Politique Nationale/Internationale

Algérie: le triomphe de la mafia de l’argent sale


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 15 Septembre 2017 - 20:13 La colère royale غضبة ملكية



wikistrike.com
Mercredi 16 Août 2017

Ouyahia, « l’homme du sale boulot », de retour au Palais du gouvernement
Ouyahia, « l’homme du sale boulot », de retour au Palais du gouvernement
Après un très bref intermède de moins de 60 jours durant lesquels un premier ministre technocrate et bien effacé a tenté de s’attaquer à quelques hommes d’affaires douteux ayant réussi à amasser des fortunes colossales grâce à l’octroi de gré à gré d’immenses marchés publics et d’un accès illimité aux prêts bancaires, la mafia a fini par contre-attaquer en obtenant le limogeage de ce responsable devenu l’ennemi public numéro un du pouvoir et en nommant un ancien premier ministre trés impliqué dans le pillage et la destruction systématiques des ressources économiques algériennes au profit d’une oligarchie de parvenus issus de la petite délinquance.

La nomination d’Ahmed Ouyahia au poste de premier ministre pour la quatrième fois depuis 1995 marque le triomphe définitif de la corruption en Algérie sous le regard très bienveillant de l’État profond français avec lequel il partage la même idéologie gauche caviar et en même temps néolibérale.

Selon un rapport du Sénat français commandé très peu de temps après le départ de Abdelmalek Sellal, un premier ministre très soutenu par Paris et qui se distinguait par ses bouffonneries en public ainsi que son apparente inculture (simulée selon nombre d’observateurs), mais par dessus tout sa promotion zélée des intérêts du patronat français, les populations algériennes se manifestent par une apathie totale à l’égard de la chose politique, voire de la répulsion, rendant ainsi possible un éventuel 5ème mandat du Président Bouteflika.

En réalité, la capacité du pouvoir à corrompre la majorité de la population et à y ériger l’argent facile ou mal acquis de la prébende en dogme a non seulement réussi à neutraliser toute opposition-inexistante au demeurant-mais également à acheter l’adhésion des chefs militaires.

Le système algérien ressemble de plus en plus au système, hautement prédateur et prévaricateur, du Maroc voisin tout en empruntant le caractère saint-simonien de la Tunisie dont les élites dirigeantes sont profondément attachées aux valeurs maçonniques pures et dures.

En France, les soutiens de Macron viennent d’être rassurés. Le business néocolonial avec le Maghreb a encore de beaux jours devant lui.


source: https://strategika51.wordpress.com/2017/08/15/algerie-le-triomphe-de-la-mafia-de-largent-sale/

http://www.wikistrike.com/2017/08/algerie-le-triomphe-de-la-mafia-de-l-argent-sale.html http://www.wikistrike.com/2017/08/algerie-le-triomphe-de-la-mafia-de-l-argent-sale.html



Mercredi 16 Août 2017


Commentaires

1.Posté par Karim le 16/08/2017 23:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le premier échec pour l’Algérie fut l'adoption d'une économie calquée sur le modèle des pays socialiste.
Le deuxième échec fut l'adoption de l'économie de marché, avec l'apparition de la mondialisation dans les années 90. Les entreprises économiques sont bradées et les frontières sont ouvertes devant une concurrence déloyale, au grand profit des importateurs,issus surtout d'une oligarchie qui se confond avec le pouvoir.

2.Posté par Bina le 17/08/2017 04:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il existe un traité/arrangement, qui date de De Gaule, entre les Généraux (armée) et la France que même Zarkosix le gaulois n'a pas réussi à annuler.....à approcher !!

3.Posté par adam le 17/08/2017 08:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C''est une oligarchie mondialiste, ceux-là sont juste des marionnettes de vitrine et tous, sont aveugles. Ils suivent le modèle social, établi pour duper et qui vénère le savoir et l''argent, mais pas la probité... Ce qui se passe dans le monde...

4.Posté par issa le 17/08/2017 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce système oligarchique et la dynamique socio politique qu'elle sous-tend, à savoir que seul l'argent et le clientélisme prime sur le mérite et les qualités des citoyens va droit dans le mur. Le pouvoir, la société et l'économie en Islam repose sur l'intention noble, l’honnêteté et la loyauté pour le bien commun. Ce modèle est haï par les décideurs laïcs pour ne pas dire athées dans nos pays. Puisse venir un jour où des hommes s'inspireront de cela pour établir une société régie par le bien. Ubada Ibn Samit, la Compagnon, Allah l'agrée, a dit " Nous avons prêter serment d’Allégeance au Messager, pbsl, et nous nous sommes engagés à être loyal envers tout musulman ". L'inspiration est présente mais la volonté n'existe pas. La voix des Sahabis triomphera grâce à Dieu.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires