Propagande médiatique, politique, idéologique

Algérie: Encore un Francophone qui déconne !


« Que viennent-ils faire chez nous ? » La question vient d’une organisation de droite française s’indignant pour la venue à Roubaix de Tarek Ramadan en compagnie de deux autres universitaires de sa trompe. Contextuellement, je trouvais cette interrogation naturellement légitime. Ces gens-là étaient des Français qui s’opposaient à la venue des étrangers dans leur pays. Et comme ils étaient de Musulmans, la question n’avait rien de surprenant. Il leur restait le choix de « bien faire et laisser braire » ou « répondre aux imbéciles par le silence ». Finalement, la conférence a eu lieu dans des conditions idéales. Aujourd’hui, ce matin même, j’ai été surpris de lire la même phrase interrogative à la Une d’un journal algérien. Seulement cette fois, il s’agissait de souhaiter la malvenue à des personnalités musulmanes venant traiter une affaire concernant l’Algérie de très près ! Que viennent faire des responsables musulmans en Algérie ? C’est à s’arracher les cheveux !


ajaghvou@hotmail.fr
Jeudi 22 Mars 2007

Les journaux francophones algériens s’emplissent d’année en année dans l’insolence en s’éloignant du lectorat national. En perte de vitesse, le francophile se perd en s’enfonçant dans la médiocrité. Non seulement, ils s’isolent à cause de leur position d’étrangers dans la forme, quelques-uns, s’attaquent au peu qui leur reste dans le fond. On a l’impression qu’ils tirent leurs dernières cartouches, et comment ?! A tors et à travers.

Je n’ai pas l’habitude de réagir aux niaiseries. Ce matin, j’ai eu envie de vomir en lisant l’Expression: EL QARADAOUI, TOURABI ET MACHAAL.. « Que viennent-ils faire chez nous ? » A se demander si ce « Chez nous » ne voudrait pas dire : Chez nous en France ? Posez la question à l’Expression qui fait de l’expression un ramassis de mot vidés de sens. Mais interrogez, surtout, son directeur et demandez lui s’il a vraiment lu entièrement l’article de monsieur Louni Arezki ? Je me demande si je dois répondre au quotidien de monsieur Fattani qui ne vaut même pas une cartouche d’encre, ou à cet Arezki Louni qui, semble-t-il, croit que le journalisme veut dire : Alignement des mots ? Je serais un imbécile si je doutais de la sincérité de ces piliers de la résistance islamiques.

Le quotidien l’Expression qui a vu les Chirac, Sarkozy, Douste-Blazy et les autres nostalgiques de l’Algérie française, ne s’est jamais demandé que venaient-ils faire chez nous ? Ses journalistes ont vu des tueurs génocidaire d’Algériens mettre les pieds dans le palais présidentiel, sans oser se demander que venaient-ils faire chez nous ? Ou alors, les considèrent-ils chez eux ? Or les Algériens ne sont pas tous atteints de cécité mentale au point d’oublier les atrocités du colonialisme et d’ignorer les manèges des politiques français. Interrogez nos forêts brûlées par leur napalm, nos montagnes bouleversées par leurs avions et notre désert radio activé par leurs gerboises ! Vous aurez la réponse appropriée. Mais n’oubliez pas de leur poser la question dans une autre langue autre que celle que vous appelez, à tort : Butin de guerre !

On ose se demander que viennent faire EL QARADAOUI, TOURABI ET MECHAÂL en Algérie et on prétend être journaliste algérien ! Oublie-t-on qu’ils sont chez eux ? Et comme le ridicule ne tue pas, et ne fait même pas rougir ces journalistes du désespoir, monsieur Arezki Louni n’a pas omis de souligner qu’il n’est pas con et qu’il est bien informé : « La conférence d’Alger, qui aura lieu du 26 au 28 mars, accueillera d’éminentes personnalités du monde musulman », faut-il souligner le qualificatif « éminentes » !

Notre journaliste, lui-même syndrome de l’esprit éradicateur, en se débattant dans le cécité mentale, comme moi je le fais en ce moment même, amalgame tout. « Que, viennent-ils donc faire dans un pays, qui, plus d’une décennie, était confronté aux affres du terrorisme », a-t-il vomi, non sans réaffirmer son ignorance en qualifiant le terrorisme de « phénomène étranger à la société algérienne » ! Ici je préfère m’abstenir de tout commentaire. Monsieur Louni connu pour son obsession de tout ce qui porte des poiles, ne s’intéresse ni à la noble mission de ces gens représentants de la noble Fondation El Qods, ni à leur passé de résistants à l’« agressionisme » occidental. Ce qui tracasse notre monteur des mots, c’est leur « activisme en direction de formations politiques et d’associations algériennes » ! Selon lui , Hassan Tourabi n’est pas le bienvenu en Algérie pour la raison qu’il est « un habitué des séminaires sur la pensée islamique, qui se tenaient durant les années 80 en Algérie et un ancien chef des Frères musulmans » et d’ajouter : « Il avait même affiché son soutien indéfectible à l’ex-FIS. Il prêche un panarabisme islamique en symbiose militante avec tous les mouvements islamistes du monde arabe, mais aussi non arabes ». Allez comprendre le sens de cette phrase ! Quant au Dr Youssel Al Qaradaoui, il aurait commis un crime impardonnable car « lui aussi un des chefs des Frères musulmans égyptiens, avant de s’exiler au Qatar, n’a, à aucun moment, alors que les Algériens se faisaient massacrer, fait la moindre déclaration en faveur de l’arrêt de l’effusion de sang ». Devant un tel enfantillage, je préfère laisser le lecteur apprécier.

Si je comprends bien, les Tourabi et El-Qaradaoui devraient intégrer les différentes milices des années 94, pour être appréciés. Ce rédacteur de parodies leur reproche d’avoir aidé « Ces milliers de jeunes qui ont été induits en erreur par des prédicateurs malintentionnés », à rejoindre le maquis. Le reste de l’article, c’est du n’importe quoi. Je me demande, encore une fois, si monsieur Fattani n’était pas dans le coma lorsqu’on mettait ces âneries sous presse? Car des âneries il y en a à gogo dans son journal ! Sinon comment expliquer ce souhait de malvenue à des personnalités essentielles qui participeront à cette conférence pour la protection d’El-Qods ?

Si nos gouverneurs, en majorité des ignares, se laissaient influencer par des niaiseries pareilles, les portes seraient fermées devant tous les symboles de la résistance. N’est-il pas temps de se remettre en cause et de se peser pour connaître sa valeur? L’Expression algérien, oublie-t-il qu’il est le journal le moins lu dans le monde ? Pourquoi s’enfonce-t-il alors dans l’arrogance et la stupidité ? Ou alors tente-il de se faire connaître en faisant de la démarcation ?

Laïd DOUANE
http://hizardouane.blogspot.com/


Jeudi 22 Mars 2007


Commentaires

1.Posté par katoz le 22/03/2007 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mort de rire
bravo laïd je me régal toujours en te lisant !!!!!!!

2.Posté par Laïd DOUANE le 23/03/2007 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci katoz! On essaye de faire ce qu'on peut!

3.Posté par adelaide le 17/04/2007 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais oui ! Certains imbeciles de chez nous se font plus royalistes que le roi !
Ils sont ces "pauvres" anti-islamistes .C'est à mourir de rire oui! Les journalistes algeriens francophones sont tous ou presque des anti-arabes et des anti-musulmans .Ils fêtent noël ,ils vivent ,respirent, à la francaise et adorent parler de culture,d'art , de cinema etc bref ilsont le support de la civilisation judéo-chretienne en terre musulmane ! Un jour ils degageront avec ceux qui les nourrissent: ces tortionnaires au pouvoir ! En attendant , on est bien obligés de les supporter encore ,hélas ! Mais sachez , vous autres medias algeriens de la honte, que tous les musulmans ,sont chez eux en ALGERIE ! que vous le vouliez ou non !Sachez que vous ne representez en aucun cas l'Algerie terre d'islam .
Aboyez et la caravane passe !


4.Posté par scot le 04/05/2007 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'Algérie n'a pas besoin de ces gens là. Que Tourabi et l'akhor, les milliardaires du business de la religion restent dans leur pays de munafiqun. Ces gens là nous méprisent. Qu'ils aillent faire leurs tchatche sur al Jazeera, la chaine de propagande du Centcom américain, installé à Doha !!!

5.Posté par houari le 31/08/2007 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour adelaide et compagnie
un francophone oui , mais algerien avant tout, il est msulman aussi ,comme toi qui sais ? lui il est contre la venue de ces personnes! toi tu es pour! c'est pas grave tout ca; ce qu est grave c'est de vouloir eradiquer des individus qui ne pense pas com toi, un algerien ne sereduit pas a une seule religion, une seule langue,, une seule region,; une seule opinion, etc etc. bref soyon different, sans moderation si c'est possible! c'est peut etre ca qui va faire notre union inchalah en attendant bonne difference

6.Posté par moncef le 01/09/2007 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si de pareils idiots s'etaient fait connaitre pendant la guerre d'Algerie peut etre qu'elle n'aurait pas duree 7 ans et demi . en plus si il ne le savent pas encore , les oulemas
sauf Larbi Tebessi ont refusaient de soutenir l'insurection , et ce n'est que plus tard qu'ils rejoignent le mouvement de liberation ..

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires