Politique Nationale/Internationale

Ahmadinejad fustige les corps internationaux qui ne soutiennent pas les Palestiniens


Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad a fustigé mardi les corps internationaux, en particulier le Conseil de sécurité de l'ONU qui ne soutient pas ou ne protège pas les palestiniens contre les atrocités israéliennes.


irna
Mercredi 20 Septembre 2006

 Ahmadinejad fustige les corps internationaux qui ne soutiennent pas les Palestiniens


Dans son discours devant la session inaugurale de la soixante-et-unième Assemblée générale de l'ONU, le président iranien a exprimé le souci que pose très sérieusement le "bombardement des Palestiniens dans leurs propres maisons et le massacre de leurs enfants dans les rues et ruelles."

" Aucune autorité, même pas le Conseil de sécurité, ne leur assure appui ou protection."

Il a fortement critiqué "le soutien quasi inconditionnel et l'appui sans garantie" fourni au régime sioniste.


En référence aux attaques du régime sioniste contre le Liban, il a critiqué le Conseil de sécurité pour son impuissance à imposer même un cessez-le-feu.


"Pendant 34 longues journées, les Libanais ont vécu sous un barrage de feu et de bombes et de près de 1.5 million d'entre eux ont été déplacées, mais les membres du Conseil de sécurité, au lieu de s’activer pour y mettre fin et ont dans la pratique choisi un chemin qui a fourni l'occasion suffisante à l'agresseur d'atteindre ses objectifs militairement.


"Nous avons été témoin d’un Conseil de sécurité des Nations Unies pratiquement frappé d'incapacité par certaines puissances à réclamer ne srait-ce qu’ un cessez-le-feu ».


"Le Conseil de sécurité a été, sans sourciller, témoin d’ actes cruels d'agression contre le les Libanais et de la répétition de tragédies telles que celle dans Qana. Pourquoi?"

Evoquant la formation du nouveau gouvernement palestinien, il a déclaré qu’ "un gouvernement a été formé démocratiquement par un électorat qui a librement exprimé son choix. Mais au lieu de recevoir l'appui de prétendus champions de la démocratie, les ministres et les membres de ce parlement librement élu ont été illégalement enlevés et incarcérés sous le nez et à la barbe de la communauté internationale."

Le président s’est interrogé "quels organismes internationaux sont censés défendre ce gouvernement cruel assiégé".


Le président a déclaré que les racines du problème palestinien remontent de nouveau à la deuxième guerre mondiale. Sous prétexte de protéger quelques survivants de la guerre, la terre de Palestine a été saisie par la force, l'agression et le déploiement militaires de plusieurs millions de ses habitants et placée sous la commandement de certains des survivants de la guerre. C'est une grande tragédie qui n’a aucun précédent dans l'histoire ».


Les réfugiés continuent à vivre dans les camps provisoires de réfugié et beaucoup sont morts à force d’espérer toujours un retour dans leur patrie. Pourquoi doit-on accepter une tragédie semblable ?" a dénoncé le chef d’Etat iranien.


"Dès sa création, ce régime a été une source constante de menace et d’insécurité dans la région du Moyen-Orient, faisant la guerre et versant le sang et empêchant le progrès des pays de la région, et a été également instrumentalisé par quelques puissances pour diviser et exercer des pressions sur les personnes de la région."


Mercredi 20 Septembre 2006


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 20/09/2006 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les plus grand enemis de la paix dans le monde sont les sionistes et les neocons. le veritable axe du mal est le sionisme. l ONU ne sert que les interets des imperialistes et des sionistes. il faudrait la reformer et donner un siege au conseil de securite a L IRAN et au VENEZUELA. il faut retire le siege de BUCH ET BLAIR qui ne serve qu OLMERT

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires