Conflits et guerres actuelles

Afghanistan: après un attentat ayant tué des dizaines de personnes, attaque déjouée contre un consulat US,



Lundi 5 Avril 2010

Afghanistan:  après un attentat ayant tué des dizaines de personnes, attaque déjouée contre un consulat US,
Au moins six personnes, dont quatre assaillants et un policier, ont été tuées lundi dans une tentative d'attaque du consulat des Etats-Unis par les talibans à Peshawar, la capitale de la province du nord-ouest du Pakistan, ont indiqué la police et un ministre.
 
 
L'assaut a été lancé par 10 à 15 "insurgés" arrivés dans deux camionnettes, a expliqué Ghulam Hussain, assurant que la cible était le consulat américain dans cette ville de quelque 2,5 millions d'habitants.
 
 
Les forces de sécurité désignent par "insurgés islamistes" les talibans pakistanais alliés à Al-Qaïda.
 
 
"L'un d'eux a fait exploser la bombe qu'il portait sur lui à la barrière d'entrée et des policiers de faction ont ouvert le feu sur les assaillants", a-t-il raconté. "D'autres explosions ont suivi", a-t-il ajouté.
 
"Ils ont essayé de pénétrer dans le consulat mais la situation est maintenant sous contrôle, les forces de sécurité ont tué quatre assaillants et l'armée encercle la zone",  a assuré pour sa part en direct sur les chaînes de télévisions pakistanaises Bashir Ahmed Bilour, un ministre sans portefeuille de la province de la frontière du Nord-Ouest (NWFP), dont Peshawar est la capitale.


Peu auparavant, au moins 38 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées, lundi, dans l'explosion d'une bombe lors d'une réunion d'un parti politique dans le nord-ouest du Pakistan.
 
L'attentat suicide est survenu à Timargarah, ville principale du Lower Dir, l'un des district de Malakand, lors d'un meeting en plein air du Parti national Awami, mouvement laïc majoritaire et qui dirige l'Assemblée et l'exécutif de la province de la Frontière du Nord-Ouest (NWFP).
 
"Il s'agissait d'une attaque suicide, un homme est venu à pied et a fait exploser sa charge", a déclaré à l'AFP Mumtaz Zareen, chef de la police de Timargarah.
 
"Nous avons reçu les cadavres de 38 personnes et plus de 100 blessés", a en outre précisé Wakeel Ahmed, directeur de l'hôpital le plus proche.

http://www.almanar.com.lb/ http://www.almanar.com.lb/



Lundi 5 Avril 2010


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires