Géopolitique et stratégie

Algérie : Sur ce coup-là, vive Bouteflika !


Qui pourrait croire, il y a quelques jours, que l'Algérie refuserait une demande des Etats Unis? En tout cas moi je ne pouvais pas l'imaginer un seul instant. Car le régime algérien, pour moi, n'a pas encore la maturité nécessaire pour valoriser sa souveraineté. Aujourd'hui, j'avoue que je me suis trompé. Après avoir dit NON à la France atteinte de "cécité mentale", l'Algérie dit NON à Bush!


ajaghvou@hotmail.fr
Samedi 13 Janvier 2007

Ouf! L’Algérie rejette l’offre venimeuse des Etats-Unis pour abriter le siège du Commandement général en Afrique (Africom) que le Pentagone avait projeté de créer. Une décision qui mérite respect et considération à l’égard du Président Bouteflika, même s’il est un homme que je n’aime pas. A travers cette position, l'Algérie peut se vanter d’avoir arraché sa souveraineté même si elle voit augmenter les risques de complots étasuniens. En revanche, en prenant cette décision courageuse, notre pays montre une fois de plus qu’on ne joue pas avec les principes, en l’occurrence le refus d'abriter des forces étrangères sur son sol.
L’Algérie n’est pas dupe. Ses enfants sont conscients que les Américains souhaitent renforcer leur présence en Afrique à travers ce genre de démarches. Nous savons que « le renforcement de la lutte contre le terrorisme en Afrique » n’est qu’un prétexte emprunté par les Etats-Unis pour justifier leur présence et leur ingérence dans nos affaires. Les Algériens, en mélangeant superstition et réalité, sont convaincus que là où il y a des Américains, la paix perd des plumes. Pour nous, USA veut dire : Grand diable !
Nous les Algériens, à chaque fois qu’il s’agit de ce pays, nous nous mettons dans l’obligation de réfléchir vingt quatre fois par jour. Il faut se mettre dans la tête que Washington, à chaque fois qu’elle s’installe dans une région, celle-ci explose. Depuis 2003, le Sahel a connu plusieurs turbulences graves : putsch en Mauritanie, agitations et troubles au Mali, au Niger et au Soudan, et, la situation s’aggrave en Somalie après l’intervention militaire de l’Ethiopie appuyée suivie de raids américains. Nous sommes extrêmement allergiques à toute présence américaine dans la région et nous veinons pour que Américains restent loin de nous. A vrai dire, même si nous ne les haïssons pas, nous ne les aimons pas non plus. Pour autant, nous aimons ceux ou celles qui leur causent du tort. C’est pourquoi, et c’est la première fois que je le dis, je soutiens et je salue le Président Bouteflika pour avoir refusé aux USA de s’installer en algérie.
Pour éviter tout amalgame, mes amis le savent très bien, je n’aime pas le régime algérien actuel et lui souhaite un départ catastrophique. J’ajouterais, et ce n’est pas nouveau pour mes amis, que je ne soutiens ni ne supporte le Président algérien actuel. Cependant, je dois avouer que je trouve en lui des choses qu’aucun algérien présidentiable ne risque pas d’avoir de si tôt : Le patriotisme ! Envers la France, il n’a pas cédé même pendant la période des vaches maigres. Envers les éradicateurs, je ne vous dirais pas ! Enfin, envers les USA et surtout au sujet de l’Africom, chapeau bas ! Sur ce coup-là, et c’est un opposant qui le dit : Vive Bouteflika !
Laïd DOUANE


Vendredi 12 Janvier 2007


Commentaires

1.Posté par moncef le 13/01/2007 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'attendais depuis longtemps une pareille décision .Mais il ne faut pas oublier que dans le sud algérien il y a encore une base américaine qui cherche du pétrole en même qu'elle cherche des "terroriste" ????. Oui tout le monde sait que les USA n'ont q'un seul but, foutre la pagaille pour que les peuples là ou il y a du pétrole s'entre déchires . Je reste quand même pessimiste parce que les gouvernants des pays voisins pourraient pour quelques dollars de plus acceptaient que " l'AFRICOM" s'installe chez eux ???. Camarade la question la plus grave de cette affaire c'est de savoir a quoi sert cet organisme ?? quelles sont les missions de cet organisme ???. Vous comme moi savons parfaitement a quoi cela servira , c'est une chambre de commerce pour le complexe militaro-industriel US,
avec en plus la subversion pour déstabiliser les régimes, crée de la tension et amener les peuples de la région a s'autodétruire , mais cela m'étonnerai beaucoup que les algériens soit unanimes sur cette question ???? Pour moi, je me réjouis de cette annonce et je conclu en souhaitant que les pays voisins et ceux de toute l'Afrique s'opposeront sans équivoque aux manoeuvres des criminels américains.


2.Posté par Laïd DOUANE le 14/01/2007 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu’on ne s’inquiète pas pour les Américains au Sahara ! Nous les avons à l’œil, et du côté officiel et du côté populaire. L’Algérien en présence d’un Américain, est automatiquement éveillé. Il est même sourd et muet. Comme je l’ai écrit, même si nous ne les haïssons pas, nous ne les aimons pas non plus. En effet, nous savons que l’objectif des Américains à travers leur présence, c’est d’accaparer les sources de l’énergie, notamment en Algérie qui, stratégiquement, ne peut être ignorée.

Pour ce qui est de l’AFRICOM, je ne la vois pas utile hors de l’Algérie. Pour ceux qui s’intéressent de près aux affaires stratégiques, les USA ne sont intéressés par personne d’autres que l’Algérie. Et notre pays n’est pas près de satisfaire Bush, ne t’inquiètes pas cher compatriote ! Les Algériens sont conscients du danger étasunien et en terme de relations internationales, ils savent faire la différence entre les écoles.

Bien sûr que je suis d’accord avec toi lorsque tu dis que nous « savons parfaitement a quoi cela servira, c'est une chambre de commerce pour le complexe militaro-industriel US,
avec en plus la subversion pour déstabiliser les régimes, crée de la tension et amener les peuples de la région a s’autodétruire.. » ! Pourquoi dis-tu : « Cela m'étonnerai beaucoup que les algériens soit unanimes sur cette question » ??? Ça ne demande pas d’être unanimes. Il suffit que le pouvoir soit conscient du danger pour que les choses aillent dans le bon sens. Et puis, depuis l’avènement de Saddam, les choses commencent à prendre une autre tournure. Cet homme qui a bien terminé sa vie, ne fut-il pas le chouchou des Américains, pour ne pas dire autre chose ? Alors, avis aux amateurs !

Laïd DOUANE

3.Posté par FaridALG le 15/01/2008 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé!

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires