Politique Nationale/Internationale

Ahmadinéjad met l’accent sur la poursuite des activités nucléaires pacifiques de l'Iran


Au cours d'une interview accordée à la chaîne satellitaire anglophone iranienne Press TV, le Président iranien, Mahmoud Ahmadinéjad, a évoqué plusieurs sujets dont la nécessité du changement de la structure des Nations Unies, celle de la poursuite des activités nucléaires iraniennes en dépit des menaces militaires de certaines puissances.


Dimanche 21 Septembre 2008

Ahmadinéjad met l’accent sur la poursuite des activités nucléaires pacifiques de l'Iran
Dans l'optique du président iranien, l'ONU, en raison de sa structure injuste, s'est transformé en une organisation dominée par un certain nombre de puissances hégémoniques alors qu'elle devrait représenter les voix des nations. En effet, l'Assemblée générale, en qualité de principal organe de l'Organisation des Nations unies et qui en réunit tous les membres, est dépourvue de tout pouvoir de prise de décision contraignante. En revanche, c'est le Conseil de sécurité monopolisé par ses 5 membres permanents qui dirige les démarches onusiennes dans un sens tout à fait intéressé grâce au plus discriminatoire des droits à savoir le droit de veto. La remise du dossier nucléaire civil iranien au Conseil de sécurité est le signe manifeste de cette attitude instrumentalisante et objectivante. Tout en exerçant des pressions sur d'autres membres de ce Conseil, Washington a fait voter jusqu'à présent, trois résolutions hostiles à l'Iran et cherche à en faire adopter une 4ème. La Maison Blanche a négligé le récent rapport du directeur générale de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique Mohamad Al-Baradéï qui souligne l'absence de toute dérive dans les activités nucléaires iraniennes et continue à formuler ses allégations sans fondement contre l'Iran. Selon le Président Ahmadinéjad, les tapages de certaines puissances occidentales et notamment les Etats-Unis au sujet du nucléaire iranien sont dus à leur hostilité à l'égard de l'Iran islamique et se nourrissent d'une lecture discriminatoire des lois internationales. En tant que signataire du TNP, la RII a le droit de bénéficier de l'énergie nucléaire pacifique. L'AIEA a précisé pour sa part et ce, à plusieurs reprises qu'il n'existait aucune déviation dans le programme nucléaire iranien. Pourtant et malgré tous ces preuves, les Etats-Unis et leurs alliés s'abstiennent de réintégrer le dossier nucléaire iranien dans le circuit de l'Agence viennoise. Washington, Londres et Paris imaginent pouvoir faire plier le peuple iranien en maintenant le dossier iranien à l'ordre du jour du Conseil de sécurité. L'Occident et les Etats-Unis à sa tête s'opposent à ce que l'Iran s'engage définitivement sur la voie du progrès par crainte qu'il ne soit érigé un jour en modèle pour d'autres nations. L'attitude de l'Occident face à l'Iran n'est qu'une petite illustration de la grande injustice qui frappe l'ordre international, injustice contre quoi beaucoup de pays du monde se révoltent. La RII fait partie de ces états qui se révoltent et qui osent le faire savoir.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Dimanche 21 Septembre 2008

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires