Géopolitique et stratégie

ABM américain en Europe: les Etats-Unis veulent se protéger de la Russie et de la Chine (Etat-major)



Ria Novosti
Mardi 24 Avril 2007

L'installation du système américain de défense antimissile (ABM) en Europe vise à créer des conditions exceptionnelles d'invulnérabilité des Etats-Unis face à la Russie et la Chine, a déclaré mardi Iouri Balouïevski, chef d'Etat-major général des forces armées russes, au cours d'une conférence de presse à RIA Novosti.

"Le véritable but concret est d'assurer une protection contre le potentiel de missiles nucléaires de la Russie et de la Chine et des conditions exceptionnelles d'invulnérabilité des Etats-Unis", a indiqué le général.

Le chef d'Etat-major général a rappelé qu'il s'agissait déjà de la quatrième tentative pour créer un bouclier antimissile en Europe. Dans les années 80, les Etats-Unis avaient annoncé leur fameuse initiative de défense stratégique (IDS) qui devait, comme l'affirmaient les militaires américains, assurer une défense contre l'Irak, l'Iran et la Corée du Nord.

A présent, deux des trois pays mentionnés - l'Irak et la Corée du Nord - ne représentent plus une menace pour les Etats-Unis. Les appréhensions des Américains concernant l'Iran sont aussi exagérées, estime le général russe.

Un autre véritable objectif poursuivi par les Etats-Unis est de s'assurer la domination stratégique en augmentant le décalage technologique, entre autres par rapport aux Etats développés du monde, a avancé Iouri Balouïevski.

Selon Iouri Balouïevski, les Etats-Unis n'ont pas l'intention de révéler leurs secrets stratégiques à d'autres Etats. "Je suis certain que cela n'aura jamais lieu", a-t-il ajouté.

"Le maintien des taux de croissance élevés de la production industrielle américaine grâce à l'accroissement des commandes pour la création et le déploiement du système de défense antimissile: voilà les trois objectifs véritables", a résumé le chef d'Etat-major général.


Mardi 24 Avril 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires