VIDEOS

Alain Finkielkraut chassé de la place de la République "nuit debout" 16 avril 2016


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 30 Juillet 2017 - 14:23 Mon pays, ta situation est tellement triste



Dimanche 17 Avril 2016

Alain Finkielkraut chassé de la place de la République "nuit debout" 16 avril 2016
Alain Finkielkraut a été chassé de la Place de la République à Paris par des jeunes militants participant à « Nuit Debout ». Le néo-académicien a rapidement vu qu’il n’était pas le bienvenu lorsque des « facho », « dégage » ont été scandés par la foule. Le philosophe connu pour ses positions pro-israéliennes et islamophobes aura une nouvelle anecdote à raconter. Lui qui devait sûrement préparer sa prochaine critique de la jeunesse Place de la République n’a pas été déçu de l’accueil. Il a fini par insulter les manifestants qui refusaient sa présence.

Alain Finkielkraut après son éviction de la Nuit Debout:


Dimanche 17 Avril 2016


Commentaires

1.Posté par Saber le 17/04/2016 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand le peuple chasse un philosophe, c'est un air de changement.

2.Posté par bob le 17/04/2016 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un petit avant goût de ce qui vous attend...j'ai déjà le pop corn et les lunettes 3D !

3.Posté par Patrick ANTOINE le 17/04/2016 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette éviction est le symbole des travers de ce mouvement "Nuit debout" :
- bienveillance et esprit d'ouverture affichés en contradiction avec le radicalisme idéologique adopté ;
- simplisme dans la problématisation empêchant l'émergence de positions nuancées pour répondre à des questions forcément complexes ;
- détestation des personnes qui osent réfléchir en dehors du cadre universaliste pacifiste rendant la contradiction inacceptable.

Bref, toujours les mêmes impasses pour ces mouvements dits spontanés sans lendemains, qu'ils soient mondialistes, nationalistes, conservateurs ou progressistes : l'incapacité de considérer le réel en parcellisant la réflexion ; on se focalise sur les jeunes en oubliant que nombreux ne le sont plus, on veut croire que les mélanges des cultures sont par nature un bien alors que toutes les valeurs culturelles ne se valent pas (sauf à tout relativiser pour ne pas passer pour un réactionnaire), conviction qu'être patron c'est par nature être un exploiteur ou qu'être un chômeur c'est être par nature un fainéant, etc.
Hélas rien de nouveau dans le cours de l"évolution des société humaines : la certitude de certains d'aller dans le sens du progrès peut être sans issue voire parfois destructrice : décevant !

4.Posté par khaled le 17/04/2016 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est sur que la rue c'est pas un plateau de television juif tel-avivien . La c'est le people ..le vrai en france

5.Posté par malik le 18/04/2016 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à patrick antoine,ou devrais je dire : ALAIN FINKELKRAUT( de chien!!!) ; c'est bien parce que a.finkelkraut(de chien!!!!) EST TOUT le contraire de ce que tu racontes qu'il a été viré comme le malpropre qu il EST et ça n est QUE justice!!!!!!!!!!!!!!!!
toute colère du peuple est légitime et des année après avoir enduré les pires soumissions et sacrifices,il était normal qu a un moment ou un autre cette colère finisse par s'éxprimer...
qu'attendait il,que croyait il le ptit goebbels judéo-nazi??????????????
et j'éspère sincérement que celà ne s'arrètera pas là...

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires