PRESSE ET MEDIAS

A LA TÉLÉVISION, PERSONNE N’ÉCOUTE, TOUT LE MONDE REGARDE LES IMAGES


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Lundi 25 Février 2008

[Gregor Seither - IES News Service - 24/02/2008]

Lesley Stahl, journaliste d’investigation à CBS News, illustre sa thèse sur la puissance des images avec l’exemple d’un reportage critique sur Ronald Reagan diffusé en 1984 lors du Journal télévisé :

“Avant la diffusion, j’étais inquiet. Je savais que mon reportage aurait un impact, ne serais-ce que par sa longueur : cinq minutes et quarante secondes, ce qui - à l’aune du Journal Télévisé - est quasiment un documentaire. J’avais peur que mes contacts à la Maison Blanche soit contrariés par mes remarques acerbes et la teneur critique vis à vis du Reagan. J’avais peur de me faire banir des conférences de presse présidentielles”

Mais, comme se rappelle son associé Bob Somerby, c’est le contraire qui se produisit. “Après le journal télévisé, [Dick] Darman a appelé la rédaction depuis la Maison Blanche. “C’est super, mec !” a t’il dit à Stahl. “On a adoré ton reportage”.

Stahl ne comprenait pas, “Vous avez adoré ? Vous n’avez pas entendu mon commentaire ?”

“On s’en fout de ton commentaire, personne ne l’a entendu.”

“Pardon ?”

“Vous, les journalistes de la télé, vous n’avez pas toujours pas compris, hein ? Quand les images sont puissantes et pleines d’émotion, elles surpassent voire noient complètement le commentaire sonore. Je t’assure Lesley, personne n’a entendu ou retenu ce que tu as dit.”

Le reportage critique de Stahl sur le président Reagan avait été illustré par diverses séquences d’archives qui montraient toutes le président sous un angle positif, dynamique, actif, souriant… Selon Darman, ces images positives masquaient totalement le contenu du commentaire de Stahl.

Voilà à quoi ressemble le débat public de nos jours : le public ne retient que les images et ne prête plus attention au commentaire, il regarde les photos et ne lit pas le texte, il s’enthousiasme pour des causes “qui passent bien en image” et ignore celles qui “ne sont pas télégéniques”. Et tout le monde, tant dans la presse que dans le public, trouve cela tellement normal qu’il ne s’en rend même plus compte.

http://libertesinternets.wordpress.com/ http://libertesinternets.wordpress.com/



Lundi 25 Février 2008


Commentaires

1.Posté par Zorro m.d.s le 25/02/2008 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un celebre proverbe chinois:

"Une image vaut 1000 mots"...alors imaginez 24 images secondes...


2.Posté par Gilles COUTURIER le 26/02/2008 01:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a quelques jours, pendant le JT de David Pujadas, relatant de l'affaire de cet avocat belge qui avait plaidé lors de l'affaire " dutroux ", et pris en possession de fichiers pédophiles, on a pu voir en gros, pendant une demi seconde, le mot clé pour accèder à ces sites en questions...J'en ai relaté sur le forum de France 2 et n'ai eu qu'une réaction ?

Moi-même, parfois, je cherche à déterminer le désaccord entre l'image et le son, et il m'arrive même de couper le son pour définir la véracité des acteurs. Un exemple, quand notre président parle, coupez le son, vous allez vous rendre compte de ce qui l'anime vraiment.

Ce que vous dites est flagrant quand vous voyez une pub. Barrez vous les yeux, si vous n'écoutez que le son, vous allez parfois être interpellé et contraint à regarder l'image. D'autres pubs, par contre, ne font appel à aucune bande son autre qu'une simple musique tellement l'image suffit.

Cs principes sont la clé de la propagande.

3.Posté par Zorro m.d.s le 26/02/2008 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent conseil en effet une des clés pour mieux maitriser les techniques de propagandes est de couper le son de la television c est tres instructif et notamment avec les hommes politiques pour mieux "apprecier" leur gestuelle.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires