Palestine occupée

Abbas veut modifier les lois de vote pour exclure le Hamas


Ecrit par PNN


fullin13@caramail.com
Samedi 28 Juillet 2007

Abbas veut modifier les lois de vote pour exclure le Hamas
Le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré jeudi qu'il planifie de modifier les lois de vote. Ce changement rendrait plus difficile la victoire du Hamas aux élections législatives.

Abbas, s'exprimant depuis son quartier général à Ramallah, a dit qu'il voulait publier un décret de remaniement de la loi électorale existante, afin que les sièges parlementaires soient seulement disputés par les listes nationales de partis. "Je veux utiliser l'article 43 de la loi fondamentale, qui me donne le pouvoir d'effectuer ces changements, pour changer la loi électorale en une liste nationale unique, à la place d'en avoir deux, une nationale et une par circonscription," a déclaré Abbas.

Sous la loi actuelle, la moité des sièges sont répartis aux partis suivant leur score au vote national. L'aute moité est répartie par circonscription locale. Pendant les dernières élections de janvier 2006, le mouvement Hamas a rigoureusement gagné le vote national, mais a gagné deux fois plus de sièges que le Fatah dans les circonscriptions.

Abbas a aussi réitéré son intention de publier un décret pour tenir des élections anticipées bien qu'il refuse toujours de donner des dates pour un nouveau vote. Il a aussi déclaré que les élection présidentielles et parlementaires devraient être tenues simultanément en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Toutefois, le Hamas a maintenu le contrôle total de la bande de Gaza depuis sa prise de pouvoir dans la région le mois dernier, et ses responsables ont juré de ne faire aucun appel pour de nouvelles élections.

Les experts constitutionnels ont questionné la légalité du décret de Abbas. Ils maintiennent qu'il requière l'approbation du parlement pour modifier la constitution ou appeler à des élections anticipées. Le Fatah affirme que ces actions sont nécessaires puisque le parlement a cessé de fonctionner à cause de l'emprisonnement par Israël d'environ la moité des législateurs du Hamas et du boycott des partis rivaux.

Abbas a de nouveau déclaré qu'il refusait de négocier ou même de parler avec le Hamas. "Je ne rencontrerai plus aucun leader du Hamas tant qu'ils ne se seront pas rétractés de leur coup d'Etat qu'ils ont mis en oeuvre. Ils doivent changer ce qu'ils ont fait à Gaza et s'excuser auprès du peuple palestinien. Seulement après cela nous pourront peut-être parler."

Abbas a aussi déclaré ses espérances de finaliser un accord de paix compréhensif avant la fin du mandat du président américain George W. Bush en janvier 2009. Abbas a rapporté que les Etats-Unis étaient "déterminés à pousser les parties vers un accord pendant le mandat en cours du président Bush." Il ajoute qu'il a entendu cela en personne de Bush et de la Secrétaire d'Etat Condoleeza Rice.

PNN


Samedi 28 Juillet 2007


Commentaires

1.Posté par mahmoud pas abbas mais plutot ahmadynajad le 16/07/2008 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais qui est cette homme au nom de qui parle t il et comment se fait il qu'il ne soit pas choqué par le fait que la moitié des elus de son parlement soit en prison et d'ailleur on dirait que cela l'arenge

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires