PRESSE ET MEDIAS

Alger s’excuse auprès de Riyad pour une banderole dans un stade


Dans la même rubrique:
< >

Une banderole sur Jérusalem déployée dans un stade algérien a vexé l'ambassadeur d'Arabie saoudite. Le ministre algérien de la Justice a demandé l'ouverture d'une enquête et le Premier ministre a présenté ses excuses aux officiels saoudiens


MEE
Mercredi 20 Décembre 2017

Le 15 décembre, lors d'un match du championnat algérien de deuxième division, des supporteurs du club d'Ain M'lila (400 km au sud-est d'Alger) ont déployé une immense banderole affichant un portrait mêlant les visages du roi Salmane et du président américain Donald Trump, au côté de l'image de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem, avec le slogan : « les deux faces d'une même pièce » (Facebook)

Une enquête judiciaire a été ouverte en Algérie après l'apparition, dans une tribune d'un stade de football, d'une banderole jugée offensante pour l'Arabie saoudite, sur fond de reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël, a annoncé le ministre de la Justice.

Le 15 décembre, lors d'un match du championnat algérien de deuxième division, des supporteurs du club d'Ain M'lila (400 km au sud-est d'Alger) ont déployé une immense banderole affichant un portrait mêlant les visages du roi Salmane et du président américain Donald Trump, au côté de l'image de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem, avec le slogan : « les deux faces d'une même pièce ».

Ils accusaient par cette banderole le roi d'Arabie saoudite, pays allié des États-Unis, de soutenir la décision du président américain de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme capitale d'Israël, une mesure unanimement condamnée – à l'exception d'Israël – notamment par Ryad, qui l'a qualifiée d'« irresponsable ».

« Le procureur de la République a ordonné l'ouverture d'une enquête sur l'incident de la banderole portant atteinte au souverain saoudien » a déclaré le ministre algérien de la Justice, Tayeb Louh, cité mardi soir par l'agence étatique APS.

Les résultats préliminaires ont fait ressortir qu'il s'agissait d'un « acte individuel et isolé », a-t-il affirmé.



Traduction : « Étrange que l’on réclame du peuple d’un million et demi des martyrs de présenter des excuses au sujet d’un tifo représentant deux leaders dans un stade, et qu’en même temps, on se taise sur ce qui, chaque jour, est sacré et violé, et qu’on honore ceux qui piétinent les propriétaires légitimes »

Lors d'une rencontre mardi avec le président de l'Assemblée consultative saoudienne, le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a par ailleurs présenté les excuses de son pays pour « les actes irresponsables » survenus dans un stade, a rapporté sur son compte Twitter l'ambassadeur saoudien à Alger, Sami al-Saleh, sans citer expressément la banderole.



Traduction : « Le Premier ministre algérien, après sa rencontre avec le président de l’Assemblée consultative saoudienne, a présenté des excuses de l’Algérie, dirigeants, gouvernement et peuple concernant les actes irresponsables dans un stade, qui ne reflètent pas l'opinion du peuple algérien et ce moment, des mesures sont prises contre les auteurs et d’autres sont prises pour que cela ne se reproduise pas »

Interrogé par l'AFP, le directeur de communication du Premier ministre, Amine Echikr, a indiqué ne pas pouvoir confirmer ces propos, faute d'avoir assisté à l'entretien. « Mais cela m'étonnerait que l'ambassadeur dise ce genre de chose si ça ne s'est pas passé... », a-t-il poursuivi.

La Ligue algérienne de football professionnel (LFP) a ouvert sa propre enquête, a rapporté mercredi le quotidien francophone algérien Liberté, citant une source anonyme au sein de l'institution.

La LFP n'a pu être jointe mercredi.

« Aucune mesure ne sera prise concernant cette affaire » par la FIFA, a de son côté indiqué à l'AFP un porte-parole de la Fédération internationale de football.

Le journaliste sportif Hafid Derradji écrit dans son post Facebook que celui qui promet une réaction (l’ambassadeur d’Arabie saoudite) devra en attendre à son tour une réaction plus forte « des fils du martyr Ben M’hidi », une des figures de la révolution algérienne

Cette polémique suscite de nombreuses réactions. Un député du Rassemblement national démocratique, le RND, parti du Premier ministre, affirme que ce dernier n'a pas présenté d'excuses. « Certains médias disent que M. Ahmed Ouyahia s'est excusé pour la banderole, ce que nous démentons catégoriquement »

Sur Twitter, certains internautes critiquent le hashtag « Les Algériens et les Saoudiens sont des frères ».







Mercredi 20 Décembre 2017


Commentaires

1.Posté par Kader le 20/12/2017 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas toujours voir vérité dans ce qui n’est en fait que comédie…!!!
Les propos de cet ambassadeur ne reflètent que les opinions d’un détraqué qui veut épater la galerie, c’est trop ridicule et assez mesquin.
Les autorités Algériennes n’ont aucun excuse à formuler pour la banderole car c’est bien l’avis d’une très très grande majorité de la Jeunesse Algérienne.
Que ce Monsieur puisse enfin comprendre que dans le cas de l’Algérie et les Algériens, il devra retenir :
Quand on arrose, on se fait arroser aussi

2.Posté par mourad le 20/12/2017 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aux saoudiens aussi des'excuser, et Alger n'a pas à demander des excuse, car les saoudiens en font autant - https://www.algeriepatriotique.com/wp-content/uploads/2017/12/saoudia-photo-1.jpg

Si les citoyens algériens dénoncent un fait politique, les saoudiens font pire, ils s'attaquent à la personne directement. Ce qui est plus grave et démontre un manque de savoir vivre.

3.Posté par mourad le 20/12/2017 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que ce roi saoudien aille demander des excuses aux israéliens qui ne cessent de profaner la Mosquée Al Aqsa, chaque jour que Dieu fait ils sont là bas à profaner. Et il n’a rien vu ce roi aveugle, et une banderole dans un stade n'a pas échappé.
Il y aura d’autres banderoles.

4.Posté par Agadir le 20/12/2017 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est incroyable. Même le régime Algérien a peur de régime saoudien, pourquoi?

5.Posté par Bacha1830 le 21/12/2017 01:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais ce sont vraiment des vendus à l''entité sioniste ces saoud et ils veulent qu''on cautionne leur entourloupe de vendu mais ils ont oubliés "Des Gardiens veillent sur vous, des Gardiens Honorés qui écrivent vos actions, au Jour du Jugement

6.Posté par mourad le 21/12/2017 07:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Finalement cette banderole dans le stade à porté

7.Posté par Justicia le 21/12/2017 08:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu ils aillent s excuser aupres de nos freres yemenites qu on massacre pas meme comme des chiens parce que les chiens semblent avoir plus de droits. Mais la Résistance s est organisé suite à la derniere agression wasp sioniste de l Empire en Syrie.

8.Posté par tarik le 21/12/2017 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut que le mot d;ordre soit donne sur les reseaux sociaux : " banderole pour el quods"
faites passer...dans toute manifestation sportive ou autres les jeunes doivent arborer cette banderole

9.Posté par Zaheer le 21/12/2017 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Son fils est beaucoup plus pire que lui, sur tout les tableaux... Sans jeu de mots...
Pour le bien de tous il faut espérer qu'il ne sera pas le nouveau roi d'Arabie.

10.Posté par mourad le 21/12/2017 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BANDEROLE JUGÉE OFFENSANTE PAR LES SAOUDIENS

Ouyahia n’a pas présenté d’excuses

11.Posté par Saber le 21/12/2017 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Le procureur de la République a ordonné l'ouverture d'une enquête sur l'incident de la banderole portant atteinte au souverain saoudien »

Le peuple algérien n'est pas fou pour qu'un procureur puisse jouer le rôle d'un psychiatre qui s'excuse.

12.Posté par ayah le 21/12/2017 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce monsieur là qui s'est excusé et qui rampe comme un chien ne représente que lui meme , le Peuple Algériens est toujours debout !!!

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires