Diplomatie et relation internationale

Ali-Asghar Soltaniyeh : le nouveau directeur général de l'AIEA a confirmé le caractère pacifique des activités nucléaires de l'Iran


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Vendredi 19 Février 2010

Ali-Asghar Soltaniyeh : le nouveau directeur général de l'AIEA a confirmé le caractère pacifique des activités nucléaires de l'Iran
L'ambassadeur permanent de la République Islamique d'Iran auprès de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) basée à Vienne a déclaré que le nouveau directeur général de cette agence avait confirmé le caractère pacifique des activités nucléaires de l'Iran.
Ali-Asghar Soltaniyeh, après la présentation du rapport de Yokio Amano, sur l'Iran, a affirmé que le nouveau directeur général de l'AIEA avait confirmé le caractère pacifique des activités nucléaires iraniennes et la non déviation de ces activités vers des objectifs militaires.

Le directeur général de l'agence onusienne a présenté un rapport de 10 pages sur les inspections effectuées par l'AIEA des activités nucléaires iraniennes supervisées par cette agence.

Ce rapport s'attache à la poursuite de la coopération iranienne avec l'AIEA dans le cadre de ses engagements.

Selon la pratique existante, deux semaines avant la prochaine session du Conseil des gouverneurs de l'AIEA qui s'ouvrira le 1er mars à Vienne, le directeur général de l'Agence doit soumettre aux gouverneurs un rapport confidentiel sur les questions principales inscrites à l'ordre du jour de la session.

Le rapport confidentiel du directeur général de l'AIEA a été mis à la disposition des 35 membres du Conseil des Gouverneurs.

L'AIEA y a également souligné le respect par l'Iran du Traité de Non Prolifération.

La partie iranienne a notifié lundi à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) son intention d'engager ces travaux sur son territoire national dès mardi. Le représentant de l'Iran à l'AIEA, Ali Asghar Soltaniyeh, a déclaré avoir remis une lettre ad hoc à l'Agence.

La partie iranienne a invité les spécialistes de l'AIEA à se rendre sur le site de Natanz pour assister aux préparatifs des opérations d'enrichissement.

Selon le diplomate iranien, "M.Amano doit défendre le droit des pays membres de l'AIEA au nucléaire civil et abandonner la politique des doubles standards à l'égard de la République islamique".

M. Mehmanparast a également invité l'AIEA à garantir l'application du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) qui prévoit la réduction du potentiel nucléaire des pays possédant les arsenaux nucléaires les plus importants. D'après le diplomate, cette démarche permettrait à l'Agence de "conserver sa réputation d'indépendance".

http://www2.irna.ir/ http://www2.irna.ir/



Vendredi 19 Février 2010


Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires