Politique

A Benky , le couperet du destin ou tristes amitiés des comparses oublieux


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 24 Février 2011 - 03:59 Ce que j’ai dit à Stuttgart

Jeudi 14 Janvier 2010 - 10:59 Turquie-Russie : amour et tubes


Des gabiers sournois, grisés de querelles intestines, rompus aux quiétudes fourbes des fidélités perfides, distants, car haut-placés, sur les mâts de vigie, sont pris soudain de panique et du mal de mer, craignant de s'empaler vifs, à la moindre chute.


DR IDRISSI MY AHMED
Mardi 28 Novembre 2017

Les sempiternels vampires, obséquieux et voraces, accrochés aux mailles de leurs sanglantes voluptés, s'échappent en rampant, chassés par les clartés


A BENKY : LA CHUTE DU DESTIN

Tristes amitiés de comparses oublieux,



Tristes amitiés de compères ingrats ou très strictes, hyper démocratiques, sans complaisances ni tics ! Là où l'on voit le chef qui s'est démené comme un apôtre, renié par ses pairs, devenus de cruels acolytes, adorateurs des surhommes et des lois antiques.

Ayant cédé par respect immenses, ses privilèges et son droit, il se voit huer par ses siens devenus de francs et fieffés apostats. Ils viennent, ô hontes des renégats, ô peines, de lui voler ses ultimes pennes ! Afin de les coller aux ailes des dragons, comme tributs de guerre, aux plus jaloux de son grand zèle.

Cet humain, au tsabih comme une montre de poignet, amuseur sans cravate, fut vite repoussé par les Gardiens du temple, croyant avoir affaire à agitateur farfelu, un vendeur d’encens.

Coopérant, sincère et honnête, arabisant en dialectal et pieux, il ne leur convient pas. Certes, ses mains et ses doigts, sans griffes ni plumes, ont sombré face aux vents des manitous de service.

Les puissants de race et les célèbres envieux, ont eu leur nouvelle coupe d’Afrique, avec dedans la tête de la bique !

Les Parrains des cyclones et des chimères, les commanditaires, ont vidé et les sables et les eaux sous ses pas. Il tremble d’émotion, ils le fustigent et lui rétorquent : ‘’Tu te couches ou tu perds ton boulot’’. Fulminent-ils !

Les Sphinx et les Cerbères, les Titans et les demi-dieux, vont danser le tango et la samba, sous le samaê, le jazal et l’Andalouse ala !

Les Héros de l’Olympe ont fait de leur mieux, Ulysse est mort, son arc à la main. Adieu la légende lâche d’Hercule et de ses travaux. Il ne reste de ses travaux qu’une lugubre caverne sur le Détroit !

Vivent les traîtres contemporains et les maîtres de cérémonie ! Compliments aux vainqueurs ! Vains cœurs face aux meilleurs ! Les bouffeurs intempérants, chevaliers des meilleures tables, bluffeurs face aux inopérants, boudeurs des moins qu’humains, ils auront la vie éternelle comme récompense après leur dernier sacrement.

Leurs tsunamis, leurs tornades, leurs tonnerres et leurs ires, ont changé le destin du bonhomme pour le livrer au pire. Accable par le destin, une proie atterrée, un pain béni pour leur festin ! Ils l’envoient dans le vide et l'oubli, sinon l’exil dans la marmite et le pieu.

Il ira sombrer dans la nasse de leurs olympiennes colères. Ou là, chez les procureurs, ultime sanction et vendetta des illustres Avengers ! Celui qui ne les amusait guère, intrus de la haute sphère, allait quitter la cour pour un autre destin.

Banni aux enfers, il verra un chapelet de ministres déchus et de Chabats applaudir les chutes de ceux qui vont venir ! Et les équipes des perdants rejoindront les coulisses. Question de préparer l’avenir en l’espérant vengeur et cyclique ! Ces labyrinthes des mythes dont on ne sort pas.

La supériorité établie des Fidèles, sur les plus bas des hommes, ont emporté le plus sympas des premiers hommes. Adam, cesse de bégayer ! Guéris vite ! Parle et va voter sans hésiter ! C’est papa Djo, qui te le demande, en te dédiant cette légende politique, il va cesser de fumer.

Dr Idrissi My Ahmed, Kénitra, le 27 novembre 2017


Mardi 28 Novembre 2017


Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires