Palestine occupée

Ali Larijani : Ismaïl Haniyeh (Hamas) opposé à l’idée de déployer des forces arabes


Dans la même rubrique:
< >


Jeudi 18 Septembre 2008

Ali Larijani : Ismaïl Haniyeh (Hamas) opposé à l’idée de déployer des forces arabes
"Le premier ministre élu palestinien, Ismaël &#8206;Haniyeh, s’est dit opposé à l’idée de compromis &#8206;imposé par certains Etats arabes, consistant à déployer des &#8206;forces arabes à Gaza.", a déclaré, mercredi, le Président du Majlis &#8206;islamique, Ali Larijani, à l'ouverture de la séance plénière &#8206;du Parlement.

« Le chef du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, s’est dit, dans une conversation téléphonique avec le président du parlement iranien, totalement opposé à l’idée de déployer des forces arabes dans la bande de Ghaza, un territoire que ce parti contrôle depuis juin 2007 » a déclaré mercredi le président du parlement iranien.


«Si des forces arabes veulent libérer El Qods et la Cisjordanie, elles seront les bienvenues. Quant à Ghaza, elle est libérée et la sécurité y est rétablie par le gouvernement légal du Hamas » a affirmé M. Haniyeh.


"Malheureusement, la Ligue arabe s'est &#8206;déclaré, lors de sa récente réunion ministérielle, disposée à &#8206;déployer des forces, à Gaza, une démarche qui ne vise qu'à &#8206;sécuriser le régime sioniste.", a déploré Ali Larijani.


Le &#8206;président du Majlis islamique a précisé qu'Ismaël Haniyeh &#8206;avait salué, lors son contact téléphonique, l'attitude &#8206;révolutionnaire et pionnière des &#8206;responsables de la République Islamique d’Iran vis-à-vis de la Palestine.


Le chef du gouvernement du Hamas qui s’était déjà exprimé la semaine dernière à Ghaza, réagissait à une déclaration du ministre égyptien des Affaires étrangères, Ahmed Aboul Gheit, dans laquelle celui-ci suggérait l’envoi de forces arabes à Ghaza, afin d’«aider à l’arrêt des violences et stopper le conflit israélo-palestinien».


Il avait estimé que cette idée méritait d’«être étudiée [et] prise au sérieux». «Nous avons besoin d’un soutien arabe pour que les Palestiniens puissent poursuivre leur résistance et briser le blocus israélien, mais nous n’avons pas besoin d’une force arabe», a affirmé M. Haniyeh.


Le régime israélien impose à la bande de Ghaza un blocus depuis juin 2007, qui a été renforcé en janvier 2008.


Condamnant le compromis initié par certains Etats arabes, Ali Larijani a réitéré le soutien du parlement iranien à la nation palestinienne opprimée et au gouvernement de Haniyeh.


Il a souligné le besoin de résistance de la nation palestinienne face aux agressions israéliennes.


Bien qu’Israël ait signé un accord de cessez-le-feu avec le gouvernement du Hamas, il multiplie de nombreuses incursions contre des Palestiniens sans défense systématiquement.


Ali Larijani a indiqué que les nations musulmanes dans le monde entier s’opposeront à cet arrangement dirigé contre le Hamas pendant les rassemblements organisés le jour de Qhods, le dernier vendredi du saint mois de Ramadan.

http://www2.irna.ir/ http://www2.irna.ir/



Jeudi 18 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par ergat le 18/09/2008 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, ca y est, certains dirigeants arabes ont assimile le mode et le procede general utilises contre eux. Les occidentaux n ont pas qu une seule parole comme dans le desert. Je soutiens totalement la vision de Larijani, qui a plusieurs longueurs d avances sur les tactiques occidentales. IL est evident que la ligue arabe roule pour les US et Israel depuis longtemps ! il faut que les arabes s unissent tous ensemble au lieu de s entretuer.
Je le dis, les Occidentaux sont des simplistes, qui croient que tout se regle avec l argetn, alors c est facile d anticiper : regarder tous les cas de figures avec plusieurs coups d avance, mais attention, les coups d avance doivent biensur etre relie entre eux avec la logique de l algorythme, qui est un mote arabe !

2.Posté par belh le 18/09/2008 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi pas deployer les Pasdarans, ils seront bien plus efficaces.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires