Politique Nationale/Internationale

Ahmadinejad: Israël disparaîtra comme l'URSS a disparu (Nezavissimaïa gazeta)


Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a inopinément décidé de rappeler à l'opinion l'époque où l'URSS existait. Une nouvelle fois il a prédit la disparition d'Israël de la carte du monde et comparé ce processus à l'éclatement de l'Union soviétique. Il a déclaré que telle était "la volonté de Dieu et de tous". Ces propos, Mahmoud Ahmadinejad les a tenus lors d'un discours prononcé devant la conférence internationale sur l'Holocauste qui vient de se tenir dans la capitale iranienne.


Nezavissimaïa gazeta
Jeudi 14 Décembre 2006

Ahmadinejad: Israël disparaîtra comme l'URSS a disparu (Nezavissimaïa gazeta)


Jusqu'à jeudi soir le ministère russe des Affaires étrangères n'avait pas commenté les propos de Mahmoud Ahmadinejad concernant l'URSS, tout comme il n'avait pas fermement condamné la tenue de la conférence. Or, le discours du président iranien a été salué avec enthousiasme par les délégués à la conférence.

"Grâce au souhait des gens et de par la volonté de Dieu le régime sioniste est en voie de disparition, ce que Dieu a promis et est souhaité par tous les peuples du monde. Tout comme l'Union soviétique a disparu, le régime sioniste disparaîtra lui aussi bientôt", a déclaré Mahmoud Ahmadinejad, soulevant un tonnerre d'applaudissements. Rappelons qu'après la révolution islamique en Iran l'URSS avait officiellement été proclamée Etat inamical. Feu l'ayatollah Khomeyni avait même refusé de serrer la main d'Edouard Chevarnadze qui, alors qu'il était ministre des Affaires étrangères de l'URSS, avait rendu visite au leader iranien dans sa demeure.

Les tentatives faites par Téhéran pour réviser l'histoire de la Seconde Guerre mondiale ont été réprouvées par le président en exercice de l'OSCE et ministre belge des Affaires étrangères, Karl de Gucht, par la chancelière allemande, Angela Merkel et plusieurs autres personnalités officielles. La Finlande, présidente en exercice de l'Union européenne, ainsi que le Vatican et l'ONU ont condamné l'entreprise. Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Saltanov, a qualifié d'"inutile" la conférence de Téhéran sur l'Holocauste.

En dépit de la critique internationale, les participants à la conférence - quelque 70 chercheurs de trente pays du monde - ont décidé de ne pas en rester là. A l'issue des débats ils ont constitué un comité d'études comprenant des experts d'Iran, de Syrie, de Bahreïn, des Etats-Unis, du Canada, de France, d'Autriche et de Suisse. Pourraient également en faire partie des participants à la conférence comme le leader de l'organisation raciste américaine Ku Klux Klan, David Duke, et le chercheur français négationniste Robert Faurisson.

Un scientifique russe aussi a pris part à la conférence, il s'agit de Viktor Nadeïn-Raïevski, de l'Institut de l'économie mondiale et des relations internationales relevant de l'Académie des sciences de Russie. Il a qualifié la conférence de "parade de révisionnistes". "Ils peuvent à discrétion prétendre que les chiffres concernant le nombres de Juifs tués pendant l'Holocauste sont exagérés, ils peuvent même nier l'existence de l'Holocauste, cela ne modifiera en rien l'histoire", a ajouté le chercheur


Vendredi 15 Décembre 2006


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 15/12/2006 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israel est illegitime. vive la Palestine.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires