PRESSE ET MEDIAS

Accusations d'espionnage: les journalistes européens condamnent la France


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Mercredi 15 Septembre 2010

Accusations d'espionnage: les journalistes européens condamnent la France
La Fédération européenne des journalistes (FEJ) a condamné mardi les "dérives de l'exécutif français" contre les droits de la profession, apportant son soutien au quotidien Le Monde qui dit avoir été victime d'espionnage d'Etat dans l'affaire Woerth/Bettencourt.
 
Si les accusations du journal contre le président français Nicolas Sarkozy se trouvent vérifiées, ce dernier "se rend coupable d'une atteinte flagrante à la liberté de la presse", a estimé le secrétaire général de la FEJ, Aidan White, dans un communiqué.
 
La FEJ apporte son soutien "au journal Le Monde qui porte plainte pour atteinte à la protection des sources, ainsi qu'aux syndicats de journalistes qui dénoncent une entrave à l'exercice de la profession".

Elle "s'inquiète des dérives qui ont eu lieu récemment en France", citant les cas de journalistes travaillant pour Le Point et L'Equipe, actuellement examinés par la Cour européenne des droits de l'Homme, et la plainte en diffamation de Mediapart contre le secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand.
 
"Nous appelons à la plus totale transparence et au respect de la loi sur la protection des sources", a ajouté Aidan White.
 
La FEJ représente les syndicats de journalistes en Europe, soit 250.000 journalistes de plus de 30 pays. En France ses membres sont le SNJ, le SNJ-CGT et l'USJ-CFDT.
 
Le président Sarkozy faisait face lundi à un nouveau développement dans l'embarrassante affaire Woerth-Bettencourt, le quotidien Le Monde accusant l'exécutif d'avoir fait espionner un journaliste pour identifier l'un de ses informateurs.
 
La présidence française a démenti "totalement" ces affirmations et assuré n'avoir "jamais donné la moindre instruction" pour enquêter sur l'origine des informations du quotidien sur cette affaire politico-fiscale.
 
La police a indiqué que le contre-espionnage avait vérifié un renseignement sur des fuites, sans qu'il n'y ait "eu aucune écoute téléphonique, de quelque nature que ce soit", selon le ministère de l'Intérieur.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 15 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 15/09/2010 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le socle existentiel et la doctrine fondamentale du talmudo-sionisme est "TOUJOURS MENTIR".
Donc, ne vous attendez pas à ce qu'ils vous disent la vérité, ils seraient tous lynchés !!! D'ailleurs, ils ont créé la "prière du Kol Nidre", qui chaque année, au jour du "Grand Pardon", permet à tous ces malades de renier TOUTES leurs promesses, même les plus mensongères et criminelles, sans avoir à rendre compte et bien entendu, au nom de leur "d.ieu" !!!

Cependant, je ne plains pas nombre de journalistes car, affidés aux puissances de l'argent, nous ont gavé des pires mensonges pour assurer leur "gamelle"et servir ce NWO rampant. Il est temps qu'ils prennent leurs responsabilités. Les rares journalistes intègres et d'investigation s'auto-censurent ou sont "mis au placard". Il était temps que la FEJ réagisse mais Nicolas s'en fout, c'est le patron des médias de France !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires