MONDE

64 millions de pauvres supplémentaires en 2010



Mardi 21 Septembre 2010

64 millions de pauvres supplémentaires en 2010
Cette année, le nombre de personnes vivant avec moins d'un dollar par jour augmentera de 64 millions, leur nombre ayant déjà subi une hausse de 40 millions l'année passée, a déclaré mardi à New York le président de la Banque mondiale (BM) Robert Zoellick lors du sommet de l'Onu consacré aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).
"Le triple coup porté en 2008 par les crises énergétique, alimentaire et financière, a ralenti voire même inversé dans plusieurs pays la progression vers les OMD. Selon les estimations de la Banque mondiale, l'année 2010 verra 64 millions d'hommes et de femmes de plus tomber dans l'extrême pauvreté. 1,5 million d'enfants risquent de mourir avant d'atteindre l'âge de cinq ans d'ici 2015", a indiqué le président de la BM.
Selon les estimations de l'ONU le nombre de personnes vivant dans la pauvreté extrême s'est réduit de 400 millions entre 1990 et 2005 pour atteindre le chiffre de 1,4 milliard. Toutefois, ce chiffre est en augmentation constante depuis 2008. Les experts américains chiffrent à 1,7 milliard les personnes vivant dans une pauvreté extrême en 2009.
D'après l'ONU, toute personne gagnant par jour un dollar ou moins est considérée comme vivant dans la pauvreté extrême ou la misère.

http://fr.rian.ru/ http://fr.rian.ru/



Mardi 21 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par leseventiz le 21/09/2010 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le système n 'a jamais aussi bien fonctionné. Cette pseudo crise capitaliste c 'est la solution pour continuer à enrichir les riches au détriment des autres. Les gens aisés sont toujours plus riches, les banques sont renfloués et leur font des courbettes, les pauvres n'ont rien et certains sont devenus pauvres . la galette est répartie autrement .

source le parisien
Les riches ignorent la crise. A croire même qu'elle leur profite... Aux Etats-Unis, en tout cas, les millionaires (en dollars) sont de plus en plus nombreux. Selon une étude publiée mardi par la société de conseil Spectrem Group, leur
nombre a augmenté de 16% en 2009, alors qu'il avait chuté de 27% l'année précédente.


En 2009, environ 7,8 millions de ménages américains disposaient d'avoirs équilanets ou supérieurs à un million de dollars, sans compter le capital investi dans leur résidence principale. C'est donc 1,1 million de ménages en plus qu'en 2008, année où l'économie atteignait son plus bas niveau depuis 2003 et où le nombre de millionnaires américains chutait.
«Bien que (le nombre de millionnaires) soit encore loin de son record de 9,2 millions de personnes en 2007, la hausse observée cette année (2009) n'en constitue pas moins une nouvelle bienvenue pour une économie encore en phase de reprise», a commenté George Walper Junior, président de Spectrem Group.
Chez les plus riches encore, le nombre de ménages possédant plus de 5 millions de dollars a augmenté l'an dernier de 17%, passant de 840.000 en 2008 à 980.000 en 2009. Dans la catégorie inférieure des ménages «aisés» disposant de 500.000 dollars ou plus, il a augmenté de 12% en 2009 pour atteindre 12,7 millions.
Les millionnaires américains ont 62 ans en moyenne, et ceux qui disposent d'au moins cinq millions de dollars en ont 67. La moyenne d'âge des Américains «aisés» est de 58 ans.
Parmi les très riches, la profession la plus représentée est celle de dirigeant ou cadre dirigeant d'entreprise: c'est le cas pour un quart des personnes disposant de 5 millions de dollars.
Plusieurs milliers de foyers ont été interrogés pour les besoins de cette étude, dont 1.089 étaient millionnaires et 523 disposaient d'un capital compris entre 5 et 25 millions de dollars

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires