Néolibéralisme et conséquences

Accord d’association avec l’UE : près de 7 milliards de dollars de pertes pour l’Algérie


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 10:31 LA DEDOLLARISATION SE MET EN MARCHE


Le manque à gagner en droits de douane, du fait de l’accord d’association (libre-échange) avec l’Union européenne (UE), s’élève à 700 milliards de dinars depuis 2005, selon une déclaration de la Direction des recouvrements des Douanes, rapportée ce lundi 16 janvier, par l’agence officielle.


Tewfik Abdelbari/Riyad Hamadi
Mardi 17 Janvier 2017

120 milliards en 2016

Pour la seule année 2016, les pertes se chiffrent à 120 milliards de dinars, après un montant de 140 milliards en 2015, indique la même source. Depuis l’entrée en vigueur de l’accord d’association entre l’Algérie et l’UE, le manque à gagner représente un total de 700 milliards de dinars, soit un peu moins de 7 milliards de dollars. Dans le cadre de cet accord, les deux parties conviennent d’abaisser graduellement les droits de douane pour les produits importés de part et d’autre.

Par ailleurs, les recouvrements globaux des droits douanes ont atteint 1 000 milliards de dinars en 2016, ce qui représente 40% de la fiscalité ordinaire de l’État, indique la Direction des recouvrements de l’institution douanière. « Dans d’autres pays, la mission fiscale de la douane est en déclin en faveur des missions économique et sécuritaire », déclare Toufik Saci, un responsable de la douane. « En Algérie, beaucoup d’efforts sont consentis pour consolider le rôle fiscal des douanes, afin de maintenir les recettes des recouvrements à ce niveau », poursuit-il.

En sus de la réduction des droits douanes dans le cadre de l’accord avec l’UE, le même rappelle de nombreux dispositifs d’aide à l’investissement et à l’emploi (Andi, Ansej…), qui bénéficient d’exonération ou réduction de ces taxes douanières.
Un accord a sens unique

Initialement prévue pour 2017, puis reportée pour 2020 au prix d’âpres négociations, la suppression totale des droits douanes ne manquera pas d’impacter davantage les recettes fiscales de l’Algérie. L’accord bénéficie d’abord aux membres de l’UE, étant donné que l’Algérie importe l’essentiel de ses produits de la zone euro. En revanche, les exportations du pays sont infimes. Le libre-échange s’effectue donc à sens unique.

Commerce extérieur de l’Algérie : un déficit abyssal en faveur de la Chine

La Chine a maintenu en 2016 sa place de premier fournisseur de l’Algérie, avec une part de marché de près de 18% et 8,396 milliards de dollars d’exportations, selon les chiffres des Douanes, publiés ce lundi via l’agence officielle. La France arrive en deuxième position avec 4,744 milliards de dollars et une part de marché de 10,15%, suivie de l’Italie avec 4,642 milliards de dollars et une part de marché de 9,93%. L’Espagne et l’Allemagne occupent respectivement la 4e et la 5e position de ce classement, avec 3,595 milliards et 3,009 milliards. Dans le top 10, on trouve également la Turquie (7e), le Brésil (9e) et la Corée du sud (10e).

Si la Chine est le grand bénéficiaire de l’explosion de la facture des importations algériennes, l’ex-Empire du milieu n’achète quasiment rien à l’Algérie. Le déficit dans les échanges commerciaux entre les deux pays est abyssal en faveur de la Chine.

Il ne figure même pas dans le top 15 des clients de l’Algérie qui est dominé par l’Italie avec 4,779 milliards de dollars et une part de marché de 16,55% des exportations du pays. L’Espagne arrive en deuxième position avec 3,562 milliards de dollars, suivi des États-Unis (3,227 milliards) et de la France (3,192 milliards). La Tunisie (12e) avec 610 millions de dollars, le Maroc avec 589 millions de dollars (13e), Singapour (14e, 542 millions de dollars) et l’Inde (15e, 511 millions de dollars) clôturent ce classement.

http://www.tsa-algerie.com/20170116/commerce-exterieur-de-lalgerie-deficit-abyssal-faveur-de-chine/

http://www.tsa-algerie.com/20170116/accord-dassociation-lue-pres-de-7-milliards-de-dollars-de-pertes-lalgerie/ http://www.tsa-algerie.com/20170116/accord-dassociation-lue-pres-de-7-milliards-de-dollars-de-pertes-lalgerie/



Mardi 17 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires