Proche et Moyen-Orient

Ahmadinejad rend hommage à Erdogan



Mercredi 28 Octobre 2009

Ahmadinejad rend hommage à Erdogan
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a rendu hommage au Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, en visite officielle à Téhéran, pour ses positions contre le sionisme  et son soutien au peuple palestinien, a affirmé l'agence de presse iranienne Fars.  
"Votre position contre le sionisme a réjoui le cœur des peuples" lui a-t-il affirmé, estimant que " ses positions honorables avaient laissé des traces très positives au sein du monde islamique et au niveau international".
 
" L'entité sioniste constitue une menace pour le monde entier. (…) Elle vise à  imposer sa suprématie sur les autres états de la région, lorsque les circonstances le permettront. C'est pour cela qu'elle ne veut y voir personne de puissant" a-t-il clamé.
 La Turquie a condamné avec virulence l'offensive israélienne contre la Bande de Gaza, Plomb durci accusant l'entité sioniste de bombarder les zones civiles volontairement. Dernièrement, elle a refusé la participation israélienne aux manœuvres militaires aériennes qui se font régulièrement sur son territoire en collaboration avec l'Otan. Elle a déclaré que ses relations bilatérales avec Israël seraient affectées si ce pays ne mettait pas un terme à la "tragédie humanitaire" dans la bande de Gaza et ne renouait pas le dialogue avec les Palestiniens.
  
  
Le président iranien a également salué les positions d'Erdogan sur le nucléaire iranien.
   "Sans aucun doute, s'il n'y a pas de justice, les problèmes ne seront pas réglés. Lorsqu'un régime illégal (Israël, ndlr) possède des armes nucléaires, personne ne peut empêcher un autre pays de posséder l'énergie nucléaire à des fins pacifiques", a déclaré M. Ahmadinejad.
Dans un entretien au quotidien britannique The Guardian publié lundi, M. Erdogan a estimé que l'Iran était traité de façon injuste en ce qui concerne son programme nucléaire controversé et a qualifié de "folie" l'hypothèse d'une frappe militaire sur ses infrastructures nucléaires. Il a réitéré sa conviction que le programme nucléaire de Téhéran était pacifique.
  
  
   Selon le site de la présidence iranienne, M. Erdogan a déclaré que "ceux qui parlent de désarmement dans le monde doivent commencer par eux-mêmes".
   M. Erdogan est arrivé à Téhéran lundi soir à la tête d'une délégation de 200 personnalités politiques, commerciales et économiques. Il doit également rencontrer le guide suprême de la révolution  l'ayatollah Sayed Ali Khamenei.
Cette visite est destinée à renforcer les relations bilatérales.
   Les échanges commerciaux entre la Turquie et l'Iran se montent à environ 12 milliards de dollars par an et les deux pays cherchent à les augmenter à 20 milliards USD au cours des deux prochaines années, selon l'agence Irna.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 28 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par sharaf le 29/10/2009 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lorsque tous les chefs des ÉTATS dit "Musulmans" , parlerons comme sur cette photo accompagnant le texte , Erdogan au cotés d'Ahmadinejaad , ce sera alors le bonheur Total .
Que Dieu vous accorde Sa grande bénédiction !
Soumission , Croyance et enfin l'Excellence , nos 3 fondamentaux principes de l'Islaam.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires