Diplomatie et relation internationale

Agenda Diplomatique Mars, Avril, Mai 2010


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



René Naba
Mardi 2 Mars 2010

Agenda Diplomatique Mars, Avril, Mai 2010

L’Afrique célèbre en 2010 le cinquantenaire de son indépendance sur fond d’un débat récurrent en France sur la définition de l’identité nationale dans un contexte exacerbé de compétition électorale régionale, à mi mandat de la présidence de Nicolas Sarkozy.

Ce débat met aux prises les inconditionnels du «rôle positif de la colonisation» et les partisans d’une approche critique de l’Histoire de France. Il fait remonter en surface les remugles de l’histoire chaotique de la France en particulier dans ses anciennes colonies.

renenaba.com a conçu à cette occasion un dossier spécial France Afrique offrant une rétrospective des divers aspects occultés de l’histoire de France.

Quatre de ces papiers sont déjà parus sur ce blog :

Le Bougnoule, sa signification étymologique, son évolution sémantique, sa portée symbolique Papier publié à l’occasion de la promulgation de la loi sur le «rôle positif de la colonisation» dont la France a célébré le 23 février 2010 le 5 me anniversaire de son adoption.

Les oubliés de la République Papier publié à l’occasion de la controverse suscitée en France sur la disparité de traitements entre anciens combattants français et anciens combattants coloniaux sous le titre «Les oubliés de la République», La pension d’un ancien combattant «basané», un salaire ethnique, inique et cynique

Le quadrillage en douceur de l’Afrique Papier publié à l’occasion du déploiement de l’EUFOR en Afrique dont la mise en place a été décidée par l’Union Européenne le 28 janvier 2008, dans le cadre de la politique européenne de sécurité et de défense (PESD), en vue de faire face à la crise du Darfour dans la zone frontalière soudano tchadienne.

Identité nationale, rappel à l’ordre d’un Français de choix aux Français de souche Papier publié à la suite des dérapages verbaux répétitifs de la classe politique française à l’égard des Français originaire du tiers monde bariolé, en plein débat sur l’identité nationale sur fond d’élections régionales françaises

Ils ne figurent donc dans cet agenda qu’à titre de rappel pour les nouveaux lecteurs.

Trois autres sont offerts en première lecture aux lecteurs anciens et nouveaux du blog:

Agenda

Mars 2010: Les colonies avant goût du paradis ou arrière goût d’enfer.

Avril 2010: Faire suer le burnous ……… La France et le phénomène exogène: l’être et le néant.

Mai 2010: La France schizophrène: Un spectacle à deux dimensions?

En somme, l’histoire de France telle qu’elle aurait dû être enseignée aux écoliers de France.

http://www.renenaba.com/?p=2549 http://www.renenaba.com/?p=2549



Mardi 2 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par Nenuphar le 02/03/2010 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le 23 février 2010 effectivement, 5 années se sont déjà écoulées depuis le vote de l loi célébrant les bienfaits de la colonisation. Cette loi a été votée pour faire plaisir aux ex-OAS qui continuent, c'est le cas de le dire, à faire suer le burnous des ex-colonies particulièrement l'Algérie qui est clairement visée.

La réponse va bientôt avoir lieu, même avec retard certain. Une loi va être certainement votée par le pays visé afin de criminaliser la colonisation. Retour de bâton ?

Pour les oubliés de la République, il aurait été judicieux d'indiquer le total des combattants engagés dans les 2 guerres mondiales afin de mettre en évidence la chair à canon constituée par les habitants des ex colonies.

On aurait certainement vu que ces derniers ont été beaucoup plus nombreux en proportion comparativement aux français dits de "souche" qui font croire aux crédules qu'ils ont été à la pointe de la libération.

Le quadrillage en douceur de l'Afrique par l'UFOR est une forme de mimétisme de ce que font les USA et récemment la Chine qui voient en ce continent, un marché vierge à conquérir, au besoin par la force, sous couvert de ce prétendu "droit d'ingérence" cher à ce Kouchner. De quoi je me mêle devrait-il se dire. Les africains ont déjà "pratiqué" la colonisation et savent à quoi s'attendre s'ils se laissaient berner par cette foutaise, inventée par un menteur invétéré doublé d'un "retourneur" de veste.

Quant au débat sur "l'identité" nationale, il suffit de lire l'histoire de France pour se rendre compte que les français qui ont initié, encouragé et détourné ledit débat, ne sont pas ceux qu'on croit. C'est un vomi de sectarisme et de racisme comme la France en a le secret et pour cause, c'est justement ces français de fraiche date qui se prétendent plus français que les autres qui en sont à l'origine et les plus virulents. .

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires