EUROPE

APRES LE TRAITE DE LISBONNE , QUELLE DEFENSE POUR QUELLE POLITIQUE ETRANGERE ?


Dans la même rubrique:
< >


Comité Valmy [info@comite-valmy.org]
Lundi 26 Mai 2008

APRES LE TRAITE DE LISBONNE , QUELLE DEFENSE  POUR QUELLE POLITIQUE  ETRANGERE ?
                           Comité Valmy      www.comite-valmy.org

           
APRES LE TRAITE DE LISBONNE , QUELLE DEFENSE  POUR QUELLE POLITIQUE  ETRANGERE ?

    Par le contre-amiral (2S ) Claude Gaucherand

«  La guerre n'est que la poursuite de la politique  par d'autres moyens »

Klausewitz 

       « Les Etats-Unis eux-mêmes, par leur tendance croissante à agir de manière unilatérale et sans respect pour les préoccupations des autres, sont devenus un Etat-voyou »

Robert Mac Namara

         PREAMBULE

Pour toute  puissance, la politique de Défense doit être le corollaire de sa politique étrangère et l'outil militaire qu'elle se forge, cohérent avec les objectifs et les ambitions qu'elle se donne ; toute incohérence dans ce domaine se paye au prix fort. C'est  aussi le lieu de penser l'avenir à long terme car un tel outil servira plusieurs dizaines d'années. C'est pourquoi ces politiques se devraient de n'être pas partisanes mais nationales .

Si avec De Gaulle nous croyons qu'un pays n'a que des intérêts, ce sont ceux du peuple français qu'il s'agit là de préserver, le regard porté sur l'horizon. Pour ceux qui ont la responsabilité de concevoir et mettre en œuvre de telles politiques, une vision constamment  prospective s'impose.

 Est-ce le cas aujourd'hui en France après la signature du traité de Lisbonne et la nième modification de la constitution que sa ratification par le parlement  a entraînée?

 ETAT DES LIEUX...

 Lire la suite de cette analyse de Claude Gaucherand  sur notre site : www.comite-valmy.org

 


                                                             

 



Lundi 26 Mai 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires