Proche et Moyen-Orient

5.000 civils maghrébins travaillent pour l’armée américaine.


Dans la même rubrique:
< >

Le département de la défense américain peut compter sur le soutien d’un contingent important d’informateurs maghrébins.


Djamila Ould Khettab
Jeudi 7 Novembre 2013

5.000 civils maghrébins travaillent pour l’armée américaine.
Aux Etats-Unis, on ne compte pas seulement sur les Marine’s pour veiller sur la sécurité des intérêts du pays à travers le globe. L’armée américaine fourmille de collaborateurs étrangers répartis au quatre coins du monde. Le département américain de la défense emploie ainsi près de 170.000 civils. Parmi eux 13.000 étrangers dont « 5.000 Maghrébins », a affirmé lundi 4 novembre Ben Yakhou Ben Dokha, ex-attaché militaire d’Algérie à Washington. Invité à une conférence sur la « stratégie de défense des Etats-Unis et le nouveau redéploiement stratégique américain » par Science Po à Paris, l’ancien colonel de l’APN, qui a fait ses armes dans les maquis de Chréa (Blida) avant d’être catapulté attaché militaire à l’ambassade d’Algérie à Washington, n’a toutefois pas voulu donner plus de détails sur le recrutement et la mission de ces informateurs maghrébins. Ils ont été recrutés après le 11 septembre pour « déchiffrer les conversations au niveau des pays de la région », s’est contenté d’expliquer l’animateur de la conférence.

Après le Moyen-Orient, l’océan Pacifique la nouvelle bataille des USA

Pour Ben Yakhou Ben Dokha, il ne fait aucun doute que l’axe stratégique du département de défense des Etats-Unis s’est déplacé. Dans la nouvelle stratégie militaire américaine, les régions du Moyen-Orient et d’Asie centrale ne seront plus au centre des débats comme cela a été le cas tout au long du XXè siècle, explique l’ancien colonel algérien. Les USA pourraient chercher selon lui, «à minimiser» leur présence en Asie centrale, méridionale et autre Moyen-Orient « car dans ces régions, les intérêts américains restent globalement inférieurs aux enjeux» projetés par les décideurs de l’Administration Bush et successeurs. C’est en Asie, plus spécifiquement dans l’océan Pacifique, que dorénavant le département de défense américain se déploie massivement. « Le déploiement des marine’s à Darwin au nord de l’Australie avec un effectif avoisinant 2.500 hommes annoncé le 13 novembre 2011, montre que désormais l’océan Pacifique prendra la place de la Méditerranée de jadis, au XXIè siècle en termes de convoitise », estime Ben Yakhou Ben Dokha.





Jeudi 7 Novembre 2013


Commentaires

1.Posté par ash le 07/11/2013 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme le dit ( un ache se excusa auprès d'un arbre qu'il a entrain de le couper , arbre a répondu ce n'est pas ta faute ta manche qui te soutien et fait par les miens!
pour cela que les pays musulmans et africains n'arrivent pas lever la tête car il y a des vendu ,a leur tête les pays du Golf Arabie saoudite
,

2.Posté par Hubu le 07/11/2013 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est des collabos ,point barre !

Le feu de l'Enfer pour des déchets biologiques qui ont vendu leurs âmes pour quelques dollars de plus !

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires