RELIGIONS ET CROYANCES

Ahmadinejad : 'le jour de joie pour la région est proche'


Dans la même rubrique:
< >

Le président de la République Islamique d'Iran a déclaré "le jour de joie pour la région est proche et le monde se trouve au seuil d'un grand changement qui verra triompher les musulmans sur leurs ennemis."


IRNA
Jeudi 20 Juillet 2006

 Ahmadinejad : 'le jour de joie pour la région est proche'



Le président de la République Islamique d'Iran a prononcé un discours dans la cadre d’un séminaire qui réunissait des responsables scientifiques de plusieurs universités du pays, dans lequel il a déclaré "le jour de joie pour la région est proche et le monde se trouve au seuil d'un grand changement qui verra triompher les musulmans sur leurs ennemis."
Mahmoud Ahmadinejad a fait référence ensuite aux crimes et aux massacres sionistes commis à l’encontre des musulmans ajoutant que "le volcan de la colère des nations est en pleine éruption devant la tyrannie des impérialistes. Les conditions ont complètement changé aujourd’hui."

"Ils ont aussi compris qu'en attaquant la Palestine et le Liban ils ont commis un acte dangereux et que le feu du choléra des peuples de la région les pourchassera" a t’il prédit.


"Les ennemis des musulmans sont arrivés à la fin de leur chemin" a poursuivi le chef d’Etat iranien soulignant que c’est aussi pour cette raison "que la colère et la haine envers les musulmans se sont accrues".


Mahmoud Ahmadineyad a proposé aux agresseurs sionistes et à ceux qui les soutiennent qu’ "ils en terminent avec cette affaire de la même manière qu’ils l'ont entamé" ; il importe de demander pardon aux peuples de cette région et de s’assurer que la situation régnante ne leur profitera pas."

Mahmoud Ahmadinejad a continué à dire aux agresseurs : "Si ceci vous semble difficile, il existe une autre solution qui serait de permettre aux palestiniens de tenir des élections libres qui l détermineraient leur destin ce qui va également dans le sens de vos recommandations démocratiques, même uniquement une fois."

Le président iranien a déclaré que "les agressions qui sont commises dans la zone sous prétexte de l’enlèvement de des deux soldats israéliens ont été planifiées à l'avance. Les deux soldats israéliens constituent seulement une excuse."

Mahmoud Ahmadinejad a expliqué qu'il lui semble peu probable que "ces criminels mettent rapidement fin à ce conflit" et il a assuré que "cette fois et comme toujours, les criminels sionistes se sont donc trompés à nouveau, ils n'ont pas choisi ni le bon moment, ni le bon lieu ni la bonne occasion."


Jeudi 20 Juillet 2006

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires