Conspiration

Affaire Litvinenko: l'implication de Boris Berezovski semble confirmée (ancien chef du FSB)


La détection de particules de polonium 210, matière radioactive, dans le bureau de Boris Berezovski à Londres témoignerait de son implication dans la mort de l'ancien officier du FSB Alexandre Litvinenko, estime Nikolaï Kovalev, ancien directeur du Service fédéral de sécurité.


Ria novosti
Mardi 28 Novembre 2006

Affaire Litvinenko: l'implication de Boris Berezovski semble confirmée (ancien chef du FSB)

"La version de l'implication de Boris Berezovski trouve une nouvelle confirmation", a déclaré Nikolaï Kovalev, président du Comité de la Douma (chambre basse du parlement russe) pour les vétérans à RIA Novosti.

L'analyse des informations fournies permet de supposer que Berezovski et Litvinenko préparaient une opération nécessitant l'emploi du polonium, a-t-il dit.

"Cette opération pourrait avoir pour but d'agiter l'épouvantail du KGB, de montrer que la Russie est dirigée par d'anciens agents des services secrets", a déclaré le député.

"L'introduction du polonium à Londres pouvait avoir pour but d'accuser la Russie de préparer une attaque radioactive contre la Grande-Bretagne, ni plus, ni moins", a déclaré Nikolaï Kovalev.


Quant aux causes hypothétiques de la mort d'Alexandre Litvinenko, Nikolaï Kovalev a cité notamment une négligence commise par Litvinenko dans le maniement du conteneur de polonium 210 qui lui avait été transmis.

Il n'exclut pas non plus l'empoisonnement de Litvinenko par Berezovski. "Il se peut que Boris Berezovski envisageait de faire d'une pierre plusieurs coups", a supposé Nikolaï Kovalev.

Alexandre Litvinenko qui avait fui la Russie en 2000 vers la Grande-Bretagne et avait reçu son passeport britannique en octobre 2006 est décédé dans la soirée du 23 novembre à l'hôpital University College de Londres. Les médecins n'ont pas encore émis leur avis sur les causes de son décès.

Les spécialistes de l'Agence britannique de protection de la santé ont détecté dans son corps des traces de polonium 210, matière radioactive, qui ont également été découvertes ensuite dans les endroits où s'était rendu Alexandre Litvinenko le 1er novembre : le restaurant Itsu et l'hôtel Millennium au centre de Londres, ainsi que sa maison dans le quartier de Maswell Hill, dans le Nord de la capitale britannique.

Des traces de polonium 210 ont été détectées lundi dans le bâtiment où se trouve le bureau de Boris Berezovski à Londres.


Mardi 28 Novembre 2006

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires