MONDE

Ahmadinejad: le peuple a choisi la voie de la victoire



Ghada Houbballah
Lundi 15 Juin 2009

Ahmadinejad: le peuple a choisi la voie de la victoire
Plus d'un million d'Iraniens se sont rassemblés dans le centre de Téhéran à la place de Wali Asr pour célébrer la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad. Les participants ont scandé des slogans en faveur de leur chef de l'Etat, alors que Nejad a insisté dans son discours sur la décision ferme du peuple iranien à défendre la révolution, lutter contre la corruption, et préserver sa souveraineté et ses droits.   
Des dizaines de villes iraniennes ont également fêté cette victoire électorale.
Auparavant, le Président iranien a souligné dans un discours télévisé que l'épopée de la présence massive et somptueuse du peuple iranien à la 10ème présidentielle a créé l'espoir pour toutes les nations du monde avant d'ajouter que les Iraniens avaient déçu tous les ennemis.
 
Et d’ajouter : « En fait, nous y avons vu, clairement, la grâce divine et l’Assistance de l'Imam du Temps béni soit-il et la vigilance du grand peuple iranien. Une fois encore, la République islamique d'Iran a réussi l'examen de la démocratie et le peuple iranien a réussi à écarter le spectre de l'intimidation en annonçant clairement son choix, le peuple a choisi la voie de la victoire pour faire face à la forte pression externe », notant que l'électeur a voté, le programme iranien, et non des personnes.
 
Ahmadinejad a souligné que les élections déterminantes du 12 juin ont eu lieu dans la conjoncture où le monde est au seuil d'un nouveau choix. Les nouvelles alliances dans le monde, sur les scènes politiques et économiques, sont en train se former et le peuple iranien a attiré l'attention du monde entier. Le président iranien a précisé que près de 40 millions d'Iraniens ont participé à une élection libre et saine
 
Parmi les réactions sur la réélection du président , le Hezbollah a félicité le Guide suprême de la Révolution islamique Sayyed Ali Khamenei, de la réussite  de l'élection présidentielle, et il a également félicité le Président Mahmoud Ahmadinejad pour  son réélection.
 
Dans son communiqué, le Hezbollah a souligné que dans une telle conjoncture régionale et internationale, l’élection iranienne est l'illustration la plus frappante de la force et la solidité du régime la République islamique voir elle traduise  un  message fort de la population sur la profondeur de son attachement à ce régime.
 
 De son côté, le Hamas a estimé que les résultats de l'élection présidentielle en Iran, constitue "la preuve du succès" du régime de Téhéran et "une victoire de la démocratie iranienne".
 
"Ces résultats sont une preuve du succès du programme officiel iranien au service des intérêts du peuple et de sa manière de relever tous les défis", a déclaré le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, dans un communiqué.
 
Cette élection "devrait constituer un appel à toutes les parties pour changer leur politique vis-à-vis de l'Iran, et spécialement aux pays qui ont tenté de présenter l'Iran comme l'ennemi à la place de l'entité sioniste (Israël)", a-t-il ajouté, en faisant allusion aux pays arabes opposés au régime de la République islamique.
Le président du Venezuela Hugo Chavez a appelé au téléphone son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad pour le féliciter de sa réélection, saluée comme la "victoire pour un monde nouveau", a annoncé la présidence vénézuélienne dans un communiqué publié à Caracas.
 
Chavez, a souligné, lors de cet entretien, que cette victoire démontrait "l'engagement du peuple iranien pour la construction d'un monde nouveau", selon le communiqué.
 
Il s'agit d'"une victoire très grande et importante pour les peuples qui luttent pour un monde meilleur", a estimé le président vénézuélien.
Le président afghan Hamid Karzaï,  a estimé que "L'élection du Dr. Ahmadinejad avec une nette majorité des suffrages exprimés par le peuple iranien est un choix opportun permettant la poursuite du progrès et l'amélioration du bien-être de la nation iranienne".
Le porte-parole du Quai d'Orsay, Eric Chevallier,  s’est contenté de déclarer : "Nous avons pris note des résultats des élections présidentielles en Iran tels qu'annoncés par les autorités iraniennes, qui reconduisent, pour un second mandat, M. Ahmadinejad dans ses fonctions à la tête du gouvernement iranien, ainsi que de leur contestation par deux des candidats". "Nous continuons à suivre la situation de près", a-t-il conclu.
À son tour, la présidence tchèque de l'Union européenne espère que les résultats des élections présidentielles en Iran permettent la possibilité de reprendre le dialogue sur la question nucléaire et de clarifier la position de l'Iran dans ce domaine ", a-t-elle dit dans une déclaration.
Avec beaucoup de prudence, et la  Secrétaire d'Etat Hillary Clinton a affirmé qu'elle espérait que les résultats du scrutin présidentiel en Iran «reflétent la vérité et le désir de la population».
 
Auparavant, le porte-parole du président Barack Obama , Robert Gibbs, avait  déclaré : "Comme le reste du monde, nous sommes impressionnés par le débat vigoureux et par l'enthousiasme que cette élection a générés, en particulier chez les jeunes Iraniens". "Nous continuons à suivre de près la situation dans son intégralité, y compris les informations faisant état d'irrégularités", a-t-il dit.
 
Côté israélien, on s’en doute, c’est la colère, l’indignation , la consternation à tous les niveaux.
A commencer par  le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, qui a brandi la soi-disant menace nucléaire iranienne   : "Au vu de la victoire du régime d'Ahmadinejad, la communauté internationale doit agir sans concession contre le programme nucléaire de l'Iran et l'aide apportée par ce pays à des organisations terroristes impliquées dans des tentatives de déstabilisation dans la région".
Des responsables israéliens sous couvert d'anonymat ont exprimé leur vive inquiétude mettant en garde contre une inévitable confrontation dans l’avenir: "Il s'agit d'un développement très préoccupant, car Mahmoud Ahmadinejad est le plus militant des candidats et il ne peut qu'entraîner son pays vers une confrontation avec le monde occidental".Washington "poursuivra jusqu'à la fin de l'année ses tentatives de conciliation avec le régime en place à Téhéran, après quoi les Etats-Unis pourraient durcir les sanctions contre ce pays"

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Lundi 15 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par lou le 15/06/2009 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la Victoire du peuple iranien pour l'iran contre les vendus a la bote de l'occident.c'est intolérable est inacceptable d'intervenir dans les affaires d'un paye souverain.

2.Posté par ROGSIM le 16/06/2009 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Victoire" d'Ahmadinejad

Enthousiasme débordant de la population ! ! !

3.Posté par melina nilles le 18/06/2009 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un de mes amis iraniens me disait ceci :
9 mai, à 15:24
Your Welcome ....why dont travel to Iran?
No danger here...peace and peace

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires