PRESSE ET MEDIAS

À Marseille : Radio Gazelle dans la rue !


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective


Nous publions ci-dessous un appel à manifester contre la suppression de Radio Gazelle à Marseille. Lire ici même « Le CSA supprime une radio associative – Radio Gazelle - au profit d’une commerciale » (Acrimed)


Mardi 29 Janvier 2008

Voilà plus de deux mois que le CSA a décidé de rayer Radio Gazelle du paysage radiophonique marseillais.

Depuis cette date, Radio Gazelle a reçu le soutien de tout Marseille dans sa diversité : tous les maires de secteur, le Président du Conseil général, le président du Conseil régional, de nombreux élus, députés, sénateurs, conseillers municipaux, conseillers généraux, conseillers régionaux, des maires et des élus des villes voisines, la presse, les radios, les associations, des syndicats….

Radio JM et Radio Dialogue ont fait savoir qu’elles désapprouvaient cette décision.

L’Association pour la Coopération des radios libres (Corali) et la Confédération nationale des radios associatives (Cnra) soutiennent Radio Gazelle.

Personne à Marseille n’a publiquement salué cet acte de censure.

60.000 personnes ont signé la pétition papier et 4.200 ont signé la pétition en ligne.

Pourtant, le Csa n’a donné aucune justification. Son président, Michel Boyon, et ses conseillers en charge du dossier radio, Alain Méar et Rachid Arab, ont refusé de recevoir les représentants de la radio pour écouter leurs arguments.

Contre cette décision sortie des bureaux feutrés du très parisien CSA et devant cette inertie et ce silence, la radio a décidé d’appeler les Marseillaises et les Marseillais à manifester.

Nous appelons la population à se rassembler aux Mobiles,
en haut de la Canebière, le samedi 2 février à partir de 14h30.

http://www.acrimed.org http://www.acrimed.org



Mardi 29 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par J.Michel le 29/01/2008 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous constatons, une fois de plus, de la nécessité de séparer l'état de l'économie et de la culture. Le citoyen Français n'est qu'un élément variable pour les pervers occupant et vérouillant les postes de contrôles de la culture.
Rien ne sert au heureux sujets de notre bon maître de manifester leurs désaprobations, les dés sont jetés et pipées depuis bien longtemps.
L'avis du peuple n'a aucune importance malgré l'unanimité, cette affaire a déjà été réglé en haut lieu, probablement dans une classique affaire de renvoi d'ascenseur.
Séparons l'état en 3 entités:
1) sphère juridique
2) sphère économique
3) sphère des société civile et culture.
J.Michel

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires