Politique Nationale/Internationale

Ahmadinejad veut prendre la parole au Conseil de sécurité



RIA Novosti
Lundi 12 Mars 2007

Ahmadinejad veut prendre la parole au Conseil de sécurité
L'intention du président iranien Mahmoud Ahmadinejad de prendre la parole au cours d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU a rendu perplexes les membres du conseil.

"Nous ne disposons d'aucune information concrète. Nous attendrons l'annonce officielle (d'Ahmadinejad)", a déclaré aux journalistes dimanche, tard dans la soirée (heure locale), l'ambassadeur américain à l'ONU Alejandro Wolff.

On a appris dimanche par la télévision iranienne, se référant à un représentant de l'administration présidentielle, que Mahmoud Ahmadinejad avait l'intention de se rendre à une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU en vue de défendre le droit de la République Islamique aux technologies nucléaires civiles.

L'objectif principal de la visite de Mahmoud Ahmadinejad au Conseil de sécurité de l'ONU est de "défendre les intérêts nationaux et les droits internationaux du peuple iranien", indique un communiqué.

"C'est une idée intéressante", a commenté laconiquement Vitali Tchourkine, représentant permanent de la Russie à l'ONU.

Apprenant cette déclaration des médias iraniens, l'ambassadeur chinois à l'ONU Wang Guangya a déclaré: "Ce sera amusant, surtout si cela coïncide avec le vote sur la résolution".

Les ambassadeurs européens se sont abstenus de commenter la nouvelle.

La déclaration sur les intentions de Mahmoud Ahmadinejad a retenti dans le contexte des consultations menées sans succès visible par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et l'Allemagne sur un nouveau projet de résolution sur l'Iran prévoyant de nouvelles sanctions, Téhéran n'ayant pas suspendu l'enrichissement de l'uranium et les projets à eau lourde.

La résolution sur l'Iran adoptée le 23 décembre 2006 établissait que Téhéran bénéficiait de tous les droits légitimes relatifs à l'utilisation du nucléaire civil, mais que l'Iran n'avait pas dissipé les craintes de la communauté internationale au sujet de ses programmes militaires. L'Iran ne s'est cependant pas plié aux exigences de la résolution de décembre du Conseil de sécurité.


Lundi 12 Mars 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires