MONDE

Accueil chaleureux entre Obama Netanyahu: notre alliance ne peut pas être brisée



Mercredi 7 Juillet 2010

Accueil chaleureux entre Obama Netanyahu: notre alliance ne peut pas être brisée
Le président américain, Barak Obama, a réservé, mardi, un accueil chaleureux au premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, à qui il a rappelé son engagement en faveur de la sécurité d’"Israël".
 
Au cours de cet entretien, le président américain a affirmé qu'il fera tout pour renforcer ses relations avec "Israël". Selon lui, "l'alliance ferme qui relie les Etats-Unis à "Israël" ne peut pas être brisée, car elle englobe nos intérêts sécuritaires et stratégiques".

"Notre alliance est entre deux pays démocratique qui partagent un ensemble de valeurs communs", a-t-il insisté, tout en ajoutant que "nos deux peuples se rapprochent de plus en plus les uns des autres, avec le temps".

Obama a, en outre, salué la retenue dont a fait preuve l'entité sioniste ces derniers mois et a réitéré, comme Netanyahu, son inquiétude quant au programme nucléaire iranien, qu’ils ont aussi évoqué.
 
S'agissant des soi-disant "tensions" entre les deux alliés, Netanyahu les a qualifiées de "très fausses", accusant les médias de propager de telles informations. 
 
Netanyahu a également affirmé que ses discussions avec Obama était "globale et excellente", indiquant avoir abordé "les moyens de coopération en matière de sécurité et de renseignements". Il a poursuivi qu'ils se sont mis d'accord "sur la poursuite du travail dans les mois et les années qui viennent afin de protéger leurs intérêts communs face aux nouveaux défis".
 
Lors de sa précédente visite en Mars, Netanyahu n’avait eu droit ni à une photo officielle ni à une conférence de presse commune à cette occasion, Washington ayant mal accepté que soient annoncés de nouveaux projets de colonies à l'Est de Jérusalem occupée en pleine visite du vice-président, Joe Biden.
 
Cette fois, tandis que les journalistes emplissaient le bureau ovale, les deux dirigeants se sont assis côte à côte

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 7 Juillet 2010


Commentaires

1.Posté par Byblos le maronite le 07/07/2010 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quels peuvent être les dessous de cette gifle magistrale infligée à Obama?

Car il ne faut pas s'y tromper. C'est bien d'une gifle qu'il s'agit.

2.Posté par DJAMILA le 07/07/2010 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Accueil chaleureux entre Obama et Netanyahu "notre alliance ne peut pas être brisée". Cette phrase devrait interpeller tous les politiciensdu monde, en particulier les européens. Qu'ils se posent la question suivante où est-ce que cette alliance de type Molotov-Ribbenrtrop va nous conduire. ? Voulons-nous 'être en guerre avec tous ceux qui refusent la domination d'Israel et des USA ? Ceux qui n'acceptent plus que leurs parlements, les conseils d'administrations de leurs entreprises, banques, et médias soient truffés d'agents au service du sionisme quand ce ne sont pas les sionistes eux-mêmes qui les dirigent, doivent réagir immédiatement au dela des clivages gauche-droite, Islam, Chrétienté. Il faut dissoudre l'OTAN machine à tuer et à asservir les Peuples réfractaires au nouvel ordre mondial. Il faut empêcher un nouvel Holocauste planétaire. Honte à Obama. Quand à Netanyahu et Lieberman ils mérient le même sort qu Hitler et Eichmann. Il appartient aux israéliens (juifs et non juifs) de se mobiliser et de faire tomber leur régime qui n'a rien à envier à celui de Saddam Hussein.

3.Posté par abeilles le 07/07/2010 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DJAMILA
Avez-vous été en Irak avant 1990 ensuite l'embargo inhumain de 1998 à 2003 simplement avec les échanges l'Irak était transformé ,le seul tort de Saddam il n'a pas voulu être une serpillère son pétrole pour son peuple ,avez-vous vu les universités une pour la Médecine ,l'autre la recherche dans le sang pour soigner ces petits difforme par l'uranium appauvri ,c'était un Pays laïc ,pas comme l'Arabie Saoudite ,Kowët ,
OBAMA a été élu pour accomplir le programme des Bildeberg Rothschild Rockefeller les Reines Pays Bas Angleterre les très grosses fortune et Obama Sarkosy et les autres figurants croient qu'ils font le poids alors qu'ils sont uniquement des larbins ,qui vont nous trucider ,après ils nous suivront ,pas au Paradis au purgatoire pour de très nombreuses années ,disons siècles ,pas de pitié pour les essuies pieds,ils auront accompli leur tâche

4.Posté par christian le 07/07/2010 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout à fait d'accord: il faut dissoudre l'OTAN. Avez-vous remarqué comme Rassmussen se pose en nouveau Goebbels, faisant sa propagande au grand avantage des USA .

5.Posté par serggio le 07/07/2010 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

jusqu'a quand le monde doit-il s'agenouiller devant ceux qui ménent l'humanité toute entiére à un désordre sans précedent ?

6.Posté par info le 07/07/2010 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous n'avez pas fait mention de l'info la plus importante de ce rdv : Pour résumer, Obama a dit que le Proche et le moyen Orient doit être une zone dénucléarisée excepté l'État d'israel.

""" Au mois de mai, l'administration américaine avait provoqué une vive inquiétude en Israël en soutenant une initiative égyptienne devant la conférence de révision du TNP proposant des négociations pour dénucléariser le Proche-Orient.

Mardi, Barack Obama a rassuré le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, qu'il recevait à la Maison blanche :

"Nous croyons fermement que, compte tenu de sa taille, de son histoire, de la région dans laquelle il se trouve, des menaces existant contre nous, contre lui, Israël a des exigences uniques en matière de sécurité", a dit le président américain. """

7.Posté par romano le 07/07/2010 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette image réunit le suzerain et son vassal.Le suzerain n'est pas celui qu'on pense.Pour avoir la réponse juste s'adresser au CRIF ou au lobby israélien qui gère notre avenir et notre devenir.

8.Posté par kenan le 08/07/2010 01:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

obama n'est qu'un pion. il ne peut pas aller contre ceux qui l'ont fait élire, cad les sionistes. il a du choisir un vice president Biden qui est un sioniste, on trouve aussi des sionistes à des postes tres eleves dans l'administration, aux affaire étrangeres, etc..






9.Posté par amahum le 08/07/2010 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Grâce à une manœuvre trompeuse bien réussi, le lobby israélien a élevé un métis au rang de président des États-Unis pour mieux élever les sbires de la "tribu" aux plus hauts rangs gérant, et ce grand pays ,et aussi le Monde et son avenir.Comptez le nombre de sionistes tenant les commandes suprêmes du pays ,aujourd'hui à la Maison Blanche...même Hillary Clinton joue, par ses discours truffés de menaces apocalyptiques à la plus sioniste des sionistes...tout ce zèle pour compenser sa non apparence organique à la "tribu"....le plus à plaindre c'est le pauvre Abraham Lincoln qui doit se retourner dans sa tombe ainsi que Georges Washington et Benjamin Franklin.

10.Posté par Nadine le 08/07/2010 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A mon avis, ces deux-là, même réunis et utilisant sans honte le mot "démocratie" (caractéristique, chez les "psycho-sociopathes) ne constituent pas la tête de la "Bête".
C'est un peu comme au théâtre, le(s) marionnettiste(s) se cache(nt) derrière le "décor"!!!
Pas facile de le(s) débusquer et l'heure est grave. Oublions, ne fut-ce qu'un instant, nos divergences, politiques et (ou) religieuses, ce serait démontrer qu'ils ont bâti leur "château" sur du sable!!!

11.Posté par romano le 08/07/2010 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sachez,si vous ne le saviez pas déjà, que dans le cœur des gouvernants des States,les israéliens ont toujours occupé le fauteuil d'honneur et les dociles européens n'occuperont que des strapontins et feu le Gl de Gaulle l'avait bien remarqué et avait œuvré à libérer la France du joug avilissant que lui ont toujours réservé les EU...Alors,par Mossad interposé on lui a offert en cadeau l'épreuve de mai 68 pour le déstabiliser et ils ont réussi.....Cohn Bendith ,en juif allemand, en sait plus qu'il n'en faut sur les tenants et les aboutissants de cet "révolte improvisé " de mai 68, ...ainsi que la DST...?

12.Posté par Fall le 08/07/2010 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour a tous,
les etats unis et l'israel sont inseparable si les arabes ou les palestiens attendent que les americains leur regle le problem entre israel ils ont tout faux.

13.Posté par romano le 08/07/2010 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je propose un éditorial d'un journal qui œuvre en toute liberté ,hors du champ maléfique qui a formaté la pensée occidentale en une pensée unique sur laquelle s'alignent tous les médias de notre Occident et les tient en coupe réglée...et gare! au contrevenant. Lisons,profitons et faisons profiter nos amis de cet air de liberté qui ne craint pas les représailles du Crif ou de tout autre cerbère du sionisme régnant.....à bien lire et faire lire pour humer cet air de pensée libre qui nous manque tant.....

« Circulez, y a rien à voir…
C’est le message qu’adresse Barack Obama aux Etats arabes qui estimaient que le discours occidental sur le nucléaire iranien et son «potentiel » était d’une crédibilité nulle quand on occulte un arsenal nucléaire israélien qui compte, au moins, deux cents ogives nucléaires. Ces Etats arabes ont vu dans le projet, avalisé formellement par les Américains,lors d’une conférence internationale sur un Proche-Orient dénucléarisé une occasion de montrer à leurs opinions qu’ils ne feignent pas d’ignorer l’arsenal nucléaire israélien qui est bien réel. Ils devront désormais méditer les dernières déclarations du président des Etats-Unis. «Nous croyons fermement que, compte tenu de sa taille, de son histoire, de la région dans laquelle il se trouve, des menaces existant contre nous, contre lui, Israël a des exigences uniques en matière de sécurité». Ce n’est pas un scoop, bien sûr, que de saisir clairement que la politique américaine de désarmement nucléaire au Proche- Orient se résume à : «toutes les armes nucléaires au seul Israël, aucune arme pour les autres». Le propos du président américain a le mérite de la clarté : la dénucléarisation ne concerne
que les autres. Barack Obama était tenu de «clarifier» la position américaine au sujet de la finalité du projet de conférence internationale pour faire du Proche- Orient une zone dénucléarisée. Les Américains avaient approuvé le projet de conférence internationale en le vidant immédiatement de toute substance. Selon eux, un
Proche-Orient totalement dénucléarisé ne pourra être envisagé qu’une fois la paix instaurée dans la région. Et comme Israël ne vit que de la guerre… M. Barack Obama invite ainsi clairement les pays du Proche-Orient à vivre indéfiniment, sans possibilité de rééquilibrage, sous la menace des armes nucléaires israéliennes. Le même argument fumeux, servi habituellement pour dispenser l’Etat d’Israël de respecter les lois internationales, est resservi avec aplomb par M. Barack Obama. On est à chaque fois choqué d’entendre ces arguments, mais pas surpris. La duplicité est la marque de la politique américaine au Proche-Orient. La conférence sur la dénucléarisation n’aura lieu qui si le dossier Israël est occulté. Les Etats arabes dits «modérés» pourront- ils continuer, sans la moindre gêne, à relayer le discours occidental sur l’Iran, alors que le président américain trouve naturel, normal et justifié qu’Israël détienne des armes nucléaires ?
Les Émirats Arabes Unis ont dû hier qualifier «d’inexactes» des déclarations attribuées à leur ambassadeur à Washington, Youssef Al-Otaïba, selon lesquelles il serait favorable à une frappe contre l’Iran en raison de son programme nucléaire. On ne sait pas si le Washington Times a manipulé ou non les propos de l’ambassadeur émirati, mais sur le fond, c’est exactement ce que les Américains attendent de leurs «amis arabes» : servir d’alibi et de faux témoins d’une guerre qui se prépare. Et, à l’image du discours d’Obama faisant d’Israël un État particulier qui n’a pas à se soumettre comme n’importe quel autre État au droit international, les Occidentaux ne
cherchent pas à aider nos «modérés» à sauver la face. Ils doivent accepter qu’Israël ait le «droit» d’attaquer des navires dans les eaux internationales et de tuer sans hésitation des passagers, ainsi que l’a déclaré le vice-président Joe Biden. Ils doivent aussi accepter qu’Israël soit le seul État à disposer de l’arme nucléaire dans la région, ainsi que le clame Obama. Après cela, toute déclaration d’un dirigeant arabe sur le «nucléaire iranien» ne sera que plus risible. Il faut en remercier M. Obama. »fin.
Quelle différence y a-t-il donc entre un Bush et un Obama, sauf que ce dernier est un métis , donc il sera un peu plus à genoux devant un lobby israélien ,pire que le ku klux klan ,un lobby qui règne en maître obéi et incontesté, sur les États-Unis et sur tout l’Occident.La paix du mode et l'avenir de toute l'Humanité est entre ses mains sanguinolentes de 70 ans de crimes et génocide sur populations de la Palestine.Des populations qui se défendent en laçant des cailloux ou des pétards de foire foraine.

14.Posté par Ounit le 11/07/2010 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Obama n'est pas les 1er (encore moins le dernier) Noir a être asservi par le régime sioniste, demandez-vous qui a installé l'apartheid en Afrique du Sud...

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires