Coup de gueule

Agences Immobilières... Cette engeance !


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!



Georges Zeter
Vendredi 10 Août 2018

S’il y a bien un secteur professionnel sur lequel j’ai envi de cracher, c’est ce secteur immobilier, ces parasites qui ne vivent que sur l’inflation, sur des commissions astronomiques, sur des garanties sans fin ; des improductifs ne sachant pas faire grand-chose de leurs 10 doigts à par vendre des « produits » à des couillons de primo-accédants qui se mettront dans le caca pour les 30 années à venir. Et là encore c’est les « meilleurs » qui se collent à la vente, les pires, c’est ceux qui s’occupent des locations. Vous me direz qu’ils ne font ces agents qu’appliquer plus qu’à la lettre des directives venues dont ne sait où mais qui mènent une vie infernale à toute personne cherchant à louer. Si vous êtes fonctionnaire ou avez un CDI en béton, ou avez une caution parentale digne d’un PDG du CAC40 c’est bonnard, sinon, bonjour le chemin de Damas (qui n’amasse pas mousse).
J’en ai une bien bonne à vous conter.
Je cherche une location de garage. Une annonce attire ma curiosité : Parking/box à louer – Pont l’abbé, prix 50 euros par mois, contrat d’un an, résiliable avec 1 mois de préavis, 1 mois dépôt de garanti, 60 euros de commission agence.
Je prends RDV avec l’agence Stéphane Plaza de pont l’abbé. A 17 heures l’agent ouvre le garage... Ben c’est un garage quoi, donc il ne me faut pas trois heures pour dire « je prends !»...Oui, mais, nous somme en France, pays ou la vie est très cher et très complexe et où les décisions doivent se murir lentement. D’ailleurs l’agent à l’air toute perdue suite à ma décision en 30 secondes, j’ai même le chéquier à la main prêt à signer 160 euros et basta... Non, non, non !!! Elle me sort tout un dossier où on me demande une carte d’identité, un RIB, mes trois dernières quittances de loyer, mon dernier avis d’imposition, un contrat de travail et mes trois derniers bulletins de salaire... J’attendais qu’elle sorte le petit coton, me le colle dans la bouche pour un prélèvement ADN, ou me faire pisser dans une boite pour une analyse d’urine... Je vous rappelle que nous parlons d’un loyer de 50 euros mensuel...
Le soir même j’envoie toutes ces informations sauf un contrat de travail, car je suis professeur d’anglais contractuel et donc je ne saurai qu’à la rentrée mon affectation, quant à mes feuilles de paye, le rectorat les envoie avec 3 ou 4 mois de retard. Je fournis toutefois un document pole emploi qui dit que : si je n’ai pas de poste je toucherai du chômage jusqu’en juillet 2019.
Et bien cet après midi voici ce que j’ai reçu dans ma boite mail : « Monsieur Zeter, votre dossier n'est pas validé pour le garage. Je suis désolée. Je vous souhaite bonne continuation pour votre recherche. Bien cordialement. Céline »
Comprenez que j’enrage, car, je suis assez qualifié comme enseignant BAC +5 pour faire passer le bac en anglais, ou le BTS, mais ne suis pas éligible pour louer un simple garage à 50 euros par mois ! Tain ! que je hais ce système, suivit plus qu’à la lettre par des imbéciles qui ne font qu’appliquer des règlements crées par des responsables encore plus imbéciles du domaine de l’immobilier, « en garanties, on ne sais jamais », qui font qu’une personne en charge d’éducation ne peut pas louer un mordel de dieu de garage ! L’expérience m’a appris que plus une personne, ou un domaine économique surfe sur la méfiance, plus ce même domaine économique est « managé » par des escrocs, des mafieux. J’ai vécu en Asie, en Amérique du sud et du nord, en Afrique de l’ouest, en Europe de l’est, et jamais, au grand jamais j’ai galéré autant pour louer une maison, un appartement (d’ailleurs comme contractuel en CDD je ne peux que louer des meublés, car pour moi un bail c’est impossible because ma situation trop précaire, alors que je bosse pour l’état... Me faire jeter pour un garage ! C’est boire le calice jusqu’au la lie des chiottes ! D’un autre coté, 80% des proprios loueurs ont plus de 40 ans, et ces vieux grigous demandent toutes ces garanties car, potentiellement toutes personnes est un mauvais payeur selon eux, et leur mentalité. Il est vrai que quelques uns abusent, pourtant, l’énorme majorité des gens payent leur loyer et si des soucis arrivent, ce ne peut qu’être involontairement comme une perte d’emploi, un décès, un divorce. Dans une société où de plus en plus de travailleurs, de cadres sont dans des contrats précaires, le secteur immobilier lui, continue comme si nous étions toujours dans les 30 glorieuses et du plein emploi. Il est certain que l’agent à dû passer par le proprio du garage, et le vieux grippe-sous a flippé, car, je n’ai pas le profile parfait du loueur pour son incomparable produit... Cette génération, la mienne, est tellement droit dans ses bottes quant on arrive aux questions pépettes que j’en ai honte pour eux. Z’Allez pas l’emmener au cimetière ce foutu garage !
Je reviens tout de même à toute cette engeance d’agents immobilier, qui n’a pu se rendre incontournable qu’en faisant par le biais de leur syndicat du lobbying et en poussant des élus à voter pour des règles de plus en plus drastiques en ce qui concerne les garanties ! Il y a bien eu sous d’autres gouvernements des projets qui auraient facilité la location et aussi, l’éviction ; mais pourquoi changer une système où tout le monde perd ? Si bien, que dans les grandes villes, les gens modestes n’ont plus qu’à dormir sous les ponts ou a trouver dans une banlieue lointaine une cage à lapin, et des heures perdues à s’épuiser sur la ligne B par exemple...
Je ne veux pas parler des marchands de biens et des syndics, car là, je deviens carrément vulgaire.
Cela fait un bout de temps que je penses quitter définitivement la France et finir mes jours ailleurs car, qu’est devenu ce pays comparé à ma jeunesse ? Un pays invivable, triste, plein de tensions et d’interdits, où la qualité de vie, la culture générale, la beauté sont envoyées aux poubelles, remplacées par le contrôle permanant d’un état dépensier, par le fric mal acquis et par un pouvoir abusif d’une coterie que j’exècre ; je vomis sur tous ces banquiers, assureurs, agences immobilières, proprios et autres satrapes juste bons à pourrir la vie d’autrui et à gâcher le paysage.
Comme je ne peux pas louer un simple garage dans ce pays qui est devenu disons le franchement « de merde », et bien, pour une fois, le dicton mentira : oui, l’herbe de l’autre coté du chemin sera cette fois ci plus verte ; amen !

Georges Zeter/aout 2018


Vendredi 10 Août 2018


Commentaires

1.Posté par Siffon le 10/08/2018 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous avez tout dit ; ce pays est devenu invivable, et je rajouterais, que toutes nos libertés individuelles, sont jeter a la poubelle !!!

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires