EUROPE

Agrément retiré à une nourrice d'Anvers ayant défendu le port du voile


Dans la même rubrique:
< >


Mercredi 16 Septembre 2009

Agrément retiré à une nourrice d'Anvers ayant défendu le port du voile
L'organisme officiel chargé de l'enfance en région de Flandre (nord de la Belgique) a retiré son agrément de nourrice à l'épouse d'un imam d'Anvers, qui a défendu le port du voile à l'école, c'est ce qu'a rapporté mercredi la presse belge.
 
 La femme de l'imam Noureddine Taouil, qui travaillait depuis six ans comme nourrice et s'occupait de quatre enfants, n'avait fait l'objet d'aucune plainte jusque là, selon les quotidiens néerlandophones Het Laatste Nieuws et De Standaard.
 
 "Nous avons en effet décidé de mettre un terme à notre collaboration", a expliqué Leen Du Bois, porte-parole de l'organisme "Kind en Gezin" (Enfant et famille).
 
"Nous estimons que dans ce cas précis, il n'y a pas encore suffisamment de garanties quant à l'intégrité des enfants. Son époux a été décrit par la Sûreté de l'Etat dans la presse comme un extrémiste", a-t-il souligné.
 
Noureddine Taouil, 35 ans, s'est indigné d'être "discriminé et diabolisé". "Qu'est-ce que ma femme a à voir dans tout ça? Elle a donné tout son amour à ces enfants. Toutes les armes sont visiblement bonnes pour me toucher", a-t-il déclaré à la presse, affirmant recevoir des lettres de menaces depuis qu'il est intervenu en faveur des élèves d'Anvers désirant pouvoir porter un foulard à l'école.
 
 
La polémique sur le foulard s'est envenimée à la rentrée scolaire 2009. Lorsque deux lycées anversois ont annoncé l'interdiction du port du foulard, l'imam Taouil a appellé les élèves musulmans à "boycotter" les établissements en question.
 

Interdiction du voile à Anvers: une étudiante musulmane déboutée


Le Conseil d'Etat belge a rejeté mardi la demande d'une élève d'un lycée public d'Anvers (nord) qui réclamait l'abolition du règlement intérieur de son école interdisant depuis le 1er septembre le port du voile.
 
Dans son arrêt publié sur son site internet, la plus haute juridiction administrative du royaume se fonde sur un vice de procédure: la plainte a été introduite trop tard. Cette décision ne tranche donc pas sur la question, plus générale, de la "légalité" de ce type d'interdictions, jusqu'ici considérées en Belgique comme étant du ressort de la direction de chaque établissement.
 
L'"auditeur" (rapporteur) de la juridiction administrative avait pourtant estimé mardi dernier, dans un avis non-contraignant, que seul le "Conseil de l'enseignement", qui en Flandre, la région néerlandophone du nord de la Belgique, chapeaute les écoles publiques, était en droit de prendre la décision d'autoriser ou d'interdire le port du voile dans l'ensemble de ses écoles.
 
Sans attendre la décision finale du Conseil d'Etat, les responsables du Conseil de l'enseignement néerlandophone avaient opté vendredi pour une interdiction générale du port du foulard musulman dans les 700 écoles financées par le ministère flamand de l'enseignement, alors que seules un tiers d'entre elles l'interdisaient officiellement jusqu'ici.
 
Compliquant encore un peu plus la situation, les quelque 300 écoles anversoises -qu'elles dépendent du ministère, de la municipalité, de la province ou du réseau catholique, majoritaire- ont dans la foulée décidé elles aussi d'interdire le foulard dans tous leurs établissements à partir du 1er septembre 2010.
 
En réponse, des responsables ont annoncé l'ouverture de lycées "musulmans" pour accueillir les jeunes filles voilées.
 
Le même débat sur le port du voile à l'école agite également côté francophone, en Wallonie (sud) et à Bruxelles, mais les partis politiques n'ont pas montré d'empressement à décider une règle commune pour l'ensemble des écoles. Ils attendent pour trancher les résultats d'"assises de l'interculturalité" qui se dérouleront jusqu'en février 2010.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 16 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par nyassine le 16/09/2009 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils ne vont donc jamais laisser nos soeurs tranquilles

2.Posté par les culs de pyramide le 16/09/2009 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La francophonie semble avoir bon dos pour tenter de réalimenter la polémique française sur le port de signes extérieurs religieux au travail en opposition avec les valeurs, respectables, du pays d' accueil.

Le fait d' avoir "délocalisé" le lieu du travail pour en effacer le plus possible l' importance au profit de l' émotionnel pur est minable. Sans parler du mépris qu' il y a à prendre les musulmans pour des moutons avec une idée pareille...

3.Posté par moi le 16/09/2009 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ces gens veulent imposer la laïcité comme nouvelle religion mondiale...

4.Posté par la truie qui file le 16/09/2009 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non ce n'est plus la defense de la ¨laïcité en europe mais celle de la defonce du culte de Moloch ,l'avaleur de peuple de la nouvelle babylone moderne . A leur place je reviendrai vite en arrière car cette sale bestiole qu'ils ont choisi sans vraiment s'en rendre compte les bouffera avec les artifices , crises , pandémies , repression aveugle qu'ils lui offrent comme sacrifice propiatoires , mais au final Moloch adore manger ses idolatres sectateurs car c'est sa nature.

Pour les etres purs il n'y a rien à craindre à condition de rester à l'ecart tout au moins dans le secret de son coeur en gardant ainsi sa vertu intacte !

Et en attendant , ces jeunes filles musulmanes peuvent certainement trouver une parade symbolique je les laissent le trouver elles memes avec tout notre respect pour leur courage vertueux .


5.Posté par Lahouri le 18/09/2009 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'habite en Belgique et cet organisme Kind en Gezin, organisme pour l'enfance en région flamande, cherche à redorer son blason en s'attaquant à nos soeurs. En effet en début de septembre un scandale a éclaté, à savoir une nourrice belge adapte d'Hitler a été filmée dans la maison où elle s'occupait de 8 enfants, dont 2 d'origine marocaine. Cette brave dame était une raciste confirmée, et l'organisme K&G était au courant de ses tendances, mais quand le film est passé à la T V, son agrémentation lui a été retirée.

http://blog.marcelsel.com/archive/2009/09/07/l-effrayante-tolerance-de-kind-gezin.html

6.Posté par krystelle le 08/01/2010 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

b[l'histoire de cette femme qui garde les enfants est incroyable,il n'y a qu'en belgique qu'une affaire pareil existe..je pense qu'elle fesait bien son travail,ce que fait son mari n'interviens pas dans le travail de cette femme....enfin bref...il ne cherche cas creé des problèmes envers les musulmans...les islamophobes ont trouver le voile comme point d'attaque,en suisse ce sont les minarets qui dérangent,va t on un jour nous interdire les produits hallal,nous raser le crane car nous sommes musulmans?le monde est devenu FOU

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires