Palestine occupée

Ahmad Quraï ‘ : «Je dénonce vigoureusement l’irrégularité des élections…

L’élection d’Al-Tayyib est un scandale… Des contacts ont lieu actuellement en vue de constituer le «Fatah al-Sahwah». Déclaration d’Ahmad Quraï‘ (Abû-l-‘Alâ’) au Quds-al-‘Arabiyy du jeudi 13 aout 2009



Quds-al-‘Arabiyy
Vendredi 14 Août 2009

Ahmad Quraï ‘ : «Je dénonce vigoureusement l’irrégularité des élections…
Monsieur Ahmad Quraï‘, membre du Comité central du Fatah et ancien chef négociateur palestinien, a déclaré que la colère gronde chez beaucoup de membres du mouvement Fatah en raison de «manipulations» qui ont entaché la récente élection de son Comité central.
Il nous a notamment déclaré lors d’une interview qu’il nous a accordée en exclusivité qu’il y a un énorme point d’interrogation qui plane au-dessus de cette élection tant en ce qui concerne son organisation (et son déroulement) que le dépouillement des bulletin, et que des dispositions avaient été prises, dans les coulisses, qui ont eu pour effet d’écarter certains noms et, au contraire, d’en imposer certains autres.


Il a affirmé que "la méthode décidée par la Commission de supervision du scrutin n’a pas été respectée. Nous nous étions mis d’accord sur le fait que les bulletins pour l’élection des membres du Comité central seraient déposés dans une unique urne. Or, cette élection a été effectuée au moyen de dix urnes…»

M. Quraï‘ a indiqué qu’il y a eu certaines interventions, ajoutant ce commentaire, sur le ton de la plaisanterie : «Apparemment, ce qui s’est passé à Téhéran (allusion à une falsification (supposée, ndt) du scrutin présidentiel iranien) n’arrive pas à la cheville de ce qui s’est passé chez nous, en Palestine…»
Il a poursuivi : «La période est ardue, critique : des propositions d’Etat provisoire (palestinien) sont formulées, l’on parle d’une solution excluant les réfugiés et Jérusalem, de démembrements territoriaux, de groupes de colonies (israéliennes) pérennisés… et, apparemment, certains prennent cela au sérieux…»

Il a fait observer que quatre responsables de la coordination sécuritaire avec la puissance occupante ont été élus, se posant la question rhétorique : «Cela peut-il être simplement le fait du hasard» ?

Muhammad Quraï‘ a insisté sur le fait qu’il a déposé un recours officiel en ce qui concerne non seulement les résultats, mais bien le déroulement du scrutin dans son ensemble. Il a précisé : «J’étais contre la tenue du congrès du Fatah à l’intérieur (= en Cisjordanie, ndt) ; Mais sa tenue ayant été décidée à Bethléem, j’ai œuvré avec sérieux à mettre ce congrès sur les rails. Seulement voilà : il y a eu un retournement complet de la situation, du fait de la présence d’un groupe ayant des objectifs totalement différents des nôtres

Il a affirmé qu’il n’y aura «aucune cohésion au sein du groupe qui a été élu», ajoutant : «apparemment, d’aucuns cherchent à me nuire. Mais je ferai une déclaration publique demain ou après-demain : je dévoilerai tout ce que je sais, dans le détail…»

Il a qualifié ce qui s’est passé hier, à savoir la victoire bidon de dix-neuf élus et la révision des résultats afin de faire élire Al-Tayyib ‘Abdal-Rahîm de «bidouillage absolument honteux» : «Et que je t’enlève ce bulletin-ci, et que je te rajoute celui-là, et puis tiens, si j’en rajoutais trois ?... : c’est quoi, ce cirque ??»

Il a également évoqué le blocage des bulletins en provenance de la bande de Gaza et la prise de contrôle du vote par téléphone par une clique particulière.

Le président de la Commission électorale, Muhammad Al-Sayyad, avait démissionné afin de protester, mais il est revenu sur sa démission, à la suite de pressions…

Il a également évoqué le blocage des bulletins en provenance de Gaza, ainsi que la prise de contrôle des opérations de vote via téléphone par une clique particulière.

Le président de la Commission de supervision du scrutin, Muhammad al-Sayyâd, a démissionné afin de protester. Mais il est revenu depuis sur sa démission, à la suite de pressions.

Nous (Al-Quds al-Arabiyy) avons appris qu’un groupe important de membres du Comité central sortant et d’importantes personnalités du Fatah sont en train de se concerter en vue de constituer ce qu’il a été convenu d’appeler en principe le «Fath al-Sahwah» [le Fatah du Réveil].
Parmi ces personnalités figurent notamment Abû Shâkir al-Natshéh, Naçr Yûsif, Muhammad Jihâd… Ce groupe est coordonné par des personnalités dirigeantes de la bande de Gaza et de la diaspora palestinienne.

M. Quraï‘ a révélé qu’il ne croit absolument plus à la «solution à deux Etats», cette « solution » étant devenue quasiment impossible : «que serait cet Etat sans frontières reconnues, ne jouissant d’aucune souveraineté, sans continuité territoriale, celle-ci ayant été déchiquetée par les blocs de colonisation sioniste, et dont Jérusalem ne serait vraisemblablement pas réellement la capitale ?»

Rappelons que M. Quraï‘ (qui n’a pas été élu, ndt) est arrivé en 20ème position dans cette élection, avec un écart d’une seule voix avec Al-Tayyib Abd-al-Rahîm, arrivé 19ème, et avec un écart de deux voix avec M. Muhammad Ashtiyéh, arrivé 18ème. C’est alors que l’on a rouvert l’une des urnes, afin de faire élire ses deux devanciers.

De son côté, Mme Rabîha Diyâb, candidate au Comité central du Fatah, nous a affirmé avoir déposé un recours contre cette élection, exigeant le recomptage des bulletins déposés dans toutes les urnes électorales.

Elle nous a déclaré : «Il était indispensable de procéder au re-dépouillement de toutes les urnes et de réexaminer l’élection de tous les membres du Comité central, et non pas seulement d’une ou de deux personnes… Partant, j’estime que l’on doit reconsidérer les résultats qui ont été proclamés

Nous avons appris que la démission des membres du Comité directeur suprême de Gaza, appartenant tous au Conseil révolutionnaire du Fatah avant ces élections, avec, à leur tête, le Dr. Zakariyâ al-Aghâ, membre du Comité central du Fatah déjà avant l’élection, s’était produite après des contacts effectués par Al-Aghâ avec ces responsables durant toute la nuit d’avant-hier – des contacts qui s’étaient poursuivis jusqu’à hier matin.

Ahmad Al-Naçr, membre de la direction du Fatah à Gaza, nous a dit que tous ces membres avaient convenu de présenter leur démission, et que le Dr. Zakariyâ al-Aghâ avait été chargé de rédiger leur lettre de démission au Président Mahmûd ‘Abbâs.


Abû Al-Naçr a ajouté : «Nous n’avons désormais plus aucun lien avec la direction du Fatah dans la Bande de Gaza ; notre démission est irrévocable», indiquant que la direction du Fatah dans la Bande de Gaza refuse les résultats de ces élections dont il déclare qu’«ils souillent la réputation du Fatah».

Il a demandé la constitution d’une commission d’enquête, considérant que les résultats obtenus par la direction du mouvement sont « faux, ayant été produits par une élection irrégulière ».

Traduction : Marcel Charbonnier

http://ism-france.org http://ism-france.org



Vendredi 14 Août 2009


Commentaires

1.Posté par Aigle le 14/08/2009 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quorei .....!!! tu as accepté de participer à cette mascarade parrainer par CLINTON ET LE SHIN BEIT , sachant au Départ qu'au Départ , c'est à dire a la derniere session du Comité qui s'est tenu à Amman ( et ou l'IZNOGOUD a avoué qu'il ne pouvait se deplacer de Rammallah à baitlehm qu'avec l'Acciord de ses maitres SIONISTONAZIS , ) le NOMBRE DE CONGRESSISTES arreté et listé etait de 1500 environ ....Or tu a accepté et la tenue du congres sous le parapluie des maitres sionistonazis à Beitlehm et le Gonflement du nombre des congressistes à plus de 2100 .........par la simple volonté d'IZNOGOUD SUR ORDRE DE SES MAITRES SIONISTONAZIS QUI ONT IMPOSE D'AILLEURS UN MOHAMED DAHLAN DANS LE NOUVEAU COMITE CERNTRAL MADE IN CIA ET SHIN BEIT .........Alors ....Parles si tu as le Courage des Hommes libres .......CHICHE !!! renonces à la prise en charge Dollarisée garantie par les sionistonazis de la PLANETE à tous les Béni oui oyui palestiniens ...............

2.Posté par fadi le 14/08/2009 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est curieu que A.Qurï ,qu'on a plus entendu depuis un bon moment, vient se plaindre aujourd'hui,peut etre qu'il etait dans l' uns de ses hotels de Dubaï,l'histoire ecrira à votre compte que vous etiez de ceux trés enclins à des compromis avec les israeliens mais pas avec le Hamas .
il est temps que tous ces Fathaouis se retirent de la place public palestinienne qu'ils ont occupé par la ruse et la force des armes et non pas par la logique des urnes et laissent les palestiniens de bon volontes prendre le relais .
le processus de paix que vous avez negocié, Mr Quraï, etait une grave erreur,vous avez tous donné sans rien reçevoir en echange,pour savoir qui sont les israeliens et comment il faut negocier eux avec je vous cite une parole bérbére trés correctement politique :
"Ifkass Ifkak , Igha Kena Ar Sbah Ishak "
" donnes et reçois,s'il te dit je te donnerais demain,il t' a roulé(dans la farine) .

3.Posté par essedik le 15/08/2009 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AUTORITÉ PALESTINIENNE=GOUVERNEMENT DE VICHY de France.
BRAVO Ahmed Karii et &. C'est la goutte qui a fait débordé le verre.
En fait, le contraire de cette manipulation électorale m'aurai étonné, car avec ces responsables exécutifs de cette autorité Palestinienne qui me font toujours rappeler le GOUVERNEMENT DE VICHY de ce qu'était la FRANCE LIBRE au temps des NAZIS.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires