Conflits et guerres actuelles

Afghanistan: l'Occupant s'enlise dans les problèmes



Samedi 17 Octobre 2009

Afghanistan: l'Occupant s'enlise dans les problèmes
Décidément les problèmes des Etats-Unis et de leurs alliés en Afghanistan n'en finissent pas et deviennent de plus en plus sérieux. Selon le rapport du Times, l'Italie est accusé d'avoir donné des dizaines de milliers de dollars de pots-de-vin aux Talibans pour ne pas attaquer ses forces. Selon le journal londonien, il y a également des rapports qui montraient coupables les Italiens dans la mort de plusieurs soldats français.

Le chef de la diplomatie italienne Ignazio La Russa a protesté vivement contre ce rapport du Times, faisant clairement entendre qu'il le poursuivrait à la justice. Le journaliste du Times Tom Coghlan a indiqué que la cassette des négociations des militaires italiens avec les Talibans qui est à la disposition des services de renseignements américains était la source de son rapport. Ces derniers n'ont pas rejeté l'existence de telle cassette.

Cette question a renforcé la méfiance des pays impliqués dans la guerre en Afghanistan envers l'Italie. L'ambassadeur américain à Rome a critiqué les négociations entre l'Italie et les Talibans, et Washington estime que cette démarche du gouvernement Berlusconi montre l'indifférence totale de Rome envers les engagements qu'il a acceptés pour aider les Etats-Unis en Afghanistan. Et cela dans une conjoncture, où les pressions sur les Etats-Unis en Afghanistan augmentent, d'autant plus que le président français Nicolas. Sarkozy annonce qu'il n'enverra plus même un seul soldat en Afghanistan. En d'autres termes, un des plus sérieux alliés de Washington a dit non à l'appel de Barack Obama pour l'envoi de plus de renforts en Afghanistan.

Dans une interview avec le Figaro, Sarkozy a souligné que le principal objectif des forces étrangères devait être la formation des forces afghanes. Ses déclarations montrent que contrairement à son homologue américain, le Président français estiment que ce sont les Afghans qui doivent assurer eux-mêmes la sécurité de leur pays. Le Japon a de son côté refusé de participer désormais à la guerre afghane. La stratégie du nouveau gouvernement nippon concernant plus d'indépendance vis-à-vis de Washington. Il s'agit du thème phare de la campagne électorale du parti qui est maintenant au pouvoir au Japon, réfutant l'alignement de Tokyo avec Washington en Afghanistan. Les Etats-Unis sont plus que jamais privés du soutien de leurs alliés alors que leurs problèmes existent toujours en Afghanistan.

Selon l'hebdomadaire américain Time, le problème logistique des Etats-Unis en Afghanistan n'est pas réglé, l'accès de 40% des 180 postes de contrôle américains n'est possible que par air, et dans le cas de l'envoi de 40,000 forces supplémentaires leur déplacement et leur déploiement sera très difficile en Afghanistan, car les infrastructures comme les routes et les aéroports y sont très limités. La voie logistique du sud via le Pakistan n'est pas sûre et celles du nord en Asie centrale sont souvent menacées par certains groupes paramilitaires ouzbèks.

http://french.irib http://french.irib



Samedi 17 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par michel49 le 18/10/2009 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un responsable taliban disait il y a quelque temps "pourquoi voulez-vous nous combattre alors qu'il suffit de nous acheter" c'est dejà ce qu'avait fait Alexandre

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires