui le soutiennent indéfectiblement. Au premier rang, les Etats-Unis et la Grande Bretagne, puis d'autres gouvernements occidentaux, qui tentent, après chaque crime de ce régime, de détourner l’attention de l'opinion publique vers d'autres questions et qui renforcent le régime de Tel-Aviv, par des aides militaires et financières, afin d’humilier les pays islamiques de la région. Ces mêmes pays occidentaux, qui soutiennent le régime sioniste, se donnent une image pacifiste et conseillent aux pays islamiques de faire cadeau de leur pétrole et de leur gaz, en échange d’armes qui mettent à leur disposition, mais avec l’obligation d’accepter le processus humiliant de paix avec Israël. C'est ainsi qu’ils cautionnent l'aventurisme de ce régime. D'autre part, les pays islamiques, au lieu d’essayer de comprendre les causes de ce grand fléau, se contentent de gestes politiques et de réunions distrayantes où de vains propos sont tenus, craignant que la divulgation d'une petite partie de la vérité inquiète l'Occident, et, notamment, les Etats-Unis. En fait, ils passent leur temps à participer à des réunions et à prononcer des discours, en ignorant, avec un total sang froid, le convoi de la mort du régime sioniste. Ils renoncent même à l'envoi d’aides matérielles aux Gazaouis ou les conditionnent, en insistant sur le fait que les Palestiniens doivent, premièrement, s'unir et accepter le plan des Arabes ou rien. Pourquoi sont-ils comme ça, et bien, parce qu'ils se sont éloignés du chemin de l'Islam. », a martelé Larijani, qui, en évoquant les propos de l'Imam Ali « béni soit-il », a poursuivi : « Ceux qui abandonnent les vêtements du Jihad, seront revêtus de celui de l'humiliation. La tradition divine dit que sans effort, on ne peut pas trouver le trésor. Le Sionisme ne sera pas éradiqué par le conformisme et l’indifférence. » Et Larijani de préciser : « Certains pays islamiques ont même établi des relations politiques et économiques avec le régime sioniste, sous prétexte du réalisme, mais, dès le début, il était clair qu'ils ont pris une mauvaise route. Nous voyons, donc, un régime qui, d’une part, saisit toute occasion pour envahir et réprimer les pays islamiques, et de l'autre, des gouvernements qui tentent de le calmer, par des démarches tactiques, donnant au régime sioniste l’occasion de reprendre souffle et de conserver sa stratégie. » Larijani s'est, ensuite, demandé s’il pouvait y avoir un quelconque doute, au sujet de l'animosité du régime sioniste, à l’égard des pays islamiques ? « Avez-vous, donc, un quelconque doute, au sujet du soutien tous azimuts des Etats-Unis et de l'Occident au régime sioniste ? », s’est-il interrogé. « Parfois, dans les réunions privés, les dirigeants le reconnaissent. Alors pourquoi s’attendent-ils à recevoir une réponse appropriée avec ces démarches tactiques ? Ces démarches ont fait que le régime sioniste est en train de se préparer. », a souligné Larijani, qui a indiqué: « Parfois, ils disent que personne ne pourra vaincre le régime sioniste et que c'est une guerre des nerfs. Ils ne se demandent même pas comment Seyyed Hassan Nasrallah, le héros du monde de l'Islam et du Hezbollah, a fait plier le régime sioniste, dans la guerre de 33 jours, alors que ses moyens étaient très limités par rapport aux leurs. Dans ce récent crime du régime sioniste demandez vous bien si le régime sioniste aurait osé attaquer, si tous les pays islamiques avaient mobilisé tous leurs moyens ? Les expériences du passé nous ont appris cette leçon que les pays islamiques doivent adopter une nouvelle stratégie et que le premier pas à faire, c'est la convergence politique, au sujet de la résistance, face à ce régime. En d’autres termes, les parlements, les gouvernements asiatiques et islamiques doivent soutenir le principe de la résistance, face au régime de Tel-Aviv. » Ali Larijani a, de même, déclaré que les gouvernements, libanais et syrien, qui sont en première ligne du front de la résistance et les groupes, comme le Hamas, le Hezbollah et d'autres groupes qui suivent la stratégie de la résistance, doivent faire partie de la stratégie du soutien à la résistance. Selon Larijani, cela pourra constituer un pas en avant concret et unir les pays islamiques. Tout en évoquant la condamnation de l'attaque du régime sioniste contre la « flottille de la liberté » au Conseil de sécurité, Ali Larijani a souligné : « Nous devons profiter des capacités de tous les pays et de toutes les instances internationales, à ce propos. Bien que les Etats-Unis tentent de perturber la démarche du Conseil de sécurité, pourtant, même dans de cas, cela portera préjudice aux Etats-Unis et à Israël et c’est, déjà, une victoire pour les pays islamiques. Il faut accepter que le soutien de tous les pays aux gouvernements et aux groupes de résistance est utile et revêt une importance toute particulière, du point de vue des intérêts nationaux des pays. Le prochain pas, ce sera la lutte de tous les pays contre les actes illégaux et offensants du régime sioniste contre la mosquée d'Al-Aqsa et la destruction des lieux saints islamiques, ainsi que contre les pressions exercées sur les Palestiniens pour les forcer à l’exode collectif, et contre la judaïsation de Qods. », a souligné Larijani, avant de rappeler que cette question ne concerne pas, seulement, les Palestiniens, mais aussi, le monde de l'Islam et toute l'humanité. Larijani a poursuivi en ces termes : « Les pays qui partagent cette même idée sont nombreux, au sein de l'ONU. Il faut qu'il y ait une volonté sérieuse, dans la restitution des droits des Palestiniens. Il faut mettre à contribution les juristes et les éminents experts, afin que le régime sioniste constate que beaucoup de pays sont contre lui. » Larijani a demandé que les parlements des pays islamiques et asiatiques exercent des pressions sur leurs gouvernements, pour que les relations politiques et économiques avec le régime sioniste soient rompues, avant de renchérir : « Le troisième pas est la convergence. Nous devons déployer tous nos efforts pour que le régime sioniste soit isolé, sinon il créera, tous les jours, un événement, pour détourner l’attention de l'opinion publique de la question principale. Le 4ème pas, ce sont les pressions, pour briser le blocus de Gaza. Dans le contexte actuel, ce doit être la base du mouvement de tous les parlements et gouvernements asiatiques et islamiques. La Turquie a pris une bonne initiative, en envoyant ce convoi composé de militants pacifistes de différentes nationalités, et le monde entier a été témoin de la férocité du régime sioniste. Il faut profiter de cette occasion et franchir le prochain pas, à savoir, briser le blocus de Gaza, d'autant plus qu'il faut soutenir la Turquie et dénoncer les crimes du régime sioniste, auprès des instances internationales. Nous devons former d'autres convois, pour que le régime sioniste comprenne qu'il ne peut pas maintenir le blocus de ce peuple opprimé. » « Bien que ces démarches ne soient pas le principal traitement à appliquer à l'aventurisme du régime sioniste, pourtant, ce sont des pas convergents vers un but précis, pour que les volontés fermes puissent poursuivre leur chemin du Jihad. », a indiqué Ali Larijani, en s’adressant aux participants, avant d’ajouter: « Le régime sioniste n'est pas, aujourd'hui, dans une position, qui lui permettrait de faire cavalier seul dans la région. Ce régime se moque des plans de compromis, et tout pays ou courant qui s’associe à ces plans fait l'objet de railleries. L'unité des Palestiniens annule tous les prétextes invoqués par les pays conformistes et est bénéfique aux Palestiniens. » « Placer des espoirs dans Obama n'est qu'un mirage. Et nous vivons, maintenant, dans un monde, où le rôle des pays asiatiques est plus important. Certes, les Etats-Unis ne veulent pas que les pays asiatiques jouent un rôle, dans l'établissement de la paix et de la sécurité, dans leur propre région ; c’est pourquoi, ils tergiversent. Nous devons connaître les conditions de notre temps. Après l'échec de la stratégie militariste des Etats-Unis, au cours de ces dernières décennies, et l'apparition de nouvelles puissances économiques et de la technologie, en Asie, il est temps que l'Asie entre en scène, de façon indépendante. », a souligné Larijani. A l'issue de son discours, Ali Larijani a demandé à l'Union interparlementaire islamique d'agir, sérieusement, dans le soutien au peuple opprimé de la Palestine, pour briser le blocus de Gaza

http://french.irib.ir/ http://french.irib.ir/



Jeudi 3 Juin 2010


Commentaires

1.Posté par Bernard le 03/06/2010 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Analyse claire et précise de la situation, fondement d'une stratégie qui explique la hargne avec laquelle le petit quart monde athéo-occidentalo-sioniste, avec son pseudo "Conseil de Sécurité", s'acharne contre la maîtrise complète du cycle de production de l'énergie nucléaire par l'Iran...

Aux tentatives de déstabilisation interne comme la "révolution verte" fomentée en relation étroite avec les couches embourgeoisées du pays et leur jeunesse dorée formatée dans les universités occidentales et aux tentatives d'asphyxie économiques baptisées "sanctions" décrétées par le "CS", la révolution iranienne fait courageusement face...

Nous sommes ici très loin du comportement de basse soumission des régimes..."Démocratiques"! arabo-musulmans Saoudien, Egyptien et Jordanien...

2.Posté par rico le 03/06/2010 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam,
toutes les armes des sionistes fonctionnent avec du carburant, et qui a la richesse pétrolière? les arabes musulmans!!! soi-disant,frères des palestiniens!!!donc sans carburant pas de mouvement militaire.mais tous ces dirigeants pseudo-musulmans sont des traîtres au service directement ou indirectement de l'état sioniste.il faudra commencer à couper des têtes chez nous!!!

3.Posté par joszik le 03/06/2010 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci, C'est ce que je disait à TM sur son dernier article : Le conformisme parfois prend l'allure d'une allégeance romantique.
-(bien que l'on soit contre l'opinion de quelqu'un, on reste sensible à un style ou à une culture)-cela n'a rien à voir avec de l'esclavage.

L'allégeance romantique - c'est une soumission à la culture et a un mode de vie qu'on a choisi, mais parfois pour marquer sa désapprobation il est utile de se défaire de cet accessoire.

4.Posté par Kevin le 03/06/2010 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’analyse pertinente de Monsieur Larijani est excellente.
Ne t’il pas suffisant pour réveiller la conscience mondiale et en particulier le monde arabo-musulman ??

5.Posté par Leila le 03/06/2010 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vue que la plus part des régimes arabes sont complices avec l’entité sioniste, c’est bien que l’Iran prend l’initiative pour défendre militairement le peuple opprimé de Palestine. Et nous le peuple arabe on va soutenir l’Iran.

6.Posté par hezbollah le 04/06/2010 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ali larijani très subtilement sans les nommer parle de l' egypte et l' arabie saoudite, il c'est très bien que c' est eux qui freine la résistance.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires