Conflits et guerres actuelles

Afghanistan: Bâtiments en Ruines et Morceaux de Chair



Jeudi 6 Novembre 2008

Afghanistan: Bâtiments en Ruines et Morceaux de Chair
"J'ai perdu deux fils, deux petits-fils, un neveu, ma mère et un cousin. Pourquoi, pourquoi", s'interroge Roozbeen Khan, en pleurs, au milieu d'une flaque de sang et des décombres de la maison où il célébrait le mariage de sa fille, bombardée par l'armée d’agression américaine.
Autour de lui, le village de Wacha Bakhta, dans la province de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, n'est que désolation.

Les cris et la douleur ont brutalement succédé à la joie de célébrer ensemble un mariage.
Tout a commencé lundi après-midi, alors que les invités achevaient de partager le repas de mariage et que la mariée s'apprêtait à rejoindre sa nouvelle famille.
"Quelqu'un a tiré trois coups de feu contre des soldats américains patrouillant à proximité du village. Les soldats ont riposté et encerclé le village, puis ils ont demandé un soutien aérien", témoigne Abdul Jalil, cousin de la mariée.

"De 14H00 à minuit, le village a été sous le feu des avions, des hélicoptères et des soldats. Les femmes tentaient de se protéger dans le jardin, près des arbres".

D'après le mollah du village, Mohammad Asim, 35 habitants ont péri: "Ils ont bombardé six ou sept maisons. J'ai compté les corps de 35 personnes martyrisées. Ils ont bombardé jusqu'à minuit, puis des soldats américains sont venus et ont arrêté les hommes du village, leur passant les menottes. Mais quand ils ont vu l'étendue des dégâts, ils les ont libérés et nous ont dit d'emmener nos blessés à l'hôpital".

Un imposant bâtiment était réduit en ruines, et des morceaux de chair et de membres humains jonchaient les rues. Dans le cimetière, 16 tombes avaient été fraîchement creusées, dont trois pour des enfants.

Les Etats Unis se sont juste contentés d’affirmer qu’un incident s’était produit et qu’une enquête a été ouverte… ( et dont l’issue est prévisible)….
Cette nouvelle bavure a provoqué la colère du président afghan Hamid Karzaï

"Notre première et plus importante demande (au président Obama), notre priorité, c'est de mettre fin aux frappes visant les civils en Afghanistan. La guerre contre le terrorisme ne doit pas être livrée dans les villages afghans", a-t-il déclaré mercredi, déplorant pour sa part la mort de 40 civils, juste après l'élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis.

"Au moment même où je vous parle, nous avons de nouveau des victimes civiles. Dans le district de Khah Wali Kot de la province de Kandahar, des civils ont été tués dans un bombardement. Il faut y mettre un terme", a-t-il asséné.

Les villages afghans "ne sont pas le lieu où combattre le terrorisme", les forces de la coalition doivent au contraire "concentrer la guerre contre le terrorisme sur l'éradication des foyers du terrorisme, des centres d'entraînement et des sources d'équipement", a ajouté Hamid Karzaï.

Il faut dire que cet événement dramatique survient seulement 2 mois après qu’un autre bombardement ait massacré plus de 90 civils dont la plupart étaient des enfants et des femmes….
Et de façon générale, les raids des forces d’occupation sont plus que fréquente et visent aveuglement, hommes armés, polices, soldats et civils…

http://www.almanar.com.lb/ http://www.almanar.com.lb/



Jeudi 6 Novembre 2008


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires