Sciences et croyances

Alexandre Grothiendieck , le plus grand mathématicien de tous les temps n'est plus.


Alexandre Grothiendieck, très probablement le plus grands mathématicien de toute l'histoire de l’humanité, s'en est allé calmement, simplement, sans tambour, ni trompette, sans alerte médiatique, sans experts des plateaux pour nous le présenter ou nous expliquer ses travaux pharaoniques.


Cide
Samedi 15 Novembre 2014

Alexandre  Grothiendieck , le plus grand mathématicien de tous les temps n'est plus.
Notre époque a ses imposteurs. C'est même à cela que l'on la reconnaît. Mais elle a aussi ses génies et ses héros. Les vrais. Certes, les premiers brillent davantage. Plus connus et souvent plus admirés, ils sont en fait pour les derniers ce qu'est le toc pour l'or pur : un remplaçant de mauvais jour. Et de mauvais jours, notre époque sait produire. C'est même pour cela que l'on la déteste tant.

Pourtant il y a bien exception. Car dans quelques jours une vérité que, hormis quelques initiés, peu de gens savent encore sera afin dévoilée. Une vérité que le respect de morts et les fins des jalousies et des rivalités mettront en fin au nue.
Et pour cause, notre époque a donné naissance à l'un des plus brillants esprits que l’humanité, toutes époques confondues, ait jamais produits. Par brillant j'entends toute la dignité que cela impose autant intellectuellement que moralement, car, on le sait désormais, « une science sans conscience n'est que ruine de l'âme ».
Et de la conscience Alexandre Grothiendieck, car c'est de lui qu'il s'agit, en a eu pour son temps.

Apatride, anti militariste, humaniste, écologiste et utopique, le fils de l’immigré anarchiste russe fut en effet de toutes les luttes et tous les combats. D'autant plus que cohérence et jusqu'au boutisme furent de la partie. Le jeune père de famille qu'il fut et bien que sans le sou refusa tout de même d’intégrer l’alléchante fonction publique qui lui ouvre grand ses portes avec la nationalité française en prime, tant que celle-ci conditionne cet accueil par le service militaire. Quant à son incommensurable apport scientifique, il suffit de savoir que, de l'aveu même de ses pairs, Alexandre Grothiendieck est considéré parmi les plus grands de tous les temps.

Naviguant avec aisance et assurance entre toutes les branches des Mathématiques, de la Théorie de la mesure jusqu'à la Topologie en passant par l'Analyse fonctionnelle, Grothiendieck accepta comme tout mathématicien qui se respecte de se laisser aspirer par ce grand trou noir qu'est la Géométrie algébrique. Qui, pour se prémunir de son enfer dantesque, il jeta telle une araignée sa toile protectrice : la théorie de Schéma. Théorie dont les cocons bien que complexes permettent tout de même de contourner, si ce n'est de résoudre, de grandes questions mathématiques restées jusqu’à lors sans réponses comme les très redoutables Conjectures de Weil.
Depuis, la discipline n'est plus la même, il l'a redéfinie à sa guise d'une main de maître, comme il a déjà dans sa jeunesse redéfini l’Intégral de Lebesgue, sa première prouesse spectaculaire.

En fait le génie d'Alexendre Grothiendieck se révèle dans sa capacité d'imposer son tempérament révolutionnaire à la plus réactionnaire et conservatrice de toutes les sciences.
Bien sur les superlatifs, les prix et les médailles furent au rendez-vous, certains acceptés comme la médaille Fields, la plus prestigieuse récompense en Mathématiques, d'autres refusés, souvent au nom d'un idéal, un principe bref d 'une valeur absolue.

Et au sommet de son art, il se retira loin de l'effervescence de notre monde et de notre temps afin de se reclure en ermite, fidèle de ce fait à ce sourd appel harmonieux et poétique dont les Mathématiques sont l’émanation la plus accomplie tout autant par ailleurs que la nature.

Plus de nouvelles, plus de photos ou de trace dans un media de quelque nature soit-il. Un autre exploit accompli par l'un des plus grands génies de notre époque : à savoir réussir à s’éclipser en pleine gloire, comme un roi de sa salle de trône devant sa cour. Renforçant ainsi davantage la légende et l'aura qui entourent cet esprit hors norme.

Du moins jusqu’à ce jeudi 13 Octobre 2014, quand nous apprend-on que, anonymement et humblement, dans une clinique d'une petite ville de la campagne ariégeoise, un homme répondant au nom de Grothiendieck s'est éteint à l'age de 86 ans.

Et c'est ainsi que loin de l’agitation médiatique de la chute accidentelle de Michael Schumacher, loin aussi de la ruée vers le livre approximations d'Eric Zemmour et loin enfin de l’émoi qui a suivi la dispute de Nabila et son petit-ami, probablement le plus grands mathématicien de toute l'histoire de l’humanité s'en est allé calmement, simplement, sans tambour, ni trompette, sans alerte médiatique, sans experts des plateaux pour nous le présenter ou nous expliquer ses travaux pharaoniques. Et si c’était là justement la dernière conjecture de Grothiendieck ? A savoir que notre époque est celle de l'imposture et des imposteurs. N’empêche. Aux grands hommes, l’humanité reconnaissante.


Samedi 15 Novembre 2014


Commentaires

1.Posté par toudfz le 15/11/2014 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bel article, malheureusement entaché par des noms qui n'ont pas leur place à côté de ce grand homme....
shumacher, nabila, zemmour....franchement même en contres exemples ils ne méritent pas d'être cités.

2.Posté par robert le 16/11/2014 05:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mort le 13 novembre à Saint Girons. Un peu de sérieux dans la rédaction car assimilé ce génie aux "pouffe" de l''audiovisuel est lamentable.

3.Posté par Moi le 19/11/2014 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alexandre Grothiendieck, très probablement le plus grands mathématicien de toute l'histoire de l’humanité,



Pour vous le grand mathématicien Musulmans Alkhawarizmi qui a inventé l’algèbre et algorithme n'est pas le plus grand mathématicien de l'humanité ?!!!!

votre phrase aurait été juste si vous aviez écrit le plus grand mathématicien de ce siècle ou du siècle dernier .


http://fr.wikipedia.org/wiki/Algorithme

4.Posté par Jutteau le 23/07/2017 22:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et Euler, n''a-t''il pas la place que Platon a pour tout philosophe ?

Un apport fondateur pour tous les champs de la discipline, avec une production accélérée à dater de sa cécité. Qui lui échappe ?

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires